Netflix : algorithmes, tests et tags, la recette pour rendre les abonnés accros

12 avril 2016 à 11h14
0
Quand il s'agit d'évoquer la recette de son interface, Netflix est toujours présent. Il ne faut cependant pas être trop regardant sur le détail des ingrédients, mais la plateforme a clairement trouvé la combinaison efficace pour rendre ses utilisateurs accros. Et les ambitions sont toujours là.

Netflix a décidé de mettre le paquet pour promouvoir sa plateforme : l'entreprise de Los Gatos a convié 250 journalistes européens à la Cité du Cinéma, non seulement pour présenter ses nouveaux contenus, mais également pour parler de la dimension technique du service. Nous avons pu, dans ce cadre, assister à plusieurs workshops, dont chacun se focalisait sur l'un des aspects techniques de l'interface.

Mises bout-à-bout, ces optimisations techniques donnent un cocktail détonnant, dont l'objectif est d'offrir l'expérience la plus précise, la plus ciblée, mais également la plus transparente à l'utilisateur du service. Si vous avez du mal à ne pas enchaîner les épisodes ou les films, si vous avez l'impression que les suggestions sont parfaitement adaptées à vos goûts quand vous flânez sur Netflix, rien n'est laissé au hasard. Voici quelques engrenages que l'entreprise a bien voulu nous montrer pour que nous comprenions comment cette mécanique bien huilée fonctionne.

0320000008410704-photo-netflix-todd-yellin-1.jpg
La communauté de Netflix, une grande famille réunie sous le signe des algorithmes ?

50 algorithmes au service de l'interface

On sait depuis longtemps que l'interface de Netflix repose sur le travail d'algorithmes. Néanmoins, on n'imagine pas forcément que ce sont plus de 50 algorithmes qui sont impliqués dans l'actualisation quotidienne de l'interface.
Très concrètement, lorsque vous regardez l'interface de Netflix, il faut vous dire qu'il y a un algorithme pour chaque élément de suggestion, qu'il s'agisse de l'analyse des plus gros succès de la plateforme, des tendances, de la sélection personnalisée... Carlos Gomez Uribe est le vice-président de l'innovation produit chez Netflix, et accessoirement, le big boss des algorithmes. Il explique que les analyses sont remises à plat chaque jour, en se basant sur les données des habitudes des 75 millions d'abonnés de la plateforme.

Une expérience globale pour un choix personnalisé

L'objectif de Netflix n'est pas de se focaliser pays par pays, mais de fournir des tendances globales, pour le monde entier. Cela ne signifie pas que la plateforme s'abstient de faire rentrer, d'une certaine manière, ses utilisateurs dans des cases : Netflix cartographie ses abonnés sous la forme de « communautés » qui rassemblent des personnes ayant des goûts similaires aux leurs. Seuls les goûts importent : la position géographique, le sexe ou l'âge ne rentrent pas en ligne de compte.
« Un utilisateur peut appartenir à 10 ou 20 communautés en même temps » souligne Carlos Gomez Uribe. Netflix traite les données de manière anonyme, mais peut connaître le profil de chaque utilisateur grâce à un système interne, qui réalise une analyse rapide des tendances communautaires d'un abonné avec sa seule adresse email. En entrant la mienne, j'ai notamment découvert que j'appartiens à des « communautés » principalement basées aux Etats-Unis et en Europe, particulièrement dans les pays scandinaves. La raison ? Je regarde beaucoup de films et de séries américaines, mais j'ai également un faible pour les thrillers venus du froid.

0320000008410708-photo-netflix-algorithmes.jpg
Une estimation de mon profil en fonction des « communautés » auxquelles j'appartiens. Un résultat pas forcément très précis.

C'est aussi grâce à cette démarche mondiale que Netflix peut proposer des contenus étrangers aux utilisateurs d'un autre pays. Le jeu d'association d'un programme à un autre nourrit les recommandations : un fan de The Big Bang Theory pourra se voir recommander une série comique allemande dont il n'avait même pas connaissance. C'est ainsi que certaines séries sortent de l'ombre.

« Nous savons quand vous devenez accro »

Que l'on regarde assidûment une série ou que l'on ne se passionne pas vraiment pour le film que l'on est en train de regarder, Netflix sait tout, se rappelle de tout, et analyse tout. « Si vous regardez une nouvelle saison le jour de sa sortie et que vous enchaînez cinq épisodes à la suite, alors on sait que vous êtes très fan » explique Carlos Gomez Uribe. « A l'inverse, si vous faites pause sans arrêt dans votre visionnage, alors ce dernier n'est pas particulièrement intense pour vous ». En d'autres termes, Netflix dispose aussi d'algorithmes qui savent détecter l'ennui. Dans ce cas, la plateforme évitera de vous proposer des films du même type par la suite.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top