Google perd contre LVMH mais gagne contre l'édition allemande

Ariane Beky
29 juin 2006 à 00h00
0

Condamné en appel pour "contrefaçon" vis-à-vis du maroquinier français Vuitton, Google remporte une bataille en Allemagne face aux maisons d'édition.

Condamné en appel pour "contrefaçon" vis-à-vis du maroquinier français Vuitton, Google remporte une bataille en Allemagne face aux maisons d'édition.

Google perd contre LVMH mais gagne contre des éditeurs allemands.

La condamnation de Google et de sa filiale française pour "contrefaçon, concurrence déloyale et publicité mensongère" vis-à-vis du maroquinier français Vuitton, a été confirmée mercredi 28 juin 2006 par la cour d'appel de Paris.

Tout comme l'avait souligné le tribunal de grande instance de Paris, le 4 février 2005, la cour d'appel a estimé que le moteur de recherche a commis une faute en proposant, à travers son service de liens sponsorisés AdWords, l'achat de mots clés, comme "imitation" et "copie", pouvant être associés avec les marques Vuitton.

"La prétention de Google d'échapper à sa responsabilité en raison du régime spécial de responsabilité limitée institué par la loi sur la confiance dans l'économie numérique (LCEN) du 21 juin 2004 est rejetée", a indiqué la filiale du groupe LVMH.

"Il est interdit à Google, dans le cadre de son activité de régie publicitaire, l'usage des marques appartenant à la société Louis Vuitton sur toutes les extensions de son site accessibles depuis la France", a ajouté la société.

Fixé en première instance à 200.000 euros, le montant des dommages et intérêts que devra verser Google au maroquinier a été porté à 300.000 euros par la cour d'appel. A plusieurs reprises, la société américaine a été épinglée par la justice française pour avoir porté préjudice à des marques déposées à travers son service AdWords (Hôtels Méridien, Bourse des Vols, etc.)

Si Google perd une bataille en France, la société Internet en remporte une autre en Allemagne, cette fois face aux maisons d'édition. En effet, l'éditeur WGB, soutenu par l'association des éditeurs allemands, défavorable au programme de numérisation d'ouvrages mis en place par Google, a décidé d'abandonner ses poursuites.

Google a indiqué mercredi sur son blog (booksearch.blogspot.com) que cette décision fait suite à l'intervention de la chambre en charge du copyright à la cour régionale de Hambourg. Celle-ci aurait indiqué à l'éditeur allemand que sa plainte avait peu de chance d'aboutir, a souligné Google.

Avant de conclure : "Nous croyons que l'affichage d'extraits de livres protégés par le droit d'auteur ne bafoue pas la loi allemande sur le copyright. La cour a indiqué qu'elle est d'accord et, de plus, a rejeté l'argument selon lequel la numérisation d'ouvrages aux Etats-Unis ne respecte pas la législation allemande."
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top