Apple confirme que l'iPad Air M2 a un cœur en moins, et cela n'a aucune importance

Mathieu Grumiaux
Publié le 04 juin 2024 à 18h38
L'iPad Air 2024 a un cœur GPU en moins, et c'est Apple qui le confirme © Mathieu Grumiaux pour Clubic
L'iPad Air 2024 a un cœur GPU en moins, et c'est Apple qui le confirme © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Apple a modifié les spécifications techniques de son dernier iPad Air (2024) et indique désormais que le processeur M2 n'intègre que 9 cœurs GPU, contre 10 affichés précédemment.

Le lancement des derniers iPad n'est décidément pas un long fleuve tranquille pour Apple. Le 7 mai dernier, la société américaine lançait en grande pompe ses deux nouvelles tablettes, l'iPad Air (2024) et l'iPad Pro (2024). À peine la conférence a-t-elle été diffusée sur Internet que Tim Cook et ses équipes ont dû affronter une première polémique, la faute à une publicité très mal passée auprès des spectateurs.

Le constructeur californien a dû présenter ses excuses, chose qui n'était pas arrivée depuis une bonne dizaine d'années. Maintenant que les tablettes sont disponibles, Apple doit à nouveau s'expliquer sur un point technique qui touche plus précisément l'iPad Air.

Quels sont les meilleurs iPad ? Comparatif 2024
A découvrir
Quels sont les meilleurs iPad ? Comparatif 2024

07 juin 2024 à 10h35

Comparatif

Un cœur GPU qui manque, et tout est dépeuplé

Dans son communiqué de presse, comme sur son site web, Apple expliquait que son dernier iPad Air était équipé de la puce M2, la même que sur l'iPad Pro sorti en 2022. Le SoC était soi-disant composé de 10 cœurs GPU et de 10 cœurs GPU.

Pourtant, les premiers benchmarks réalisés ont rapidement montré des scores inférieurs à l'iPad Pro, sorti deux ans auparavant sur la partie GPU. Beaucoup soupçonnaient qu'Apple, pour des raisons d'économies, avait supprimé un cœur sur sa puce maison, comme elle en a à l'habitude depuis quelques années sur certaines générations d'iPhone ou d'iPad. Ils avaient raison, ce qui a forcé Apple à modifier les spécifications techniques de sa dernière tablette.

Le site web de la pomme affiche désormais 9 cœurs GPU pour l'iPad Air (2024). Un porte-parole de l'entreprise a confirmé au site 9to5Mac cette erreur, sans toutefois s'excuser, et a précisé que les données techniques de l'appareil ont été modifiées en conséquence.

Un GPU un chouïa moins puissant, et alors ? © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Une petite baisse de régime sans aucune conséquence

Une telle erreur de la part d'Apple est étonnante, tant la communication de l'entreprise est généralement maîtrisée sur le bout des ongles. La marque plaide la maladresse et nie toute tentative de tromper le client final. Elle rappelle en parallèle que l'iPad Air (2024) reste 50 % plus puissant que le modèle précédent, équipé d'une puce M1.

Est-ce pourtant si grave ? À notre humble avis, pas du tout. Nous avons beaucoup apprécié l'iPad Air durant son test, et nous n'avons pas senti la moindre différence entre cette tablette et l'iPad Pro M2 que nous avons utilisé pendant plusieurs mois. Si des utilisateurs exigeants (pour ne pas dire pointilleux) pourront éventuellement, dans certains logiciels ou jeux, sentir une très légère différence, le grand public ne remarquera aucune perte de performances. Pire encore : ces derniers ne représentent pas la clientèle visée par Apple avec cette machine, à savoir les particuliers souhaitant une machine polyvalente capable de remplacer un PC pour 90 % des tâches les plus courantes comme les e-mails, la navigation web ou le streaming.

Les capacités graphiques de l'iPad Air sont excellentes, même avec un cœur GPU en moins. Les acheteurs qui renouvelleront leur iPad vieillissant vers ce modèle apprécieront le gain de puissance, sans se poser la question des chiffres. Et ils auront raison.

  • Un modèle de 13 pouces
  • Écran parfaitement calibré
  • Puce M2 surpuissante et Wi-Fi 6E
  • La caméra avant, enfin au centre pour les appels visio
  • iPadOS, très ergonomique pour une utilisation grand public

Apple présente ce nouvel iPad Air comme la possibilité pour les utilisateurs d'accéder aux technologies de l'iPad Pro à un prix plus accessible. Avec l'iPad Air (2024), il est enfin possible de profiter d'un large écran de 13 pouces, idéal pour la vidéo et le streaming, et du processeur M2, un peu plus puissant, avec une connectivité Wi-Fi 6E, la 5G, sans oublier une comptabilité avec le très réussi Apple Pencil Pro.

L'iPad Air (2024) fait néanmoins du surplace par rapport à la génération précédente. L'écran LED, bloqué à 60 Hz, fait pâle figure face à une concurrence qui n'hésite plus à proposer de l'OLED 120 Hz sur des machines haut de gamme. Le gain de puissance, réel sur le papier, s'apprécie peu dans une utilisation grand public, avec un iPadOS toujours trop limité et une autonomie stagnante. Peut-être pire encore : le prix d'entrée auquel est proposé cet iPad reste très élevé.

Si votre utilisation d'une tablette se résume à la consultation web et au divertissement, vous profiterez de la meilleure expérience possible et d'un écran qui invite à passer des heures devant vos programmes et apps préférés. En définitive, l'iPad Air (2024) est bien un iPad Pro plus accessible, mais aussi un iPad XXL. Ce nouveau modèle ne fait presque rien de plus qu'un iPad d'entrée de gamme. Il le fait juste bien mieux.

Source : The Verge

Par Mathieu Grumiaux

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
Stakh

Comme l’A15 de l’Apple TV qui n’a que 5 cœurs au lieu de 6 sur les téléphones.

Kvn_Jma

Si c’est grave ! Parce que si ça n’avait pas gueulé Apple aurait maintenu le flou en laissant croire que c’était un M2 qui équipait son nouvel iPad Air, alors qu’en réalité avec un cœur en moins, même si les performances sont peu diminuées, ça n’est plus un M2.

Y’a pas à discuter, si on désactive un cœur il faut le préciser, ne pas le préciser c’est induire le consommateur en erreur, on s’en fout des bench, c’est le principe !!!

Sinon demain ce sera deux cœurs désactivés et on dira « bah c’est pas grave de toutes façon la pleine puissance du Soc était exploitée par une toute petite minorité ».

Où est placé le curseur ? Où est la limite ?

Y’a un M2, il a dès spécifications, et si un Soc sort et ne correspond pas parfaitement à ces spécifications ça n’est pas un M2.

MattS32

Ben si, c’est un M2, avec des spécifications différentes de ceux qui étaient proposés jusqu’à présent. M2 c’est une gamme, comme Core i5 xth gen chez Intel ou Ryzen 5 5000 chez AMD.

Il y en avait déjà plusieurs spécifications différentes (8 et 10 cœurs GPU), ça en fait simplement une de plus entre les deux.

Le problème n’est pas le nom, mais le fait qu’au départ ils ont apparemment dit que c’était la version à 10 cœurs GPU. Sur ce point, ceux qui en ont acheté pourraient légitimement demander un remboursement partiel ou annuler leur achat.

Pernel

C’est pareil avec les iPad Pro 2024 si on ne prend pas 1To de stockage, c’est pareil avec les MBA si on prend pas des options.

bmustang

j’ai réglé le problème, c’est un M1+ ou refresh ! voilà