Le Bitcoin (BTC) devient une monnaie officielle au Salvador (mais les Salvadoriens sont sceptiques)

07 septembre 2021 à 13h00
16

Le Salvador devient le premier pays à adopter le Bitcoin (BTC) comme monnaie. La crypto-monnaie aura cours légal au même titre que le dollar américain.

Si cette décision constitue une première mondiale, le président du Salvador, Nayib Bukele, a déclaré que le « processus d’adoption du BTC » ne se fera pas sans éducation et apprentissage.

Bitcoin devient une monnaie officielle

En juin, le Salvador avait adopté « la loi Bitcoin » afin de rendre légale la plus célèbre des crypto-monnaies. En pratique, tous les commerces du pays doivent accepter le BTC comme paiement pour les biens et services à partir de ce 7 septembre.

Pour en favoriser l’adoption, les autorités vont distribuer 30 dollars de BTC à tous les citoyens s’ils téléchargent et utilisent l’application « Chivo » disponible sur IOS et Android.

La Bank of America a récemment souligné au moins 4 avantages potentiels. Dans un rapport publié en juillet, la banque a déclaré que l’adoption du BTC pourrait rendre plus efficients les transferts de fonds, promouvoir la numérisation financière, offrir un plus grand choix aux consommateurs et ouvrir le pays aux investisseurs étrangers.

À ce jour, le Salvador était l’une des rares nations non américaines à utiliser le dollar comme monnaie officielle. D’autres pays sont dans cette situation tels que l’Équateur, la Somalie et le Cambodge (billets seulement).

Des réticences chez les institutionnels et les citoyens

La loi n’a pas été sans controverse ni opposition, certains la qualifiant d’inconstitutionnelle. En juin, le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré que la décision du Salvador soulevait un certain nombre de problèmes macroéconomiques, financiers et juridiques. La Banque mondiale a également prévenu que cette nouvelle stratégie n’était pas une bonne idée.

Plus récemment, plusieurs centaines de manifestants à travers le pays ont protesté contre l’adoption du Bitcoin dans le pays. Selon une étude, seuls 20 % des habitants du Salvador approuvent l’utilisation de la crypto-monnaie comme moyen de paiement.

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
13
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pour le régulateur US, les cryptos ne sont pas une monnaie pérenne et les stablecoins sont des jetons de casino
Pokmi, une plateforme NFT de contenu pour adultes française lève 9 millions d’euros
Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres
La plateforme FTX lance sa marketplace de NFT et en vend (cher) un (moche) de son cru
MS Satoshi : 3 hommes et 1 bateau, ou l’utopie flottante au pays des crypto-monnaies
Les services de prêt de crypto entre particuliers dans le viseur du régulateur américain ?
Après le Salvador, au tour du Panama d'envisager de donner cours légal au bitcoin
L'impact écologique de l'exploitation du Bitcoin à nouveau pointé du doigt
Les nouveaux
NFT : un faux Banksy vendu 300 000$ en ETH... puis remboursé par l’arnaqueur
Haut de page