L'Ethereum atteint son plus haut niveau historique après une mise à jour réseau

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
31 octobre 2021 à 14h43
14
Ethereum

C'est une nouvelle mise à jour nommée Altair qui a provoqué une montée record du cours de l'Ethereum . Cette crypto-monnaie , toujours classée en deuxième place après le bitcoin , fait montre d'excellentes performances qui ont propulsé le cours de l'actif à plus de 4 400 dollars.

Aux dernières nouvelles, le coin est redescendu à 4 344 dollars ce samedi 30 octobre.

L'ether, une capitalisation à 520 milliards de dollars

Cette mise à jour de grande envergure, nommée Altair, est ce qu'on appelle un hard fork. Un hard fork réorganise durablement les nœuds de la blockchain et permet à tous les utilisateurs et utilisatrices des transactions plus fluides et moins gourmandes en énergie. En ce qui concerne Altair, son implémentation s'est déroulée sans problème. Indirectement, elle est responsable de cette montée de prix record. Il était primordial de revoir l'infrastructure globale du réseau. Selon des développeurs impliqués dans le projet, la mise à jour du réseau va donner naissance à Ethereum 2.0 dans le courant de l'année 2022.

En mars 2021, l'actif s'était trouvé en phase baissière, son cours plongeant jusqu'à 1 700 dollars. En atteignant 520 milliards de dollars en 2021, l'Ether reste cependant la deuxième crypto-monnaie mondiale derrière le bitcoin, dont le cours a récemment culminé à 67 000 dollars. Les prévisions pour l'année 2022 sont optimistes et des mises à jour successives feront de l'Ethereum un réseau toujours plus développé, avec un moindre impact sur l'environnement.

Source : Time

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
13
Cynian90
Travailler est un passe-temps réservé aux pigeons et aux pauvres, ne rien contribuer à la société une marque d’excellence et de noblesse.
UncleJul
Le chateau (de cartes) risque de s’effondrer aussi vite qu’il s’est construit. Ca fera un bon argument pour les classes inférieures pour se soulever contre les «&nbsp;plus riches&nbsp;».<br /> Après c’est comme ils disent, il n’y a pas de prophéties, c’est juste l’histoire qui se répète.
briceio
Il serait peut être temps d’arrêter ces aberrations économiques, étiques et écologiques.
Nmut
Comme d’habitude, tout n’est pas noir ou blanc. Le principe de base choisi par la plupart des crypto monnaies (POW) est effectivement une aberration écologique.<br /> Cependant, les crypto-monnaies ont des avantages (transparence des transactions, support contractuel, décentralisation, …). Ce n’est pas parce qu’au départ tout a été misé sur l’appât du gain (en fait le seul truc qui marche vraiment pour lancer une techno… ) que tout est a jeter, je pense que l’évolution de l’Ethereum est à suivre pour voir ce que cela va donner.<br /> Pour toi, pourquoi est-ce une aberration économique? Et surtout pourquoi éthique??
benben99
belle pyramide de ponzi
malak
Aberration économique car inexploitable économiquement… ce n’est pas une monnaie, c’est une base de données de mauvaise qualité qui ne fait que gonfler.<br /> Ethique, car les premiers servis manipulent le cour et les règles comme bon leur semble.
Nmut
Ok, je comprends ton point de vue.<br /> Pour le «&nbsp;problème&nbsp;» économique, c’est surtout les choix de base qui sont mauvais, les technos pour améliorer ça (eg le Lightning network) ne sont effet que des contournements d’un défaut majeur de base. Cependant, rien n’empêche de concevoir une crypto monnaie, ou d’en revoir le fonctionnement, pour être plus efficace sur ce point (ce qui va aussi dans le sens écologique d’ailleurs). La taille de la «&nbsp;base de données&nbsp;», oui, on y pourra rien, toutes les transactions doivent être inscrites donc forcément, la taille augmentera.<br /> Le problème éthique vient malheureusement plus de la nature humaine que de la technologie… Je ne suis pas sûr qu’un jour un système, aussi évolué et bienfaisant dans sa conception soit-il, sera immunisé contre ça.
mamide
La monnaie est censée représentée le fruit de la productivité … où est la productivité là dedans ? … laisser des centaines de cartes graphiques allumés H24 qui consomment des milliers de Watts et ça génère du fric ???<br /> Et le pire c’est les gens qui croient que c’est l’avenir !!!<br /> Du coup si c’est ça l’avenir … alors y aura plus personne pour vous nourrir, habiller et même guérir tient … pourquoi travailler si on peut fabriquer de la monnaie avec une Carte Graphique ?? parce qu’on est peut être pas là mais à force de donner de l’intérêt à ce qui n’en a pas ça va devenir la réalité !
mamide
«&nbsp;Hey patron, je démissionne maintenant je fabrique mon propre fric&nbsp;»
stefr
Pourquoi toujours tomber dans l’excès ?<br /> J’ai pas de chiffres, mais je dirais que les 3/4 des possesseurs de cryptos sont des petits portefeuilles qui trouvent ainsi un complément à leurs salaires. Donc ils continuent de travailler et à produire. Le 1/4 restant étant des banques, fonds d’investissements, traders pros ou baleines, qui eux font vraiment beaucoup d’argent.<br /> Ne pas oublier les 30% de flat taxe sur les Plus Values cryptos. Ca veut dire qu’un possesseur de cryptos qui fait des PV, fera plus pour la France qu’un salaire petit/moyen avec ses impôts sur le revenu.<br /> Avant 2017, seuls les geeks s’intéressaient aux cryptos. C’est pour ça que les paiements en cryptos sont trés limités, c’est encore trop récent. Mais l’engouement grandissant fera que ça va se développer. Ne pas oublier non plus que les banques font pression pour que notre argent reste dans leurs caisses.<br /> Pour le probléme énergétique, je suis d’accord avec les détracteurs.
pecore
Mon principal problème avec les cryptomonnaies pourrait se résumer en un mot : Bitcoin. C’est un mélange nauséabond d’idéologie anarchiste, de fanatisme simili-religieux, de gaspillage honteux de ressources, de pollutions diverses, d’avidité spéculative et d’un usage des plus restreint et qui n’évoluera jamais.<br /> Mais s’il serait TRÈS tentant de mettre toutes les cryptos dans le même sac, c’est loin d’être le cas. Ethereum est un bon exemple d’une blockchain qui tente de régler petit à petit les erreurs de jeunesse des blockchains tout en proposant de nouvelles applications dont certaines ont un vrai potentiel de faire bouger les choses. Leur dernier problème est le proof of work et justement ils travaillent à le régler. Ça mérite au moins qu’on leur laisse le bénéfice du doute.
kgp
Depuis que je mine, ma femme se plaint plus que ce n’est pas assez chauffé chez nous <br /> Production artisanale… 10-15€/jour.
Guillaume1972
Je dirai que l’excès vient entre autre du fait que les gens n’ont pas assez d’informations sur les technologies derrière les cryptos. Ils lisent trois articles et se disent experts en cryptos (qui, lorsqu’il l dénigre ce que représente les cryptos parle de la Blockchain et des technologies qui s’y rapportent, qui également parle du Revenu Universel qui pourrait devenir une réalité dans un futur proche grâce aux cryptos?) Mais je dois reconnaitre qu’il est plus simple de dénigrer que de s’instruire un minimum, ça demande moins d’efforts et donc de temps, triste période…Comme quoi l’adage affirmant que l’on a peur de ce que l’on ne connait pas se vérifie.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un yacht virtuel vendu dans le metaverse pour 650 000 dollars sous forme de NFT
Omicron, le nouveau variant du COVID inspire les investisseurs : le cours de la crypto-monnaie Omicron décolle
Venus massivement de Chine, les cryptomineurs posent un gros problème au Kazakhstan
Au Japon, un consortium se prépare à lancer une crypto-monnaie adossée au Yen en 2022
Après Pokemon GO, Niantic a confié à Fold le développement d'un jeu permettant de capturer des Bitcoins dans le metaverse
Le crypto-wallet Exodus se lance dans les paris sportifs
Les fraudes et les vols dans la finance décentralisée ont explosé en 2021
Le Salvador veut construire la première
La Suède demande à l’Europe de bannir le bitcoin au nom du Pacte de Paris pour l’environnement
Le manuscrit du
Haut de page