Le Français Murena, qui fabrique des téléphones anti-traceur, possède les arguments pour contrer les géants de la Tech

Alexandre Boero
Journaliste-reporter, chargé de l'actu
03 juin 2024 à 08h34
37
Un smartphone Murena 2, de dos © Alexandre Boero / Clubic
Un smartphone Murena 2, de dos © Alexandre Boero / Clubic

Murena, connue pour ses téléphones éponymes et les fameux Fairphone, a lancé « /e/OS V2 », nouvelle version de son système d'exploitation. Celle-ci franchit un cap supplémentaire dans la protection des données des utilisateurs.

Chez Murena, on affirme avec fierté sa noble ambition : proposer au public des smartphones qui permettent de protéger les données personnelles des utilisateurs. Pour ce faire, l'acteur français a déployé, pendant VivaTech, une nouvelle version de son /e/OS, qui permet notamment de détecter, en temps réel, tous les traceurs qui laissent peu de la place au respect de la vie privée. Pour accélérer son déploiement, Murena va ouvrir une grande campagne de financement sur la plateforme CrowdCube.

Dans les allées de la Porte de Versailles, et pour bien comprendre la stratégie de Murena, nous avons pu rencontrer Gaël Duval, le fondateur de la e/Foundation, l'organisation derrière les mobiles Murena, Fairphone et le système d'exploitation e/OS. Vie privée, financement, fonctionnalités et intelligence artificielle, tous les sujets ont été mis sur la table.

Clubic

📱Murena, le smartphone français, continue d'étonner ! La marque, qui propose notamment le Fairphone 5 et nous montre ici le Murena 2, a déployé la V2 de son /e/OS, son système d'exploitation maison. Sa force ? Ses nombreuses fonctionnalités (bloque les traceurs, masque l'adresse IP, falsifie la position) qui vous aident à protéger votre vie privée. Gaël Duval, fondateur de Murena, a répondu à @Alexandre Boero 🎥🎙️, à @VivaTech. Plus d'infos également sur notre site ! #smartphone #murena #téléphone #vieprivée #privacy #innovationv #traceur #tracker #tracking #tech #vivatech

Murena et e/OS V2, pour un contrôle total des traceurs en temps réel

Portée par le succès du Fairphone 5, à la réparabilité et à la longévité exceptionnelles, Murena propose désormais une V2 de son système d'exploitation maison, que l'on peut installer sur les smartphones Android compatibles et qui s'avère être un concurrent de l'OS mobile de Google. Le mobile Murena 2 que Gaël Duval a pu nous présenter n'envoie aucune donnée, qu'elle soit personnelle ou professionnelle, chez les géants de la Tech.

« Aujourd'hui, on va encore plus loin, car on coupe aussi tous les trackers applicatifs. Sur le smartphone, il y a un sommaire de tous les traceurs coupés », nous dit Gaël Duval. Durant notre rencontre, e/OS V2 a par exemple fait remonter des traceurs de Météo France, 20 Minutes, Le Parisien, Le Figaro et autres, « qui passent leur temps à nous traquer et à envoyer notre position géographique, nos usages applicatifs en permanence ».

Gaël Durena, avec le Murena nouvelle génération © Alexandre Boero / Clubic
Gaël Durena, avec le Murena nouvelle génération © Alexandre Boero / Clubic

Avec la V2 de son OS, sorte d'aboutissement de plus d'un an en termes de fonctionnalités, Murena peut détecter, et couper, en temps réel, tous les traceurs qui s'immiscent dans vos usages, de quoi éviter d'être surveillé(e) de façon permanente, ce qui est généralement le cas de celles et ceux qui achètent un smartphone dans le commerce.

Des fonctionnalités de sécurité grandement améliorées

D'un point de vue un peu plus concret, Murena a tout revu ou presque avec la V2. Si l'on s'arrête sur l'interface, on y découvre de nouvelles icônes, de nouveaux fonds d'écran. Le tout est plus fluide et plus agréable à utiliser qu'avant, ce qui est indispensable pour favoriser une bonne expérience utilisateur. « On sait bien que le meilleur téléphone et le meilleur OS qui soit, s'il n'est pas sympa à utiliser, il aura du mal à être vraiment adopté par les utilisateurs », concède Gaël Duval.

La grosse nouveauté de cette seconde version, c'est l'Advanced Privacy, un outil unique qui bloque les fuites de données des applications. Dans le détail, donc, il peut bloquer les pisteurs d'applications, falsifier sa position et masquer son adresse IP. À l'utilisateur de décider quelles fonctionnalités il souhaite utiliser de l'outil.

Interface du Murena © Alexandre Boero / Clubic
Murena port USB-C © Alexandre Boero / Clubic

Murena mise aussi, pour ses smartphones, sur la partie services en ligne, avec les e-mails, le calendrier, le stockage des photos, des fichiers, le travail collaboratif de documents Office. Tout est synchronisé avec le Cloud Murena.IO. La V2 offre une meilleure version de l'espace de travail Murena, avec une gestion par date ou lieu de ses photos.

Murena veut mettre à contribution ses utilisateurs, avec une campagne de financement

Si Murena dispose de données anonymes, le nombre d'utilisateurs permanents de son système d'exploitation tourne autour de 42 000, 43 000. Et depuis le début du projet, l'organisation a déjà pu écouler quelque 20 000 téléphones. Un résultat tout à fait honorable. Pour convaincre le public, la société rappelle qu'elle n'impose pas de restrictions. « On peut vraiment utiliser n'importe quelle application mobile du marché, et en même temps être vraiment très protégé au niveau de ses données personnelles », souligne son fondateur.

Il est question d'aujourd'hui mais aussi de demain, pour Murena. L'organisation s'apprête à ouvrir une campagne de crowdfunding. Elle doit « permettre à tous ceux qui le souhaitent de participer au projet en possédant une petite partie du projet Murena ».

Les fonds issus de cette collecte pourraient aider à résoudre le problème de la fabrication des fameux 30 000 appareils que Gaël Duval voudrait commercialiser. « Car les smartphones, ça coûte cher à concevoir, à fabriquer, et on ne peut pas les fabriquer un par un, il faut les fabriquer par milliers, par dizaines de milliers ». Chacun pourra investir 100, 1 000 euros ou plus, pour faire partie de l'aventure.

Chiffrement de bout en bout, VPN et IA : ça avance chez Murena

Si l'on se projette un peu plus vers l'avenir et les potentielles nouveautés ou fonctionnalités, la question du chiffrement de bout en bout peut se poser. Il ne semblerait pas, aujourd'hui, qu'il s'agisse d'une contrainte financière ou technologique. « Nous l'aurons », confirme Gaël Duval. « On l'a déjà expérimenté dans ce sens. On a même collaboré avec l'INRIA pour apporter des solutions. Mais jusqu'à la mise en production généralisée pour tout le monde, il faudra un peu de temps, car il y a beaucoup de choses à résoudre en termes d'expérience utilisateur. Avec un chiffrement de bout en bout, si on perd son mot de passe, on ne peut pas en régénérer un, il faut que l'utilisateur garde une phrase de secours. Il se pourrait bien que nous l'annoncions l'année prochaine », poursuit, prudent, le dirigeant.

Peut-on imaginer voir arriver un VPN ou un proxy dans e/OS V2 ou autre ? Pour le moment, Murena n'en propose pas, même s'il est possible d'ajouter un client VPN pour se connecter à un VPN. Mais on rappellera que dans son OS, l'entreprise a ajouté une fonctionnalité permettant de masquer son adresse IP. « Ça utilise un routage qui est aléatoire au sein du réseau, qui utilise le réseau Tor », le même que le dark web, pour l'anecdote.

Il n'était enfin pas possible de rencontrer Gaël Duval sans évoquer le sujet, à la mode, de l'intelligence artificielle. « C'est un sujet qui m'intéresse énormément à titre personnel, parce que le smartphone va de plus en plus devenir l'assistant de l'utilisateur. Et l'IA permet des choses absolument extraordinaires en termes d'assistant », confesse le fondateur de Murena.

Pour le moment, et un peu par définition, son projet se heurte en la matière à la protection des données personnelles. « Nous devrons être certains d'être dans les clous de la collecte de données personnelles ». Une imparable condition, même si Murena a déjà commencé à expérimenter des modèles d'IA générative qui tournent directement sur le smartphone, en local, plutôt que sur des serveurs. La société a par exemple testé un modèle de langage open source de Microsoft « D'ici un ou deux ans, on pense que ça deviendra la norme », se projette d'ailleurs Gaël Duval, les idées plein la tête.

Fairphone 5
  • Un design modulaire à l’indice de réparabilité exemplaire
  • Une longévité logicielle de 8 ans
  • Un écran OLED de bonne qualité

Le Fairphone 5 se démarque dans l’arène des smartphones avec son approche axée sur la réparabilité, la durabilité et la responsabilité environnementale. Doté d’une batterie remplaçable, d’un design modulaire, offrant cinq ans de garantie constructeur ainsi que huit ans de mises à jour de sécurité, il s’adresse avant tout à ceux qui valorisent la longévité, et qui cherchent à réduire leur empreinte carbone et à faire un investissement dans le temps. Cependant, force est de constater que le Fairphone 5 ne rivalise pas totalement avec ses concurrents haut de gamme, tant en termes de performances brutes que d’ambitions photographiques. Son prix semble donc un peu élevé au regard de sa fiche technique, mais se justifie par l’assurance de pouvoir conserver ce téléphone pendant de nombreuses années.

Le Fairphone 5 se démarque dans l’arène des smartphones avec son approche axée sur la réparabilité, la durabilité et la responsabilité environnementale. Doté d’une batterie remplaçable, d’un design modulaire, offrant cinq ans de garantie constructeur ainsi que huit ans de mises à jour de sécurité, il s’adresse avant tout à ceux qui valorisent la longévité, et qui cherchent à réduire leur empreinte carbone et à faire un investissement dans le temps. Cependant, force est de constater que le Fairphone 5 ne rivalise pas totalement avec ses concurrents haut de gamme, tant en termes de performances brutes que d’ambitions photographiques. Son prix semble donc un peu élevé au regard de sa fiche technique, mais se justifie par l’assurance de pouvoir conserver ce téléphone pendant de nombreuses années.

Alexandre Boero

Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste-reporter, chargé de l'actu

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, éc...

Lire d'autres articles

Journaliste, chargé de l'actualité de Clubic. En soutien direct du rédacteur en chef, je suis aussi le reporter et le vidéaste de la bande. Journaliste de formation, j'ai fait mes gammes à l'EJCAM, école reconnue par la profession, où j'ai bouclé mon Master avec une mention « Bien » et un mémoire sur les médias en poche.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (37)

PPano
Projet au combien intéressant si il voit le jour, reste à connaitre le tarif, la dispo et le reste… à suivre.
ayaredone
Je me demande quelles conséquences cela pourrait avoir sur le « business model » des applications qui utilisent le traçage pour se financer ?
TofVW
De temps en temps je vais jeter un œil sur le site de la e/foundation, mais même constat à chaque fois : pas beaucoup de téléphones compatibles avec l’OS (aucun Nokia !), et les smartphones Murena sont horriblement chers !<br /> Pourtant j’aimerais vraiment tester cet OS et me débarrasser de Google, mais ce ne sera pas pour tout de suite.
somoved
Les rendre payantes ?<br /> C’est pas plus mal on verra combien ca coûte d’offrir un service.<br /> La publicité / le traçage est de pire en pire. Pourquoi un journal devrait savoir la position GPS, c’est uniquement pour faire de la publicité.<br /> Il faut pas se leurrer, les courtiers en données personnels pourraient revendre des informations qui serait à même de faire changer le prix de vos assurances, de certain produit (et dans le seul but que l’entreprise s’en mette plus dans la poche).<br /> Mais ca c’est encore gentil, avec les info, on peut retrouver une personne «&nbsp;gênante&nbsp;» et la faire «&nbsp;taire&nbsp;» (la c’est plus au niveau étatique / grosse société).
airgobs
Le Murena One 199€ horriblement cher???
airgobs
J’aimerai bien installer e/OS sur mon Xiaomi mi 9, mais il ne fait pas parti de liste, dommage! Car ce smartphone n’a plus aucune mise à jour EOS.
Bombing_Basta
Bah tu peux acheter un téléphone compatible d’occasion et installer le système toi-même hein…<br /> Bon sinon lien vers le site de murena, puisqu’il n’est pas inséré dans l’article évidemment :<br /> Murena - deGoogled phones and services<br /> Murena - téléphones et services déGooglisés<br /> Échappez à la surveillance numérique.<br /> Nous associons les smartphones qui respectent la vie privée à des services en ligne sûrs et transparents.<br />
TofVW
Alors oui, tu as raison, modérons un peu : il n’est pas «&nbsp;horriblement cher&nbsp;». Cela dit, un Mediatek Helio P60 comme processeur, le Bluetooth 4.2 et pas de prise casque (ça m’arrive encore d’en avoir besoin), même si je ne suis pas à la recherche du smartphones avec les dernières technologies à tout prix, ça me rebute un peu.<br /> Et pour le modèle du dessus, on passe déjà à 350€ (et avec moins de capacité mémoire, sinon c’est 550€ le suivant ! Si on fait abstraction du modèle reconditionné)<br /> Étant un fervent défenseur de Nokia (maintenant HMD), j’ai l’habitude de payer un peu plus cher pour satisfaire mes convictions personnelles, mais là ça me refroidit un peu.<br /> Je garde mon G60 pour l’instant, en espérant que Murena aura revu ses tarifs lorsque viendra le moment pour moi de changer.<br /> @Bombing_Basta : bé oui mais j’ai déjà un téléphone, qui était assez cher et bien équipé/performant à l’époque, et qui est toujours mis à jour (j’ai reçu Android 14 le mois dernier). Je ne vais pas racheter une occaze tant qu’il marche encore.
max6
349 € pour un smartphone fournis avec une coque une protection d’écran une garantie de 4 ans et une batterie amovible, je sais pas ou on peut trouver mieux et beaucoup moins cher ?
TofVW
@max6 : le HMD Pulse Pro est à 180€, et après un coup d’œil vite fait, il est mieux que le Murena Teracube 2e à 350€ (donc 2 fois plus cher).<br /> En tout cas, 2 fois plus de stockage, meilleur écran et meilleure batterie (remplaçable également). Il n’y a pas la coque fournie ni la protection d’écran, j’ai 170€ de marge pour les acheter. <br /> EDIT : le proc du HMD est moins bon, mais ça ne se joue pas à grand chose.
Bombing_Basta
https://doc.e.foundation/devices
TofVW
@Bombing_Basta : oui, et…?
Bombing_Basta
Rien, comme ça tout le monde a accès aux sites murena et e/os/ puisque les liens ne sont pas donnés dans la news.<br /> Et je ne comprends pas bien ton problème, tu commences par dire que murena vend trop cher ses smartphones (sachant qu’un fairphone 5 c’est 700 euros chez fairphone et 770 chez murena, c’est pas si cher demandé pour assurer l’installation et le sav), et quand on te propose des solutions, «&nbsp;non mais y’a pas mon smartphone compatible&nbsp;» ou «&nbsp;le rapport prix/«&nbsp;puissance&nbsp;» n’est pas bon&nbsp;»…
TofVW
Et en quoi mon problème n’est pas clair ?<br /> J’ai un téléphone performant, je ne vais pas en acheter un autre, d’occasion et probablement moins bien, juste pour installer cet OS, même si dans l’absolu j’aimerais bien.<br /> Et oui, le rapport prix/puissance est important également ; je peux faire quelques concessions sur le prix selon mes convictions (je me répète, hein), mais faut pas abuser non plus.<br /> Bref :<br /> actuellement : mon téléphone n’est pas compatible, donc je ne peux pas tester /e/ ;<br /> dans le futur : les Murena sont trop chers par rapport à la marque que j’achète habituellement, marque européenne qui plus est (même si elle utilise un OS aussi intrusif qu’Android), donc à moins d’une baisse de prix je resterai chez Nokia/HMD.<br /> C’est très clair.
Pernel
Ah, donc ça se prononce «&nbsp;e-OS&nbsp;» ! Je l’appelais «&nbsp;LEL OS&nbsp;» (comme LOL).<br /> J’en entends parler depuis quelques années, jamais testé, mais ça peut être intéressant, surtout pour certains métiers un peu plus importants.
max6
D’autant que 70€ pour avoir aussi une garantie étendue à 5 ans c’est pas si cher
max6
Certes mais changer la batterie demande aussi un démontage complet de l’engin alors qu’il faut moins de 12 mn pour déclipser le dos échanger la batterie et remettre le dos sur l’autre.
adnstep
40 000 clients ?<br /> Rien qu’en France, il y a 82 millions d’abonnements mobiles.
TofVW
Oui, cela dit changer la batterie, ce n’est pas un truc qu’on fait tous les jours. Le fait que l’on puisse la remplacer soi-même est déjà très bien, même si ça prend 30 minutes au lieu d’une seule.
Bombing_Basta
Étant donné que des entreprises comme murena ou fairphone n’auront jamais les mêmes volumes de production et de vente de smartphones qu’ont les entreprises «&nbsp;classiques&nbsp;» du domaine, ainsi que le support étendu qu’ils proposent, tu n’auras jamais un de leurs smartphones du coup, puisqu’ils coûteront toujours plus cher à caractéristiques identiques que leur équivalent aspirateur à données…<br /> Et sinon y’a une autre marque qui conçoit et fabrique en Europe, c’est Gigaset, filiale de Siemens.<br /> Leurs téléphones ont un sacré rapport qualité/prix (le GS5 en particulier) et ils sont partenaires de Volla System qui vend des smartphones «&nbsp;VollaPhone&nbsp;» en Android degoogled avec «&nbsp;Volla OS&nbsp;», ou avec Ubuntu Touch préinstallé (en partenariat avec UBports).<br /> Volla Phone<br /> Volla Home<br />
Bombing_Basta
40000 «&nbsp;clients&nbsp;», ou plutôt contributeurs, ce n’est pas si mal.<br /> Fairphone depuis le début (FP1) a vendu quelque-chose comme 500000 smartphones en tout…<br /> Si ils avaient basé leur «&nbsp;business plan&nbsp;» sur la vente en masse, ils seraient déjà morts.<br /> Mais c’est pas ça leur modèle.
TofVW
Je connais Gigaset, je ne me suis jamais vraiment penché dessus, je préfère Nokia. Mais oui, le fait que ce soit allemand fait pencher la balance pour moi, par rapport aux chinois ou aux américains. <br /> «&nbsp;Volla&nbsp;», ça me dit quelque chose, je vais y jeter un œil, merci. Mais là le premier prix que je vois, c’est le Volla Phone 22 à 452€.
adnstep
Je ne remet pas en cause leur business model, mais l’intérêt global.<br /> Ceux qui ont vraiment besoin de connexions et systèmes sécurisés ne se fournissent pas chez eux, que ce soient les services étatiques, les entreprises sensibles, ou même les délinquants. Et la masse des autres n’en a rien à faire.
adnstep
TofVW:<br /> Mais oui, le fait que ce soit allemand fait pencher la balance pour moi, par rapport aux chinois ou aux américains. <br /> Les 200 dernières années d’Histoire devraient au contraire faire pencher la balance dans l’autre sens.
TofVW
Point Godwin atteint.
MattS32
Bombing_Basta:<br /> Et sinon y’a une autre marque qui conçoit et fabrique en Europe, c’est Gigaset, filiale de Siemens.<br /> Et il devrait bientôt y avoir Crosscall, qui prévoit d’ouvrir une usine en France cette année.
Bombing_Basta
C’est vrai que la France elle, n’a jamais essayé dans les 200 dernières années d’asservir l’Europe hein…
Bombing_Basta
Hé oui, quand tu ne vends pas des millions de smartphones, que ton business model n’est pas basé sur une aspiration, exploitation et/ou revente massive des données de tes clients, et que tu assures un SAV sans reproche, il faut bien gagner ta vie… Ils ont acheté quelques milliers de GS5 en marque blanche avec un design personnalisé à un époque où Gigaset le vendait 300€, donc 150 € pour le dev de Volla OS, le dev du port de Ubuntu Touch, le dev d’une fonction de dual boot VollaOS/Ubuntu Touch, le sav… Pour une boîte encore plus petite que Murena et qui est loin d’avoir ses ressources en dev, c’est pas si énorme.<br /> Après rien ne t’oblige à l’acheter, et tu peux tenter l’achat d’un GS5 et l’install toi même… Mais là ça sera sans aucun support.<br /> Vous êtes trop habitués à payer un prix claqué au sol, qui ne reflète en rien la valeur réelle de ce que vous achetez, car une partie de cette valeur, c’est vos données qui la finance.<br /> Quand tu achètes un Fairphone 5 à 700 balles, certes tu peux trouver mieux pour moins cher… À court terme.<br /> Car le Fairphone 5, dans 8 ans il tourne encore, et sous le dernier Android.
MattS32
Bombing_Basta:<br /> Car le Fairphone 5, dans 8 ans il tourne encore, et sous le dernier Android.<br /> Là tu es un peu optimiste quand même…<br /> Ils promettent les mises à jour de sécurité jusqu’en 2031, mais niveau versions d’Android ils n’en promettent «&nbsp;que&nbsp;» (c’est déjà très bien par rapport à la plupart des concurrents !) 5 à partir d’Android 13, ce qui mènera à Android 18. Android 18 qui devrait sortir en 2027, dans 3 ans et demi…<br /> Et pour l’instant, il est encore sous Android 13, alors qu’on est plus proches de la sortie d’Android 15 que de celle d’Android 14…
Bombing_Basta
Je te rappelle que le Fairphone est ouvert, on peut installer la rom soi-même, et il est très prisé par les communautés.<br /> Donc en effet, on n’aura peut-être pas Fairphone OS basé sur Android 22, mais on aura du /e/os, et d’autres.<br /> Et oui Fairphone OS a en général une version de retard dans les maj, pour des raisons assez évidentes.
TofVW
Peut-être aussi que, et là je parle de tous les constructeurs sans exception, le prix de base des téléphones est exagérément cher par rapport à ce qu’ils coûtent à produire, et que je n’ai pas envie de payer encore un surplus sur un tarif déjà abusé pour profiter des avantages de la confidentialité toute relative que cela m’apporterait.
Bombing_Basta
Tu n’achètes pas un Fairphone pour la confidentialité, tu l’achètes avec pour vision la durabilité.<br /> Et je ne trouve pas leurs tarifs, compte tenu du fait qu’ils conçoivent le téléphone, qu’ils développent le logiciel, et assurent le suivi logiciel et matériel pendant 8 ans.<br /> Tu veux des tarifs excessifs regarde du côté de Samsung ou Apple, qui vu le volume de leurs ventes, ont des marges gargantuesques comparativement.<br /> Quant à avoir un système «&nbsp;confidentiel&nbsp;», tu peux le faire en achetant du matos à 100 balles d’occaz.<br /> Mon Nexus 5 m’a coûté 50 balles y’a 5 ans.
TofVW
Non mais Samsung ou Apple, tu m’as pris pour un pigeon ou quoi ? <br /> Bombing_Basta:<br /> Mon Nexus 5 m’a coûté 50 balles y’a 5 ans.<br /> D’occasion je suppose, je ne suis pas contre ça mais il faut comparer les prix du neuf pour être logique.
adnstep
Pas vraiment, non. Les derniers rattachements à la France, négociés avec les principautés allemandes, datent de 1797. Plus de 200 ans, donc. Les frontières de la France sont depuis à peu près stables à part l’annexion de l’Alsace-Lorraine par les Allemands, de 1871 à 1918.<br /> Je mets à part le rattachement du comté de Nice, négocié lors de la réunification Italienne, et approuvé par un vote des Niçois.<br /> Si vous voulez, on peut dévier sur l’outremer, mais il ne me semble pas que c’était le fond du sujet que vous abordiez.
adnstep
La loi de Godwin, c’est autre chose. Loi de Godwin — Wikipédia<br /> Ne mélangeons pas tout.<br /> Si vous voulez que j’en rajoute, plus proche de nous :<br /> Ecole de Guerre Economique<br /> Rapport d'alerte - Ingérence des fondations politiques allemandes et sabotage...<br /> Il n’est plus possible de laisser de côté les sujets qui fâchent à propos de l’Europe. L’École de Guerre Économique avait déjà publié en...<br />
adnstep
Mon Samsung A53 m’a coûté 250€ neuf. Je le garderai 3 ou 4 ans, car j’aime bien changer. Ensuite, je lui trouverai bien une autre utilité.
bmustang
c’est pas le premier français qui propose son os android… blablabla et puis pfuitt disparu
TofVW
adnstep:<br /> La loi de Godwin, c’est autre chose. Loi de Godwin — Wikipédia<br /> Je sais très bien ce qu’est la Loi Godwin, et mon commentaire était parfaitement valide.
Bombing_Basta
adnstep:<br /> Pas vraiment, non.<br /> Vous avez oublié Napoléon ou quoi ?<br /> fr.m.wikipedia.org<br /> Napoléon Ier<br /> «&nbsp;Napoléon&nbsp;» redirige ici. Pour les autres significations, voir Napoléon (homonymie) et Bonaparte (homonymie).<br />
adnstep
J’ai dit 200 ans, non ?<br /> Il y a 200 ans, Napoléon était déjà mort.
adnstep
Si vous le dites, vous avez sûrement raison.
Bombing_Basta
Oh mon dieu…<br /> T’avais pas dit 200 pile sinon
TofVW
Je ne vois pas de quelle façon on pourrait me contredire, sur ce coup-là. Il n’y a qu’à lire la discussion.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet