Associated Press utilise la blockchain pour certifier les résultats des élections américaines

11 novembre 2020 à 11h22
13
Blockchain

L’agence de presse américaine Associated Press (AP) a publié les résultats de l’élection présidentielle américaine sur la blockchain.

Les résultats de l’élection sont enregistrés et certifiés sur les blockchains Ethereum et EOS.

Tracer le résultat de l’élection sur la blockchain

Associated Press (AP) est une agence de presse mondiale créée en 1846 et comptant plus de 3 000 journalistes dans 240 bureaux dans le monde.

Cette agence de presse reconnue a utilisé les blockchains Ethereum et EOS pour publier et certifier les résultats de l’élection présidentielle américaine. Bien que les résultats soient naturellement publiés sur le site web de l’AP, l’utilisation de la technologie blockchain permet d’obtenir un enregistrement sécurisé et inviolable des résultats des élections État par État au fur et à mesure du dépouillement.

L’initiative est menée en collaboration avec Everipedia, une encyclopédie reposant sur la blockchain EOS. L’Associated Press utilise la solution baptisée Everipedia OraQle pour publier les résultats. D’un point de vue technique, ce software utilise les oracles de ChainLink (LINK) pour permettre aux smart-contract d’accéder aux données externes.

Les données des résultats sont vérifiées comme étant authentiques puis elles sont ensuite publiées sur les blockchains Ethereum et EOS. Associated Press a publié l’adresse du smart-contrat d’Ethereum afin de permettre à quiconque d’accéder et de suivre les résultats.

Au moment de la publication, Associated Press a enregistré 49 des 50 États composant les États-Unis. Parmi eux, 23 États ont voté en faveur de Donald J. Trump et 26 pour Joe Biden.

Redonner de la transparence

Les gouvernements du monde entier commencent désormais à voir le potentiel de la blockchain dans la conduite d’élections libres et équitables. En août dernier, la Commission électorale indienne a proposé d’utiliser la blockchain comme solution pour apporter de la transparence au vote à distance qui pourrait être choisi par plusieurs millions de personnes. Ainsi, 300 millions de personnes en Inde ne votent pas, faute de pouvoir se rendre aux urnes.

Autre initiative, la Chambre des représentants de l’Ohio a proposé un nouveau système de vote fondé sur la blockchain. Ce système sera utilisé pour compter et suivre les votes du personnel militaire stationné en dehors des États-Unis.

L’élection américaine de 2020 est l’une des plus controversées depuis des décennies. Près de 64 millions de votes par correspondance ont été réalisés en raison notamment de la pandémie de coronavirus. Trump a déjà fait des allégations controversées de fraude électorale. Toutefois, la blockchain pourrait apporter une réponse à ces controverses en offrant un outil de vote sécurisé dont le résultat est transparent et peut être audité par tous.

Source : Forbes

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
15
trollkien
Certifier numériquement des résultats de vote largement faits sur des bouts de papiers, et par correspondance…<br /> Mvoyez ?
Bombing_Basta
trollkien:<br /> Certifier numériquement des résultats de vote largement faits sur des bouts de papiers, et par correspondance…<br /> Mvoyez ?<br /> J’imagine pas la réaction des Trumpistes si il avait gagné et que les democrates avaient crié au trucage…<br /> On entendrait leurs trompettes de la mort jusqu’au système stellaire d’alpha du centaure!
Bretwa
ahaha pas mal l’expression et ça rime
key95
pas mal pas mal Associated Press… vous croyez prendre une longueur d’avance sur ce que vous ai reproché par Trump :)))))<br /> Vous jetez une info pour le public AVANT celle de Trump afin d’ «&nbsp;atténuer&nbsp;» l’effet de surprise que fera l’action menée par l’équipe Trump au moment où elle sera rendue publique aux yeux du monde ! A savoir que chaque bulletin avait un marqueur caché dans le papier même des bulletins pour tracer chacun de ces bulletins du jour 0 (de l’imprimerie) jusqu’à sa course finale (à la dépouille). C’était un marqueur nommé QFS d’après l’équipe de Trump. Et cela va permettre, lors du recomptage demandé par Trump, de vérifier quel bulletin a été trafiqué ou non… (doublon, photocopie, etc)<br /> Mais même la boue ne peut effacer la vérité gravée sur une pierre, hein Associated Press ? :)))
Tholar
Les Démocrates ont plus ou moins hurlé à la manipulation en 2016. Il y’a quand même un vrai souci avec le vote par correspondance actuellement, et ce n’est pas propre aux USA. En 2020, ne pas pouvoir voter en ligne de façon très sécurisée, ce n’est pas normal. On ne devrait pas avoir besoin de sortir de chez soi pour voter. Il y a plusieurs élections professionnelles qui sont organisées par vote électronique, et chose incroyable, ça marche et c’est pas contesté !<br /> Utiliser la blockchain pour certifier un résultat arrivé par papier, et donc par nature falsifiable, c’est pas une annonce, c’est de la propagande.
Bombing_Basta
Tholar:<br /> Les Démocrates ont plus ou moins hurlé à la manipulation en 2016.<br /> Et rappelle-toi la réaction des Trumpistes?<br /> Petit exemple :<br /> 800×800 33.7 KB<br /> Réactions de Trump lui-même :<br /> " Dans un communiqué, il déclare que « c’est une arnaque de la part du Parti vert des États-Unis, et que « les résultats de cette élection devraient être respectés au lieu d’être contestés. »."<br /> Devrait-il s’appliquer à lui même ses propos du coup?<br /> Tholar:<br /> Il y a plusieurs élections professionnelles qui sont organisées par vote électronique, et chose incroyable, ça marche et c’est pas contesté !<br /> Quasiment aucun enjeu en comparaison avec l’élection d’un président.<br /> Et le vote électronique peut toujours être truqué par qui détient/administre les serveurs.<br /> Tout comme le vote papier peut être truqué par qui détient/administre les urnes…<br /> key95:<br /> Mais même la boue ne peut effacer la vérité gravée sur une pierre<br /> Tu la ressortira à l’investiture de Biden?
Feladan
omégalul.<br /> Y’en a qui ont des bons scénarios de film en tête. Bien entendu qu’il y a eu des fraudes, dans les deux camps. Trump en profite également, ne t’inquiète pas. Prouver les quelques cas ne changera rien à finalité.<br /> Mais ce coup des ballots watermarked est vraiment géant, digne d’un film. Malheureusement, personne ne possède ce pouvoir, tant tout est imprimés par des compagnies privées<br /> Comme marqué, ceux qui propagent cette rumeur ont une profonde ignorance de comment ces ballots sont imprimés <br /> Snopes.com<br /> Did DHS Secretly Watermark Ballots in an Election Fraud Sting Against Dems?<br /> Discussing election mechanics is easier when you actually know how elections work.<br /> #imaginethefraudwhateveritcosts
Blackalf
@genesya tous les messages ont été supprimés, aussi bien celui qui présente les pures hypothèses d’un journaliste comme des faits avérés, que les suivants qui ne sont que disputes puériles.
EnLighter
Punaise les gars vous m’avez fait plaisir. Je pensais voir le ramassis habituel pro-media-pro-Biden et tout le tralala et je découvre que personne n’est finalement dupe de ce qu’il s’est passé lors de cette élection. En plus avec humour : super.<br /> La Blockchain ne sert que de gadget pour certifier une action qui ne s’appuie pas sur elle depuis le départ. N’importe quel serveur suffisamment sécurisé avec des accès authentifiés fait le job dans ces conditions.<br /> Que la blockchain permette d’authentifier des votes en sauvegardant un minimum d’anonymat : ok. Processus blockchain de bout en bout, ça peut fonctionner.<br /> Mais certifier des résultat avec un mélange papier sur place, pli postal etc. C’est juste ridicule.
Blackalf
EnLighter:<br /> Mais certifier des résultat avec un mélange papier sur place, pli postal etc. C’est juste ridicule.<br /> Sauf que ça fait des décennies que le vote par correspondance est en usage aux USA.
mcbenny
Heu, 52 états, vous êtes sûrs ?
Dahita
«&nbsp;L’agence de presse américaine Associated Press (AP) a publié les résultats de l’élection présidentielle américaine sur la blockchain.&nbsp;»<br /> C’est tellement penible cette expression de «&nbsp;la blockchain&nbsp;», comme s’il n’y avait qu’une grande blockchain magique sur laquelle tout se passait. C’est tres confus pour le chalant et ca ne veut rien dire. publier les resultats sur la blockchain de l’Ethereum, ou sur l’Ethereum directement, c’est plus coherent.<br /> Enfin, cette facon de proceder n’est pas une utilisation ideale d’une blockchain pour le vote.<br /> «&nbsp;Les données des résultats sont vérifiées comme étant authentiques puis elles sont ensuite publiées sur les blockchains Ethereum et EOS.&nbsp;»<br /> Ici, on parle de resultats verifies, mais celui qui verifie le resultat peut enregistrer n’importequoi; une blockchain ne vient rien regler sur la contestation des verifications… Une blockchain en tant que systeme de vote, avec acces direct du votant pre-approuve et enregistrement de son vote sur cette chaine publique, ca ce serait deja nettement plus interessant. Esperons que cette initiative en soit le premier pas.
juju251
mcbenny:<br /> Heu, 52 états, vous êtes sûrs ?<br /> Cela a été corrigé.
cyrano66
Tholar:<br /> En 2020, ne pas pouvoir voter en ligne de façon très sécurisée, ce n’est pas normal. On ne devrait pas avoir besoin de sortir de chez soi pour voter.<br /> Ben oui ou une appli smartphone histoire de taper au hasard entre deux épisodes de zombies sur Netflix.<br /> Absolument pas d’accord.<br /> Je ne vois pas ce que la démocratie aurait à gagner d’encourager la feignantise électorale.<br /> Comme si c’était une corvée de s’intéresser quelques heures par an à la vie politique.<br /> Que certains pays le mettent en place pour des raisons géographiques évidentes c’est normale, que ça reste une éventualité pour les PMR évidemment. mais pour les autres ca leur fait leur promenade du dimanche à brûler quelques calories Macdo.
Tholar
cyrano66:<br /> Ben oui ou une appli smartphone histoire de taper au hasard entre deux épisodes de zombies sur Netflix.<br /> Absolument pas d’accord.<br /> Je ne vois pas ce que la démocratie aurait à gagner d’encourager la feignantise électorale.<br /> Comme si c’était une corvée de s’intéresser quelques heures par an à la vie politique.<br /> Que certains pays le mettent en place pour des raisons géographiques évidentes c’est normale, que ça reste une éventualité pour les PMR évidemment. mais pour les autres ca leur fait leur promenade du dimanche à brûler quelques calories Macdo.<br /> La promenade du dimanche, ça devrait être pour s’aérer et emmener les enfants loin de la ville.<br /> Je serais hyper favorable au vote de chez soi. Ca réduirait fortement l’abstention. On pourrait partir en week-end, même pendant les élections, sans se poser mille questions sur l’établissement d’une procuration. Ca pousserait les gens à s’intéresser à ce qui se passe dans leur ville, leur région, et leur pays et à s’engager sur des programmes. Oui, ça encourage une forme de fainéantise, c’est incontestable. D’un autre côté, ça pousserait à lire un peu plus les programmes, ce qui constitue un travail en tant que tel.
EnLighter
Je sous entendais avec la blockchain. Tu as raison, ma phrase n’est pas clair en ne le précisant pas.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Aya Neo, la nouvelle
AGON PD27 : AOC et Porsche Design dévoilent un moniteur 27 pouces ultra premium
Hyundai discute avec SoftBank pour racheter Boston Dynamics pour 1 milliard de dollars
Le Nest Audio ferait office d'enceinte home cinema pour le Chromecast avec Google TV
Bientôt des SSD de plus de 100 To grâce à la nouvelle NAND 176 couches de Micron
Aya Neo, la nouvelle
eSwap X Pro Controller : le roi des gamepads Thrustmaster arrive sur Xbox Series X | S
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Mac ARM : toutes les dernières infos avant le keynote d'Apple
PS5 : Sony dévoile les fonctionnalités d'enregistrement de la console
Haut de page