NVIDIA lance le GeForce 6200

11 octobre 2004 à 15h00
0
000000B400102497-photo-logo-nvidia-geforce-6200.jpg
NVIDIA annonce aujourd'hui le lancement d'une toute nouvelle carte graphique entrée de gamme basée sur le GeForce 6 et baptisée GeForce 6200. Destinée à remplacer à terme le GeForce FX 5200, le GeForce 6200 est un NV43 doté d'un seul quad c'est à dire de quatre pixels pipelines. NVIDIA a par ailleurs fait quelques concessions et si la puce dispose bien de trois vertex engines, l'IntelliSample n'est pas totalement implémenté, la compression des informations de couleur et de profondeur ayant été sacrifiée. La puce dispose également du Video Processing Engine de NVIDIA et est interfacée nativement en PCI-Express. La carte de référence du GeForce 6200 ressemble comme deux gouttes d'eau à un GeForce 6600 version standard et il semblerait que NVIDIA n'ait pas pour projet de décliner le GeForce 6200 en version AGP. Du côté des fréquences de fonctionnement il est question de 300 MHz pour le processeur et de 275 MHz pour la mémoire DDR. Notez que le GeForce 6200 dispose d'un bus mémoire 128 bits, mais certains partenaires le déclineront également en version 64 bits.

NVIDIA espère avec cette carte, qui dipose de toutes les fonctionnalités de la famille GeForce 6, Shader Model 3.0 compris, renforcer sa présence sur le créneau de l'entrée de gamme. Pour cela la firme au caméléon table sur un prix public de 100€ TTC pour le modèle 128Mo.

0000011800102496-photo-geforce-6200-reference-board.jpg

Carte GeForce 6200
Modifié le 18/09/2018 à 14h57
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Du retard pour le chipset K8 PCI-Express de SiS
Dell rappelle une vague d'adaptateurs secteurs
Tiger Woods PGA Tour 2005 en test sur Clubic
RollerCoaster Tycoon 3 est maintenant terminé
KnightShift 2 se dévoile sur le Web
Rupture sur la GDDR3
Les cockpits de Pacific Fighters dévoilés
Newsletter Clubic : « petit » problème
UE : La pollution industrielle fait place Net
Le FBI fait fermer des sites européens du réseau altermondialiste IndyMedia
Haut de page