Test de l'Oppo Find X2 Pro : l’ambition concrétisée d'Oppo

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
24 avril 2020 à 18h00
17
9
Sorti il y a maintenant deux ans, le Find X d'Oppo laissait présager l'ambition du constructeur de se tourner vers les smartphones haut de gamme. Étonnamment, le premier modèle n'a pas été renouvelé l'année dernière, Oppo semblant préférer prendre son temps pour peaufiner sa vitrine technologique. Et lors de son annonce en mars dernier, le Find X2 nous avait impressionnés sur bien des aspects. Nous nous demandions alors s'il pourrait véritablement concurrencer le Galaxy S20 Ultra, référence du moment en matière de smartphones 5G haut de gamme.

Pour tenter le coup, Oppo n'a pas hésité à additionner les caractéristiques techniques alléchantes, notamment en termes de photographie. Voyez plutôt : zoom optique périscopique 5x, capteurs 48 Mp pour le module principal et l'ultra grand-angle, technologie d'affichage à couper le souffle... Sans oublier la promesse d'une charge complète de la batterie en moins de 40 minutes, grâce à une technologie maison. Inutile de préciser que nous étions impatients de tester ce Find X2 Pro et, surtout, de vérifier la tenue de ses promesses.

Le Find X2 Pro n'est-il que poudre aux yeux ou tient-il véritablement la route ? Pour le savoir, nous l'avons passé au banc d'essai... Et nous avons été surpris !

Oppo Find X2 Pro

Fiche technique

Principales caractéristiques du Find X2 Pro tel que commercialisé en Europe :

  • Processeur : Snapdragon 865 5G Octa-cœurs
  • RAM : 12 Go (LPDDR5)
  • Stockage : 512 Go UFS 3.0 (pas d'extension possible)
  • Carte graphique : Adreno 650
  • OS : Android 10 + ColorOS 7.1
  • Écran : AMOLED tactile 6,7'' format 19,8:9 ; couverture 93,1 % de la face avant ; 3168x1440 pxls ; 1,03 milliard de couleurs ; (densité 513 ppp) ; rafraîchissement 120 Hz ; HDR10+ ; gamut sRGB et DCI-P3 ; contraste 5000000:1
  • Protection : conforme IP68 ; protection écran Gorilla Glass 6 de Corning
  • Déverrouillage : lecteur d'empreintes sous l'écran, reconnaissance faciale
  • Caméra frontale : 32 Mpxl (1/2,8'', photosites 0,8 µm) ; objectif grand-angle f/2,4
  • Caméra dorsale : Module principal : 48 Mp (1/1,43", photosites 1,12 µm) ; objectif 25,46 mm f/1,7 ; autofocus hybride OCL+Laser ; double stabilisation optique + numérique / Ultra grand-angle : 48 Mp (1/3,4'', photosites 1 µm) ; objectif 120° 16,5 mm f/2,2 ; mode macro 3 cm ; stabilisation numérique / Zoom périscopique : 13 Mp (photosites 1 µm) ; objectif 25,75-128,77 mm f/3 ; zoom 5x (optique), 10x (hybride), 60x (numérique) ; double stabilisation optique + numérique
  • Batterie : 2x2130 mAh (soit 4260 mAh) ; charge ultra rapide Super Vooc 2.0 65 Watts avec le chargeur fourni)
  • Audio : haut-parleurs stéréo, certification Dolby Atmos ; aptX HD
  • Sans-fil : Wi-Fi 6 ; Bluetooth 5.1
  • Débits théoriques maxi 4G : jusqu'à 150 Mo/s (montant) et 2 Go/s (descendant)
  • Débits théoriques maxi 5G : jusqu'à 3 Go/s (montant) et 7,5 Go/s (descendant)
  • SIM : 1 x nanoSIM
  • Dimensions : 165,2x74,4x8,8 mm (céramique) ; 165,2 x 74,4 x 9,5 mm (cuir synthétique)
  • Poids : 217 g (céramique) ; 200 g (cuir synthétique)
  • Prix : 1199 € (hors abonnement)

Design et ergonomie : bien sous tous rapports

Le Find X2 Pro se décline en deux finitions : céramique noire accompagnée de métal argenté, ou cuir synthétique orange et métal doré. Le choix de l'un ou de l'autre dépendra bien entendu des goûts de chacun. Précisons tout de même que la version céramique pèse plus lourd que celle vêtue de cuir synthétique orange (217 g contre 200 g), mais est un peu plus fine (8,8 mm contre 9,5 mm).

Oppo Find X2 Pro

Après avoir eu les deux versions en main, nous devons confesser une préférence pour le modèle en cuir synthétique orange, nettement moins sensible aux traces de doigts et surtout plus agréable à prendre en main, annihilant de fait l'effet « savonnette », bien connu des possesseurs de smartphones en verre. Ajoutons aussi que dans cette finition, il est nettement plus agréable à l'œil que ce que laissent penser les photos officielles d'Oppo. Quoiqu'il en soit, les deux déclinaisons affichent les mêmes dimensions (très proches de celles du Galaxy S20 Ultra de Samsung), les mêmes formes agréablement arrondies ainsi qu'une finition que nous jugeons irréprochable.

L'écran, de type waterfall (soit débordant légèrement sur ses flancs gauche et droit) couvre 91 % de la face avant. Le constructeur a choisi de poinçonner l'écran sur son angle supérieur gauche afin d'y intégrer l'appareil photo frontal. Pourquoi ne pas avoir opté pour un dispositif rétractable, comme sur le Find X Pro ? Tout simplement afin de pouvoir le rendre conforme IP68, chose impossible avec un module photo motorisé. Signalons au passage la présence d'un lecteur d'empreintes digitales, logé sous l'écran. De technologie optique, nous l'avons estimé fiable et réactif.

La face inférieure de l'appareil héberge le connecteur USB-C, le tiroir pour carte nano SIM ainsi que trois petites ouvertures laissant passer le son généré par les haut-parleurs internes. À noter que la prise jack audio et l'extension de la mémoire interne ont été sacrifiées sur l'autel de la 5G, dont les antennes bénéficient d'un placement 360° - ce qui, selon Oppo, autorise un débit optimal quelle que soit la façon dont on tient l'appareil.

Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro
Oppo Find X2 Pro

Les trois touches mécaniques ont été positionnées sur les deux flancs du smartphone (contrôle du son à gauche, mise en veille à droite). Pourquoi ne pas les avoir regroupées sur le flanc droit ? Mystère, cela aurait pourtant facilité la prise en main et, surtout, évité les manipulations involontaires lors de la prise de photos en mode paysage, par exemple.

Enfin, la face arrière abrite le module photo dorsal tri-objectifs ainsi qu'un flash LED bi-tons. Il prend la forme d'une barre noire légèrement proéminente logé dans le coin supérieur gauche du Find X2 Pro.

Écran : au niveau des meilleurs

Le Find X2 Pro embarque un écran de 6,7'' affichant 1 440 x 3 168 pixels (densité de 513 ppp). Construit autour d'une dalle AMOLED, il affiche un milliard de couleurs, supporte le profil colorimétrique P3 et atteint une luminosité maximale de 800 nits. Il peut également profiter d'une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz max. Toutefois, si cette fréquence élevée se révèle utile pour certaines applications (jeux, multimédia, etc.), elle augmente de façon significative la consommation d'énergie. Afin de pallier cela, Oppo offre dans les réglages la possibilité de réduire la fréquence de moitié ou de laisser l'OS choisir automatiquement celle qui sera la mieux adaptée à l'application en cours.

Par ailleurs, pour améliorer l'affichage de flux ou de fichiers vidéo de qualité moyenne, Oppo a concocté le moteur d'affichage « O1 Ultra Vision » mettant en œuvre les technologies « Motion Clear » et « HDR Enhancer ». La première améliore la fluidité des séquences affichées en passant un flux 30 fps en 60 ou 120 fps grâce à un mécanise d'interpolation. Implémentée au niveau matériel, la seconde permet d'étendre la plage dynamique des vidéos traditionnelles afin de se rapprocher d'un rendu HDR.

D'après nos tests, O1 Ultra Vision apporte une indéniable amélioration lorsque l'on visionne des séquences comportant de nombreux mouvements, comme la retransmission d'un événement sportif. La fluidité de l'image est améliorée, tout comme son rendu colorimétrique. Si l'image vous semble un poil trop artificielle (ce qui peut arriver dans certains cas), O1 Ultra Vision peut être désactivé dans les réglages d'affichage. Il serait toutefois dommage, à notre avis, de s'en passer totalement.

Vous l'aurez compris, nous avons été emballés par le rendu de l'écran du Find X2 Pro. Outre un grand respect des couleurs et un contraste parfait sur les images fixes, Oppo a pris le soin de peaufiner correctement l'aspect vidéo. On n'hésitera donc pas à affirmer que le Find X2 Pro se hisse au niveau des meilleurs dans ce domaine (Samsung, Apple et Huawei).

Notons en outre que le diamètre contenu du poinçon et sa position bien choisie (dans l'angle supérieur gauche) le font rapidement oublier lorsque l'on regarde des images. Il pourra toutefois être gênant dans quelques rares cas d'applications (notamment les jeux) pouvant recouvrir partiellement une commande de l'interface. Mais cela ne nous est pas arrivé au cours du test.

Performances : que demander de plus ?

Haut de gamme oblige, le Find X2 Pro embarque le nec plus ultra du moment en matière de SoC, à savoir un Snapdragon 865 5G de Qualcomm, accompagné de 12 Go de mémoire vive LPDDR5. La gestion de l'affichage est confiée à l'Adreno 650, fidèle compagnon du précédent modèle. Le stockage interne se compose de 512 Go de Flash UFS 3.0, non extensibles puisque, on l'a vu, aucun logement pour carte mémoire n'est prévu. À vrai dire, cela n'est pas vraiment préjudiciable, les 512 Go internes semblant amplement suffisants.

Tout cela laissait présager d'excellentes performances brutes, ce que confirment les 608 266 points obtenus avec AnTuTu, en phase avec les mesures faites à l'aide de Geekbench (2 647 en multi-core et 753 en single-core) et 3DMark (7 129 points). Le Find X2 Pro est bien l'un des smartphones les plus puissants du moment.

Mais, même si cette performance reste admirable, on gardera à l'esprit que la puissance de calcul brute n'est plus le principal critère d'évaluation d'un smartphone, et ce depuis longtemps, la fluidité d'exécution des applications et de l'OS étant désormais bien plus important. Avec le Find X2 Pro, aucune crainte à avoir à ce sujet : nous n'avons à aucun moment noté de ralentissement notable lors de l'exécution d'applications exigeantes en ressources. Le multi-tâches reste parfaitement effectif et nous avons pris plaisir à utiliser les jeux les plus gourmands en puissance, des applications de montage vidéo ou d'édition photographique (notamment Photoshop Lightroom d'Adobe). Un vrai plaisir !

Capture Oppo find X2 Pro
Capture Oppo find X2 Pro
Capture Oppo find X2 Pro
Capture Oppo find X2 Pro


Difficile pour l'instant de se prononcer sur les performances 5G du smartphone, aucun réseau de ce type n'étant officiellement disponible en France au moment de ce test. Et si les réseaux 4G sont, eux, parfaitement accessibles, le confinement en vigueur lors de notre test ne nous a pas permis d'appliquer nos essais habituels (notamment les mesures de débit en déplacement dans différentes zones urbaines). Signalons tout de même que l'appareil n'accepte qu'une seule nanoSIM et pas de eSIM. À en croire Oppo, cette limitation découle de l'incapacité actuelle du SoC de Qualcomm à gérer deux cartes SIM 5G. Une mise à jour future du composant devrait corriger cela. Mais Oppo a préféré jouer la sécurité en ne proposant qu'une seule SIM pôur le Find X2 Pro.

Audio

Le Find X2 Pro embarque deux haut-parleurs : l'un se situe à la base, le second sous la face supérieure et sert aussi lors des appels téléphoniques. Sans être absolument extraordinaire, le son produit témoigne d'un bon maintien compte tenu de la faible épaisseur du smartphone. Et s'il manque un peu d'ampleur au niveau des basses, la musique se laisse tout de même écouter sans faire saigner les oreilles de l'auditoire.

Utilisé à l'horizontale pour visionner une vidéo, le smartphone offre une spatialisation stéréophonique très correcte. On pourra (un peu) améliorer le rendu des basses en farfouillant dans les réglages audio (cherchez du côté de Dolby Atmos, de toute façon impossible à désactiver en écoute haut-parleur).

Nous le disions au début de ce test, le jack audio passe à la trappe, comme c'est le cas pour de nombreux smartphones actuels. On se consolera en partie avec la compatibilité apt-X HD, que nous jugeons plutôt convaincante si l'on dispose d'un casque Bluetooth compatible. On pourra aussi investir quelques euros dans un adaptateur USB-C vers jack audio afin de continuer à utiliser son casque filaire préféré.

ColorOS, l'ami (discret) qui vous veut du bien

Le Find X2 Pro embarque Android 10 accompagné de la surcouche maison ColorOS. Jusqu'ici, cette dernière n'avait pas toujours déchaîné l'enthousiasme des utilisateurs tant elle semblait pauvre en fonctionnalités. Elle brillait en revanche par une grande fluidité ainsi qu'une interface épurée très proche de la version « stock » d'Android. La version 7.1, qui équipe le Find X2 Pro, reprend à son compte la fluidité et la discrétion de la mouture précédente, mais ajoute de nombreuses possibilités qui rendent l'utilisation quotidienne très agréable. Toutes ne sont pas des créations originales, Oppo s'étant souvent « inspiré » des bonnes idées des launchers alternatifs. Et on ne saurait lui reprocher tant le résultat est satisfaisant.

Dès la configuration initiale, il vous sera proposé de personnaliser l'aspect des icônes afin de les uniformiser (un peu à la manière de ce que fait Nova Launcher) en choisissant une taille et un style commun. Le traditionnel tiroir d'applications s'accompagne d'une vue « page » (façon iOS) et d'un mode simple (icônes plus grosses et plus espacées). ColorOS reconnaît et gère les appuis involontaires sur les bords de l'écran, dispose de nombreux gestes et de mouvements de commandes (y compris lorsque l'écran est éteint) ainsi que d'une barre de commande latérale améliorée. On apprécie par ailleurs le retour haptique, nettement plus agréable que sur les modèles précédents.

Capture Oppo find X2 Pro
Capture Oppo find X2 Pro
Capture Oppo find X2 Pro
Capture Oppo find X2 Pro


ColorOS 7.1 a le bon goût de ne pas être surchargé de bloatwares comme c'est parfois le cas chez la concurrence. Outre les applications standards et quelques utilitaires système (navigateur de fichiers, optimiseur des performances, etc.) on ne trouve que le logiciel de montage vidéo Soloop ainsi qu'Oppo Relax, application destinée à la relaxation et à la méditation (toutes deux peuvent être désinstallées).

À l'usage, nous avons donc été conquis par ColorOS 7.1. Si la surcouche n'est toujours pas la plus sophistiquée du moment (Samsung et Huawei ont un peu d'avance en la matière), son interface reste simple d'utilisation et d'une grande fluidité. À aucun moment nous n'avons rencontré de ralentissement ou de bugs agaçants. Et même les quelques petites imperfections de traduction que nous avons remarquées ne réussissent pas à ternir notre bonne impression. D'autant plus qu'Oppo nous a assuré qu'elles devraient disparaître de l'édition définitive.

Autonomie : de bons résultats, sans plus

Le Find X2 Pro embarque deux batteries rechargeables de 2 130 mAh, soit un total de 4 260 mAh. En utilisation traditionnelle (un peu de vidéo, une dizaine d'appels téléphonique, du chat en ligne, écoute de musique, gestion d'e-mails, quelques sessions de jeux : bref la vie, quoi), l'autonomie atteint entre 1,5 et 2 jours. Si l'on passe en mode geek, il faudra tout de même compter une journée d'utilisation avant de passer par la case recharge. Cela nous semble plus que satisfaisant compte tenu de l'équipement et des possibilité du smartphone, même si nous rêvons toujours d'un produit capable de tenir deux jours entiers en utilisation intensive.

Les plus perspicaces de nos lecteurs auront sûrement noté que nous parlons de deux batteries intégrées et non pas d'une, comme pour l'immense majorité des smartphones concurrents. Cette particularité est liée au mécanisme de charge ultra-rapide développé par Oppo, en l'occurrence Super Vooc 2.0. Son principe de fonctionnement est simple : afin de réduire le temps de charge global, Super Vooc 2.0 implémente deux batteries qui seront rechargées en parallèle.

Capture Oppo find X2 Pro


Ce système nécessite un chargeur spécifique, accompagné d'un câble conçu pour cette technologie. Contrairement à certains de ses concurrents (coucou Apple), Oppo ne fait pas dans le détail en fournissant avec l'appareil un chargeur 65 Watts. Autant le dire tout de suite, le résultat est spectaculaire. Lors de nos tests, il nous a fallu un peu moins de 13 minutes pour charger la batterie de 0 à 50 % et 7 minutes supplémentaires (soit 20 minutes en tout) pour l'emmener à 75 %.

Pour atteindre 90 % de charge, il faudra attendre encore 7 minutes de plus, la charge complète prenant 40 minutes, le tout sans surchauffe notable. À n'en pas douter, le Find X2 Pro est l'un des smartphones haut de gamme se rechargeant le plus rapidement à condition d'avoir avec soit le bloc secteur et le câble Super Vooc 2.0. Sans eux, il faudra se contenter d'un chargement classique 10 Watts, nettement plus long.

Certains — dont nous faisons partie — regretteront l'absence de charge par induction, qui peut par exemple s'avérer utile à l'étranger en cas d'oubli du chargeur (de plus en plus d'hôtels, bars et salons d'attente disposent en effet de chargeurs par induction). Questionné à ce sujet, Oppo nous a répondu qu'actuellement, la charge par induction restait à leur avis trop lente pour être séduisante. Cet argument est, à la virgule près, ce que racontait OnePlus javant l'annonce de son modèle 8 Pro qui a finalement intégré l'induction. Le fait qu'Oppo et OnePlus appartiennent toutes deux au même conglomérat industriel (qui détient aussi RealMe et Vivo) n'est sûrement qu'une simple coïncidence...

Face à notre insistance sur ce point, Oppo nous a quand même confié travailler à une version sans fil de Super Vooc, qui devrait « bientôt » être intégrée à leurs produits.

Photo : impressionnant sur bien des aspects

Avec le Find X2 Pro, Oppo affiche sa volonté de concurrencer les leaders du marché en matière de photographie. Pour cela, le constructeur a équipé son bloc arrière de trois modules capteurs/objectifs.

Le module principal embarque une version spécifique du capteur Sony Electronics IMX689 de 48 Mp. BBK Electronics, la maison-mère d'Oppo, s'est assurée une exclusivité de six mois sur ce capteur, que l'on trouve aussi chez OnePlus. Sa taille atypique (1/1,43'' soit une diagonale de 11,2 mm) en fait le capteur le plus grand actuellement embarqué sur un smartphone. Il est accompagné d'un objectif 25,46 mm ouvrant à f/1,7 et bénéficie d'un autofocus hybride laser + OCL (toute la surface du capteur participe à la mise au point) ainsi que d'une double stabilisation (optique + numérique).

Le module ultra grand-angle est lui aussi constitué d'un capteur Sony Electronics IMX586 de 48 Mp. Plus compact (1/3,4''), il est accompagné d'un objectif 16,5 mm ouvrant à f/2,2 et d'une stabilisation numérique. Oppo l'a conçu afin de pouvoir réaliser des images super-macro à 3 cm du sujet. Notons qu'afin de minimiser la distorsion de l'image produite, le champ de vision de 120° passe à « seulement » 109° après traitement numérique.

Enfin, le module téléobjectif se compose d'un capteur 13 Mp et d'un objectif périscopique 25,8 - 128,8 mm ouvrant à f/3. Son facteur de grossissement optique de 5x peut être porté à 10x en hybride (téléobjectif + utilisation des infos des autres capteurs et de l'IA) pour atteindre 60x en numérique.

L'interface de l'appareil photo n'évolue pas vraiment, ce qui ne nous gêne pas puisqu'elle était déjà simple et intuitive. On y retrouve les traditionnels réglages, filtres créatifs et un mode IA qui détermine automatiquement le meilleur paramétrage en fonction des conditions de prise de vue. Un mode portrait ainsi qu'un mode nuit, qui dispose d'une fonction « nuit totale » capable de shooter des images dans la pénombre quasi complète, sont également de la partie.

Capture Oppo find X2 Pro


L'enregistrement vidéo s'effectue en 4K 60 fps maxi (ou 30 fps maxi en captation HDR10) et bénéficie d'une stabilisation performante, tant en grand-angle qu'en téléobjectif. Il est aussi possible d'utiliser le zoom pendant l'enregistrement ou de réaliser des photos. La captation au ralenti monte à 480 fps en 720p ou 240 fps en 1080p. Pour autant que nous ayons pu en juger en cette période de confinement, l'enregistrement audio stéréophonique est d'excellente qualité. L'absence de foule bruyante nous empêche toutefois de nous prononcer au sujet de la gestion du bruit de fond.

photo test Oppo Find X2 Pro
Le mode super macro produit d'excellents résultats


Et la qualité des images, dans tout cela ? Elle est bonne, voire même excellente dans certaines conditions. En mode automatique, l'IA s'en sort très bien en éclairage correct (lumière du jour) et ce à toutes les longueurs focales allant de l'ultra grand-angle au zoom 5x. L'image reste très bonne avec le téléobjectif hybride (donc entre 5x et 10x), tant au niveau netteté que colorimétrie. En revanche, au-delà de 10x et jusqu'à 60x, le zoom numérique s'ingénie à détruire systématiquement les détails de l'image. Ce n'est pas spécifique à Oppo puisque ce type de zoom (en fait un algorithme mathématique qui ajoute les pixels manquants afin de produire une image à peu près regardable) est par nature destructeur. Mais si les amateurs de photographie n'acceptent pas ce résultat, il faut toutefois reconnaître qu'il reste exploitable si l'on n'est pas trop regardant sur la netteté de l'image.

Capture Oppo find X2 Pro
Capture Oppo find X2 Pro


En forte luminosité, l'IA a tendance à légèrement surexposer la photo, générant une petite perte colorimétrique. Rien de bien dramatique et il est la plupart du temps possible d'y remédier en appliquant une correction automatique après la prose de vue. On peut aussi passer en mode expert afin d'améliorer encore le résultat par un post-traitement.

photo test Oppo Find X2 Pro
Les reflets parasites (ou flare) peuvent parfois devenir gênants

Attention aussi au « flare », ce reflet parasite dû à l'objectif et qui peut apparaître dans certaines conditions d'éclairage (notamment à l'extérieur, en cas de fort ensoleillement). Ce phénomène existe sur tout type d'appareil photo, y compris les reflex professionnels. Selon la qualité de l'optique, la présence d'un pare-soleil et, bien entendu, les conditions d'éclairage, le flare peut être absent, à peine apparent ou très visible.

Sur les smartphones, il est rapidement visible compte tenu des formules optiques employées (petits objectifs, peu de place, pas de pare-soleil). Le Find X2 Pro n'échappe pas à la règle, malheureusement. Il semble s'en sortir moins bien que l'iPhone 11 Pro Max et que le Galaxy S20 Ultra avec lesquels nous avons réalisé la même photo dans des conditions identiques (prise de vue simultanée, mode tout-automatique, IA activée). S'agit-il d'un problème lié à notre unité de test (encore à l'état de pré-production) ? Peut-être. Nous reviendrons sur ce point dès que nous aurons à disposition un exemplaire définitif.

photo test Oppo Find X2 Pro
photo test Oppo Find X2 Pro


La création d'un Bokeh artificiel (l'arrière-plan flouté qui fait ressortir le sujet photographié) est quant à elle très satisfaisante. Il faut dire que l'IA est ici aidée par l'ouverture à f/1,7 de l'objectif principal, mais aussi par la grande taille du capteur. En photographie traditionnelle, ces deux facteurs sont essentiels pour la création d'un Bokeh réussi. Et même si l'on reste loin de ce que propose un reflex, force est de constater qu'on commence à s'en rapprocher. Bien sûr, il est toujours possible de prendre l'IA en défaut, mais cela devient de moins en moins évident. Les détails tels que les poils d'un chien ou les cheveux dans un selfie sont de mieux en mieux gérés. Cette remarque vaut d'ailleurs aussi pour l'objectif frontal : même moins performant que le module dorsal, il produit des portraits bien maîtrisés.

Le Find X2 Pro n'a en aucun cas à rougir de ses performances en faible ou très fable luminosité. Le mode nuit exploite intelligemment les 48 Mp des capteurs du module principal et ultra grand-angle en « regroupant ;» les informations lumineuses récoltées par des blocs de 2x2 photosites, et ce afin de produire un pixel de l'image finale.

Dès lors, on ne sera pas étonné par la très bonne gestion du bruit numérique en luminosité moyenne ou faible. Les choses s'améliorent encore si l'on passe en mode nuit. L'image n'est pas aussi nette qu'en plein jour, mais les résultats restent spectaculaires. Au besoin, l'IA active la fonction nuit totale afin d'obtenir une image regardable lorsque l'œil humain n'y voit pas grand-chose. Les miracles n'étant pas encore au rendez-vous, il faudra tout de même accepter la présence de bruit numérique et ne pas omettre de caler correctement le smartphone afin qu'il reste immobile, pour un résultat convenable. D'après nos tests, la double stabilisation permet d'obtenir des images tout à fait correctes à main levée dans la pénombre, mais un appui stable reste indispensable en nuit totale.

photo test Oppo Find X2 Pro
La photo de nuit fait partie des points forts du Find X2 Pro


photo test Oppo Find X2 Pro
Photo réalisée en mode "nuit totale"


photo test Oppo Find X2 Pro
Dans une cave peu éclairée les résultats sont de bonne tenue


Last but not least, le mode portrait produit de belles images avec une bonne gestion de la profondeur de champ. On regrette en revanche qu'il soit impossible d'agir sur la profondeur de champ après la prise de vue, comme le permettent les modes portraits de certains smartphones concurrents.

Précisons enfin que nous avons noté une tendance à la surchauffe lors de la prise de photos, notamment après une trentaine de minutes d'utilisation continue des différents modes photographiques. Cela est d'autant plus étonnant qu'à aucun moment l'appareil n'a vraiment surchauffé lors de l'exécution de logiciels très consommateurs de ressources.

photo test Oppo Find X2 Pro
Photo en ultra grand-angle


photo test Oppo Find X2 Pro
Zoom x1


photo test Oppo Find X2 Pro
Zoom x2


photo test Oppo Find X2 Pro
Zoom x5


photo test Oppo Find X2 Pro
Zoom x10


À n'en pas douter, le Find X2 Pro a de solides arguments à faire valoir en matière de photo et vidéo. La gestion du bruit numérique est globalement satisfaisante tandis que la prise de vue en très faible luminosité est à notre avis aussi bonne que celle que propose Huawei avec le P40 Pro (une référence en la matière). En bonus, le mode nuit est très performant puisqu'il est accessible de l'ultra grand-angle au 10x (la fonction nuit noire n'est toutefois pas prise en charge au-delà de 5x). Toutefois, on ne peut s'empêcher de remarquer l'absence de fonctions pourtant utiles, comme le ralenti à très haute vitesse ou l'ajustement du flou d'arrière-plan après la prise de vue pour les portraits.

photo test Oppo Find X2 Pro
photo test Oppo Find X2 Pro

photo test Oppo Find X2 Pro
photo test Oppo Find X2 Pro


L'avis de Clubic

Le Find X2 Pro est, sans doute aucun, une excellente surprise. Oppo a su faire évoluer son haut de gamme avec intelligence et efficacité. Et si smartphone n'est pas parfait — il lui manque encore quelques petites choses — on ne peut être qu'impressionnés par ses performances, la qualité de son écran et de son module photo/vidéo.

Ce ne sont pas les seules bonnes surprises : la charge ultra-rapide Super Vooc 2.0 nous a bluffé, tout comme le travail effectué sur ColorOS, la surcouche maison. Celle-ci reste toujours aussi discrète et fluide tout en s'enrichissant de fonctions appréciables. Et même si cela passe pour un gadget aux yeux de certains, le choix du style des icônes apporte une unification agréable à l'œil lors de l'utilisation quotidienne. On apprécie de même l'implémentation de gestes de commandes et l'adoption de mouvements simplifiant l'utilisation quotidienne. Certes, beaucoup de tout cela n'est pas vraiment nouveau, Oppo s'étant inspiré de ce qui existait sur le marché, mais ces « emprunts » sont bienvenus et parfaitement mis en œuvre.

Reste la question du prix : s'il est bien entendu très élevé dans l'absolu, il reste comparable — et parfois plus avantageux — que celui des concurrents directs que sont le Galaxy S20 Ultra et l'iPhone 11 Pro Max. Et ici, l'argument du « constructeur-chinois-qui-fait-des-produits-au-rabais », ne pourrait être moins pertinent, Oppo étant une marque spécialisée dans le haut de gamme depuis sa création en 2001...

Oppo Find X2 Pro

9

Les plus

  • Performances
  • Écran impressionnant
  • ColorOS 7.1
  • Qualité photo et vidéo
  • Mode nuit
  • IP 68
  • Charge rapide

Les moins

  • Pas de charge par induction
  • Pas de eSIM (même 4G)
  • Position des touches mécaniques
  • Quelques fonctions photo manquent à l'appel

Ecran10

Performances10

Autonomie8

Design9

Photo9

Modifié le 24/04/2020 à 21h02
17
14
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

British Airways met en vente des reliques de son Boeing 747, parti à la retraite
Jeff Bezos, Elon Musk, Bill Gates : podium 100 % tech des personnes les plus riches du monde
Cadeau Noël : offrez des écouteurs sans fil de sport Powerbeat Pro en promo à -28% sur Amazon
Cette TV LED 4K de 55 pouces est vraiment à prix cassé chez Cdiscount pour Noël
Promo de Noël Cdiscount : PC portable Gamer Lenovo Légion à prix cassé !
Red Dead Online sera vendu séparément à partir du 1er décembre
TOP 8 des offres TV 4k déjà en promo avant même le Black Friday
Black Friday Week : le casque Beats Studio 3 à un prix jamais vu chez Amazon 🔥
Photo : Nikon offre un accès gratuit à ses formations jusqu'à la fin de l'année
Le TOP des bons plans Black Friday Week encore disponibles ce soir 🔥
Haut de page