RoadEyes recPOP : Waze projeté sur le pare-brise via AirPlay ou Miracast

0
Google Maps, Waze ou iCoyote en surimpression de la route, c'est ce que propose RoadEyes avec le recPOP, un HUD universel.

Quelques mois après l'exposition d'un concept au Mondial de l'Auto de Paris en octobre 2014, le français RoadEyes a finalement mis en vente le recPOP le mois dernier. Le spécialiste de la dashcam se diversifie et propose un afficheur tête haute, ou HUD pour head-up display.

0258000008061358-photo-roadeyes-recpop.jpg

Contrairement au Garmin HUD, son principal rival sur le marché de la deuxième monte, le recPOP n'affiche pas que des pictogrammes monochromes et des chiffres à sept segments. Il permet de répliquer l'écran d'un smartphone en transparence sur le pare-brise, sur une vitre translucide orientable ou sur un film à coller au pare-brise.

Votre application de conduite préférée projetée sur la route via Wi-Fi

L'appareil intègre pour ce faire un écran de 6,2 pouces et de 800 x 480 pixels revendiquant une luminosité de 4500 à 5000 cd/m², ainsi qu'un haut-parleur frontal de 1 W. Le fabricant a probablement inscrit un 0 de trop dans sa fiche technique, 450 à 500 cd/m² semblent plus réalistes. Pour la liaison audio/vidéo, on connecte le smartphone au réseau Wi-Fi diffusé par l'appareil puis on utilise AirPlay sur iOS et le DLNA ou Miracast sur Android et Windows Phone. Ce qui s'affiche à l'écran du smartphone est alors répliqué dans le champ de vision du conducteur, qu'il s'agisse d'une application de guidage comme Google Maps ou Waze, d'une application d'assistance d'aide à la conduite comme iCoyote, ou de n'importe quelle autre application liée ou non à la conduite. On utilise toujours l'écran du smartphone pour lancer l'application, choisir une destination, etc.

A l'inverse de ce que son nom laisse penser en revanche, le recPOP n'enregistre pas de vidéo, il n'intègre pas de dashcam dans la tranche faisant face à la route. Il aurait alors été un appareil polyvalent très intéressant.

Disponible dès à présent au prix public de 300 euros, sur Amazon notamment, le RoadEyes recPOP peut paraitre cher, et il l'est certainement compte-tenu des technologies embarquées. Il est néanmoins sensiblement moins cher qu'un HUB de première monte, proposé en option pour 500 à 1000 euros, mais ces derniers présentent pour la plupart l'immense intérêt de simuler une mise au point sur la route et ne demandent pas au regard de changer de plan à chaque visionnage.

0320000008061360-photo-roadeyes-recpop.jpg

Contenus relatifs
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page