🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

L'Ukraine se moque littéralement des cyberattaques menées par la Russie à son encontre

18 janvier 2023 à 09h20
6
cybersécurité ukraine russie © Shutterstock x Clubic.com
© Shutterstock x Clubic.com

Les cyberattaques russes contre l'Ukraine se sont multipliées l'an dernier.

Pas de quoi pourtant émouvoir les autorités de Kiev, qui se permettent même d'en rire à l'occasion d'une conférence de presse. Pourtant le nombre d'attaques provenant de l'autre côté de la frontière a été massif depuis l'entrée en guerre.

Moscou ne serait pas capable de grand-chose pour Kiev

Petit moment d'humour lors d'une conférence de presse à Kiev ce mardi 17 janvier. Le chef du service d'État pour les communications spéciales et la protection de l'information Youri Schygol, qui devait tenir une conférence de presse retransmise en direct vidéo portant sur les cyberattaques subies, a dû légèrement retarder l'événement. Et ce, du fait d'une offensive russe. Pas de quoi entamer le flegme de l'homme politique, qui en a profité pour moquer son adversaire.

« Tout ce que les hackers russes pouvaient faire était de retarder le début de notre briefing de 15 minutes » a-t-il ainsi ironisé devant les reporters. Le pays a pourtant été l'objet de très nombreuses cyberattaques l'an dernier, 2 194 exactement. Et selon Youri Schygol, elles proviennent presque toutes des forces de Moscou.

La Russie ne se cache pas

1 655 de ces attaques ont été enregistrées par Kiev après l'invasion commencée le 24 février dernier. Les institutions gouvernementales ont, elles, été la cible d'un quart de ces assauts, 557 au total, là encore en majorité en provenance de la Russie selon la même source.

« En gros, de tous les hackers qui travaillent avec la Russie, la plupart d'entre eux ne cachent même pas leur affiliation... Ils sont tous financés par le FSB (le service fédéral de sécurité de la Russie), et sont soit en service militaire, soit employés par ces agences », a précisé Youri Schygol.

L'espace cyber est en effet depuis l'hiver dernier lui aussi un champ de bataille entre les deux adversaires, qui s'affrontent à coup de ransomware, de hack de sites importants ou de vols de données.

Source : Reuters

Alors que nous entamons à peine l'année 2023, l'usage d'un antivirus reste toujours très fortement recommandé. En effet, ces dernières années ont été marquées par le recours massif au télétravail et la cybercriminalité se porte mieux que bien avec une multiplication des ransomware. Plus que jamais, une suite de sécurité complète est indispensable pour sécuriser son PC Windows, mais aussi son Mac. Mais alors quelle solution choisir ? En janvier 2023, nous avons mis à jour notre comparatif pour déterminer quel est le meilleur antivirus du marché pour bien commencer l'année.
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
ilyon
Comment croire après une telle démonstration de nullité de la Russie que cette dernière ait pu influer sur l’élection de Trump aux USA ?
metta
Trump 2016, en informatique, c’est une éternité.
chinou51
@ilyon Surtout que depuis peu nous avons les preuves que la Russie n’avait rien à voir dans ces élections…grâce à Musk et ses twitterfiles.
pecore
Parce que ce n’était pas du hacking mais de la manipulation d’opinion via les réseaux sociaux, ce qui n’a rien à voir.
octokitty
Le Zerg Rush russe, aussi bien dans le monde cyber que sur le terrain…<br /> Donc ici des fermes à botnets qui ne font au final pas grand chose et que les équipes cyber ukrainiens ont rapidement réussi à neutraliser.<br /> @ilyon il faudra voir du côté des think tanks conservateurs…comme quoi dire qu’il y a un grand parti de trop devient de plus en plus vrai.
ilyon
Mais c’est bien sûr, ça n’a rien à voir. Ça n’a jamais rien à voir.
pecore
Non, rien. Hacker demande des connaissances, des logiciels et du matériel spécifique.<br /> Poster des trolls sur les réseaux sociaux, n’importe quel neuneu avec un ordinateur à trois sous et une connexion internet en est capable, surtout si on lui dit quoi faire.
milot
oui, je pense que c’est plus un conflit interne … Robert Mercer et son acolyte ou sbire Steve Bannon n’y sont pas étranger .
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Thylacine, mammouth laineux et dodo : cette entreprise de biotechnologie veut tous les ressusciter
Bon Plan : obtenez un VPN fiable et sécurisé en promo (-65%)
Électricité : le solaire et l'éolien doublent le gaz pour la première fois !
Votre smartphone comme webcam pour votre ordinateur ? Ça arrive vite !
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des offres folles à saisir ce week-end
Wi-Fi à la maison : qui est le roi des débits (selon nPerf) ?
Les VPN bradent leurs prix : jusqu'à -82% de réduction !
Meta Quest 3, vers une version
Une nouvelle vague de malwares déferle sur l'Ukraine
Et hop ! Au tour d'Instagram de vous facturer pour... une certification
Haut de page