Principales annonces de Microsoft à la Build 2016 : le Windows 10 nouveau

31 mars 2016 à 16h15
0
Microsoft ouvrait hier la Build 2016, son évènement annuel consacré à Windows (mais pas que) et aux développeurs du monde Windows. Récapitulatif des annonces.

Entre vision, questions de société et annonces de produits, Microsoft a fait feu de tout bois pour ce premier jour de Build. Un récapitulatif des annonces nous semble opportun pour tenter d'y voir clair.

Windows 10 Anniversary Update

Microsoft a levé le voile sur la prochaine version majeure de Windows, connue jusqu'alors sous le nom de Redstone. Le système sera officiellement baptisé Windows 10 Anniversary Update et sera proposé gratuitement aux utilisateurs de Windows 10. La mise à jour est logiquement attendue pour l'été, à temps pour fêter la première année de Windows 10. En principe donc, Windows 10 Anniversary Update devrait voir le jour au mois de juillet.

Côté nouveautés, Microsoft a mis l'accent sur Windows Ink. Il s'agit pour l'éditeur de proposer de nouvelles interactions, réputées plus commodes sur les machines à écran tactile ou dotées d'un stylet. Concrètement, un nouveau volet apparaissant à droite de l'écran, y compris sur l'écran verrouillé, devrait permettre d'exécuter rapidement des actions au stylet ou au doigt comme la prise de notes ou la réalisation de schéma. Microsoft double cela d'une API accessible à tous les développeurs et offrant les mêmes outils que ceux qui fleuriront dans les apps Microsoft. L'une des démos les plus appréciées : la règle virtuelle que l'on positionne au doigt sur son écran et qui permet de tracer des lignes droites dans le sens de son choix ou d'aligner facilement des objets dans une présentation PowerPoint par exemple.

023F000008399634-photo-microsoft-ink-demo-guy.jpg


Windows 10 Anniversary Update intégrera également une nouvelle version de Microsoft Edge, qui proposera - enfin - le support des extensions. Pour autant Microsoft ne l'a guère rappelé hier. Dans les autres fonctionnalités, Microsoft étendra le support de Windows Hello, le système d'authentification biométrique simplifié aux applications et sites Web et non plus au seul OS. On peut imaginer que son visage (ou son empreinte digitale) servira à déverrouiller sa session Windows mais aussi à accéder à Outlook ou pourquoi pas, à son site de banque.

022B000008398374-photo-microsoft-build-windows-ink.jpg


Cortana s'améliorera encore dans Windows 10 Anniversary Update et l'assistant vocal de Microsoft pourra maintenant faire des suggestions proactives tout au long de la journée en fonction de vos interactions. De même, Cortana sera utilisable dès le démarrage de Windows 10 depuis l'écran de verrouillage. Le Windows Store accueillera qui plus est une collection d'apps compatibles Cortana dans la « Cortana Collection ».

Apps UWP et moulinette de conversion

C'est la pierre angulaire de cette Build : Microsoft annonce diverses nouveautés pour ses apps UWP autrement connues sous le nom Universal Windows Platform. Il y a l'arrivée d'un seul Windows Store partagé entre Windows et Xbox et l'arrivée des apps UWP sur Xbox, mais il y a aussi et surtout de nouveaux outils mis à disposition des développeurs pour faciliter le portage de leurs apps actuelles Win32/.NET vers le Windows Store.

0226000008399640-photo-microsoft-build-2016-app-converter.jpg


Du reste, le terme portage est inexact puisque le Desktop App Converter de Microsoft semble simplement repackager les apps existantes dans un format distribuable par le Windows Store. Aussi, les développeurs ayant largement investi dans le développement d'apps Win32/.NET pourront leur ajouter un nouveau canal de distribution à moindre frais, la moulinette proposée par Microsoft semblant redoutablement efficace.

Xbox One

Sur le front de la Xbox One, Microsoft a procédé à diverses annonces. Il y a d'abord l'arrivée de Cortana sur Xbox One, en même temps que l'Anniversary Update de Windows 10. On aura également droit à la musique en tâche de fond pour par exemple lancer une lecture avec Groove Musique, changer d'app et continuer d'écouter la musique que l'on a sélectionné.

Le Windows Store de la Xbox One sera unifié avec celui de Windows 10 pour proposer des apps UWP qui fonctionneront sur PC, mais aussi et surtout pour la première fois sur Xbox One !

0212000008398386-photo-microsoft-xbox-one-devmode.jpg


La Xbox One pourra également devenir un kit de développement. N'oubliant pas les développeurs, Microsoft annonce la possibilité de transformer toute console Xbox du commerce en une console de développement pour permettre de tester les jeux que l'on développera avec Visual Studio notamment.

Le gaming et Windows

Après les déclarations de Tim Sweeney, Microsoft a réagi lors de la Build pour répéter et marteler que le format UWP est ouvert et que Windows, en tant que plate-forme de jeu, restera ouvert comme il l'a toujours été. Une belle déclaration d'intention dont on attend de voir la concrétisation factuelle.

Phil Spencer en charge de la division Xbox a ainsi indiqué que dès le mois de mai, Microsoft proposera une prise en charge des écrans G-Sync et FreeSync pour les jeux UWP (Quantum Break qui sort la semaine prochaine sur PC en sera donc privé au lancement) alors qu'il sera possible de désactiver la synchronisation verticale.

0217000008398388-photo-microsoft-phil-spencer.jpg


D'autres nouveautés devraient suivre avec le support des outils d'overlay, d'overclocking ou de modding. Le sort du multiGPU sous DirectX 12 est toujours inconnu cependant.

Hololens disponible

On termine par l'annonce de la disponibilité d'Hololens. Une disponibilité qui n'a rien de commercial. Microsoft annonce simplement livrer les premiers kits de développement aux développeurs accrédités et entreprises partenaires qui ont déboursé 3 000 dollars.

0208000008398394-photo-microsoft-hololens.jpg


Conversation as a Platform : Lernout & Hauspie de retour

Dans la fin des années 1990, Microsoft a nourri une vision, un fantasme. La firme, emmenée par Bill Gates, voyait un avenir radieux dans la reconnaissance vocale. L'homme croyait dur comme fer en la capacité des machines à reconnaître la voix et imaginait déjà les perspectives que cela ouvrait en termes d'interface. Au point de s'associer avec la société belge Lernout & Hauspie, pour intégrer les moteurs vocaux L&H dans Windows (et d'autres produits Microsoft dont Encarta). Divers aléas ont fait échouer cette vision alors que la puissance des machines d'antan n'était pas suffisante.

En 2016, Satya Nadella remet au goût du jour cette vision avec le concept de Conversation as a platform (Caap). L'idée étant de réunir intelligence artificielle et reconnaissance vocale pour faire que demain l'interaction avec la machine soit basée sur une conversation. Des intelligences artificielles qui passent aussi par des bots... des bots conversationnelles.

Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top