Ash vs Evil Dead : ça va trancher, série !

30 janvier 2021 à 15h15
13

Quand une vielle licence est ressortie du formol par les studios pour en proposer un nouveau film ou même une nouvelle série, le premier réflexe (naturel) est de plisser les yeux de méfiance. Eh bien avec la série du jour, à savoir Ash vs Evil Dead, vous pouvez carrément y aller les yeux fermés (pas littéralement, soyez pas bêtes non plus).

Le veilleur d'écran[s] S05E09 📺 : Ash vs Evil Dead

Dans un contexte où l'offre en matière de séries n'a jamais été aussi pléthorique, le Veilleur d'écran[s] se propose d'être votre guide à travers les saisons. Qu'il s'agisse d'une ancienne série aujourd'hui culte, d'un carton récent ou d'un show plus anonyme, cette chronique vous aidera à ne perdre votre temps qu'en bonne compagnie.

Accompagnez la lecture de cet article avec la musique de la série :

Ash vs Evil Dead : back to budyness

Avant de commencer, j'ai un aveu à vous faire. J'ai beau être un boulimique de culture, il y a forcément quelques sagas cultes à travers lesquelles je suis passées durant ma jeunesse, et que je n'ai pas nécessairement pris le temps de rattraper par la suite. Eh bien la saga cinématographique des Evil Dead (lancée en 1981, tout de même) en fait partie.

Je ne pourrais donc pas trop vous dire, à titre purement personnel, si la série Ash vs Evil Dead rend correctement hommage à la trilogie de films de Sam Raimi à laquelle elle fait suite. Mais avec l'implication directe de ce dernier dans le projet, et les différents retours positifs de fans de la première heure autour de moi, je pense que le show tape plutôt très juste. Cette précision nécessaire étant faite, let's get groovy.

Ash vs Evil Dead se déroule donc plusieurs décennies après les films, et son héros Ash Williams, toujours incarné par le fringuant et expressif Bruce Campbell, va une nouvelle fois devoir sauver le monde des forces du Mal. Je vous laisserai découvrir par vous-même la raison derrière ce retour des démons qui va l'obliger à sortir de sa douce retraite, tronçonneuse et fusil à canon scié aux poings.

Necronomicon comme un pied de chaise

Mais notre héros ne sera pas seul dans cette mésaventure, puisque très vite il sera rejoint dans sa chasse par Pablo (Ray Santiago) et Kelly (Dana DeLorenzo), qui permettent d'ajouter une touche de jeunesse et de fraicheur bienvenue au mix. Et puisque l'on parle du casting, impossible de ne pas citer en passant la présence récurrente de Madame Lucy Lawless (Xena, Spartacus, Battlestar Galactica…).

Même si elle lorgne forcément beaucoup du côté de l'horreur (un genre que pourtant je déteste), avec des monstres, des possessions par dizaines, des scènes stressantes et beaucoup de gore (on y reviendra plus bas), Ash vs Evil Dead est avant tout une comédie. En multipliant les situations souvent (très) absurdes, les dialogues volontairement bas du front et des effets spéciaux pratiques dignes de son inspiration originale, le show est un excellent divertissement assumé.

Les scénaristes de Ash vs Evil Dead n'ont pas le monopole de la blague grasse

Les équipes créatives n'ont assurément pas peur d'aller dans l'excès et n'ont probablement jamais entendu le mot « bienséance ». La surenchère est permanente et totale afin de tirer des rires souvent gras au spectateur. Cette débauche coupable débouche de temps en temps sur une narration qui pourra sembler un peu poussive et patiner dans la semoule, mais jamais bien longtemps heureusement.

Some gravy on your groovy ?

Certains pourront trouver (à raison) que la série en fait un peu trop sur le gore : il y a du sang, des membres qui volent et de la saleté – presque tous les fluides et orifices humains répertoriés sont utilisés à un moment ou à un autre, presque. Ash vs Evil Dead n'est pas une série à regarder en mangeant tant les morts y sont nombreuses, graphiques et imaginatives, et les plus sensibles risquent de ne pas réussir à passer outre.

Heureusement, avec son format 30 minutes par épisode (et ses 3 petites saisons de 10 épisodes), le show est relativement digeste à consommer pour qui chercherait du divertissement qui n'y va pas avec le dos de la tronçonneuse.

Et puisque l'on parle du nombre de saisons, évoquons le principal point noir de la série : elle a été annulée par Starz alors que la fin de la saison 3 dévoilait une nouvelle direction extrêmement étonnante et prometteuse. Cette mise à mort n'empêche absolument pas de regarder et de savourer la série, mais on aurait beaucoup aimé voir la suite.

Trop rares sont les séries qui assument autant leur ton et leur héritage, tout en réussissant à proposer quelque chose de neuf pour séduire les nouveaux venus et étonner les anciens.

Cette série est pour vous si :
- Vous êtes fan des films Evil Dead
- Vous appréciez le mélange horreur et humour
- Vous recherchez une série pas trop longue
Cette série n'est pas pour vous si :
- Vous n'aimez pas la saga Evil Dead
- Vous n'appréciez pas le gore ou la saleté
- Pour vous, l'horreur ça ne doit pas être drôle

Au moment de la rédaction de ces lignes, c'est Netflix qui propose les 3 saisons de Ash vs Evil Dead.

Modifié le 03/02/2021 à 12h07
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Violation des données médicales : la CNIL met la pression et confirme la source de la fuite
Soldes Amazon : le TOP des promotions high-tech à saisir ce jeudi
Anthem : la refonte du jeu est officiellement annulée
Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar
Séries originales (ou non) : notre sélection des meilleures séries proposées sur Disney+
Cyberpunk 2077 : la seconde mise à jour majeure repoussée à fin mars suite à la cyberattaque
Soldes : cette caméra 360° Xiaomi Mi Home Security est au meilleur prix chez Darty
Starlink : l'ARCEP autorise le déploiement du réseau internet par satellite d'Elon Musk en France
Soldes : les promotions high-tech à ne pas manquer ce mercredi
Klipsch T5 II : des écouteurs premium à la sonorité équilibrée, enfin à maturité
Haut de page