Uber : la Pologne veut pousser le géant des VTC à engager des chauffeurs sous licence

le 08 avril 2019
 0
Uber
Natee Meepian / Shutterstock.com

La Pologne est décidée à appliquer des règles plus strictes à l'encontre des entreprises de voiture de transport avec chauffeur.

Alors que devenir conducteur pour le compte de la société Uber n'impose pas d'être titulaire d'une licence comme doivent l'être les chauffeurs de taxi, la Pologne a décidé de durcir la réglementation en vigueur en forçant les firmes de VTC à employer des chauffeurs sous licence. Pour mettre tout le monde à égalité et calmer la grogne des taxis locaux.

Les taxis dénoncent une concurrence déloyale


Mardi, le gouvernement polonais a officiellement approuvé un plan visant à mettre fin à la concurrence déloyale dont les taxis du pays sont victimes. Ces derniers ont dernièrement organisé des manifestations - l'une d'elles aura lieu la semaine prochaine à Varsovie - pour réclamer une équité de traitement avec les sociétés d'applications comme Uber, Mytaxi et iTaxi, extrêmement populaires en Pologne. Ils sont parvenus à obtenir cette nouvelle loi, contraignante pour les sociétés de VTC en ligne, qui entrera en vigueur dès l'année prochaine.

Uber a donc raté son pari. Le journal local Rzeczpospolita rapporte ainsi que le géant américain comptait investir plusieurs millions d'euros dans son centre de recherche et développement près de Cracovie en 2019, pour y créer 250 emplois. Avec cet investissement, la firme espérait peut-être pouvoir avoir les faveurs du gouvernement, qui aurait alors fermé les yeux sur les revendications des taxis et stoppé son processus de durcissement de la réglementation. Mais l'histoire en a décidé autrement.

L'Europe se mobilise contre Uber


La fronde anti-Uber semble en tout cas bien contagieuse puisqu'en République Tchèque, pays voisin de la Pologne, on exige également que les chauffeurs détiennent une licence pour pouvoir exercer leur activité. En Espagne, des manifestations géantes de taxis ont eu lieu en début d'année pour protester contre la concurrence des compagnies de VTC.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
scroll top