Le Murena 2, un mobile avec un "commutateur vie privée", explose son financement participatif

Stéphane Ficca
Par Stéphane Ficca, Spécialiste hardware & gaming.
Publié le 24 octobre 2023 à 15h52
Le smartphone Murena 2 est attendu pour le mois de décembre © Murena
Le smartphone Murena 2 est attendu pour le mois de décembre © Murena

Le Murena 2 se veut être « le premier smartphone pour tous avec un interrupteur anti-fouineur ». Et il cartonne sur Kickstarter.

Soucieux de protéger au maximum la vie privée des utilisateurs, Murena a mis au point un tout nouveau smartphone, qui promet de s'affranchir de Google d'une part, au profit d'un système d'exploitation propriétaire. À cela s'ajoute la présence d'un interrupteur physique, qui permet de déconnecter plusieurs fonctionnalités intrusives, à commencer par l'appareil photo ou encore le micro du smartphone.

Murena 2, le smartphone avec un interrupteur pour la vie privée

Avec Murena 2, la marque souhaite fournir un smartphone permettant de protéger sa vie privée en un claquement de doigts. Cela passe par un OS open source dédié (e/OS), complètement déGooglisé, qui se veut stable et sécurisé, et qui permet notamment de contrôler les trackers, de masquer son adresse IP, d'utiliser un VPN… Mais ce n'est pas tout !

Un interrupteur permet de désactiver les capteurs photo et les micros, tandis qu'un autre permet de désactiver la connectivité © Murena
Un interrupteur permet de désactiver les capteurs photo et les micros, tandis qu'un autre permet de désactiver la connectivité © Murena

En effet, le commutateur « Vie Privée », situé sur le côté gauche du smartphone, permet d'interrompre le fonctionnement de l'appareil photo et des micros du smartphone. Pour les remettre en service, il suffit de rebasculer l'interrupteur vers le haut.

Sur le côté droit du smartphone, on retrouve un autre interrupteur, « Tranquillité », visant quant à lui à couper toute forme de connectivité et de sons.

Un smartphone « déGooglisé », mais compatible Android

La marque promet que son Murena 2 est un smartphone taillé pour le quotidien, mais avec une protection de la vie privée renforcée. Le smartphone est livré avec diverses applications essentielles, comme Mail, Agenda, Notes ou encore Cartes, et permet de naviguer sur le Web, sans oublier bien sûr la possibilité de passer et recevoir des appels, en plus des précieux textos et autres emails.

Malgré son côté « déGooglisé », le Murena 2 est compatible avec Android, et permet ainsi d'accéder à de nombreuses applications supplémentaires. Pour le reste, on retrouve ici une dalle AMOLED de 6,4" en qualité Full HD+, sans oublier un CPU octo-core associé à 8 Go de RAM, et un stockage de 128 Go (extensible via microSD).

Le smartphone se veut « déGooglisé », avec un OS open source, mais reste compatible Android © Murena

« En quelques jours seulement, nous avons atteint un résultat incroyable dans le cadre de notre campagne Kickstarter : nous avons dépassé 400 % de notre objectif initial ! L’enthousiasme que vous avez manifesté dès le début a permis de dépasser notre objectif initial en un temps record. Nous vous remercions du fond du cœur d’avoir participé à cette aventure passionnante visant à révolutionner la protection de la vie privée sur les smartphones », expliquent les équipes à l'origine du projet.

Côté tarifs, le Murena 2 est affiché au prix de 499 euros sur le site officiel, mais ceux qui prendront le soin de participer au financement participatif via Kickstarter peuvent mettre la main sur le smartphone contre 399 euros.

Les livraisons sont prévues pour le mois de décembre.

Source : Kickstarter

Par Stéphane Ficca
Spécialiste hardware & gaming

Fervent amateur de jeux vidéo et de high-tech, spécialisé en Mega Man 2 et autres joyeusetés vidéoludiques ancestrales.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (4)
ar-s

C’est rigolo de voir que ce que l’on appel « interrupteur physique » est présenté comme une nouveauté… Donc un smartphone probablement à base de Linux à base d’interrupteur fait exploser le kickstarter… Bientôt un kickstarter pour un tel sans internet avec des vrais boutons pour écrire ? Des gens chauds pour se lancer ? Je vais l’appeler le « Nakio 1033 »… En plus il aura une autonomie de dingue.

MisterDams

Tout dépend comment est fait l’interrupteur. Si il déconnecte physiquement les différents éléments, il y a un vrai apport qui garantie la confidentialité.

Si c’est juste un Switch qui bloque le software, c’est effectivement quelconque puisqu’une ROM custom pour un smartphone avec slider type OnePlus pourrait faire pareil, avec un meilleur hardware.

Édit : d’après la fiche, c’est bien une désactivation hardware, donc c’est à l’épreuve de tous les Pegasus & co.

ar-s

Mon com’ était un peu dans l’humour, mais ça reste un interrupteur physique ce qui quelque part n’a rien de nouveau. C’est juste que l’avènement du tactile et du bouton software à fait régresser la sécurité.

MisterDams

Ha ben c’est sûr que c’est pas l’invention du siècle, mais bon dans ces périodes tourmentées c’est plutôt malin. Il y a des entreprises qui signeraient certainement de gros volumes d’achat pour leurs flottes si le même produit était proposé par un fabricant connu.

Après la fiche technique est franchement pas folle, mais le prix (surtout pendant la campagne) reste plutôt correct pour un produit aux volumes de production anecdotiques. Bon, faudra voir s’il y a un suivi software derrière…