Test Jaybird Tarah : de bons écouteurs sportifs mais pas dénués de quelques défauts

Johan Gautreau Contributeur
06 septembre 2019 à 13h15
0
La note de la rédac
Clubic poursuit son exploration du monde de l'audio sans-fil. Ce sont aujourd'hui les écouteurs Bluetooth Jaybird Tarah qui passent entre nos mains. Destinés aux sportifs, ils vont devoir faire face à une concurrence sévère. La marque américaine, propriété de Logitech, va-t-elle réussir à tirer son épingle du jeu ? Réponse en fin d'article.

Situés juste sous le plancher symbolique des 100€, les écouteurs Jaybird Tarah cherchent à proposer une solution alternative aux excellents X4. Bien entendu, les sportifs sont le cœur de cible de la marque, qui appose à son produit une certification IPX7 offrant une certaine résistance à l'eau et la transpiration. On nous promet également un son premium personnalisable ainsi qu'un excellent maintien, le tout avec une connexion Bluetooth 5.0 de qualité. De belles promesses donc, qui ne demandent qu'à être vérifiées en conditions réelles.

Design : confort et maintien avant tout

Comme la plupart des écouteurs intra-auriculaires sans-fil à destination des sportifs, les Jaybird Tarah ne sont pas « true wireless ». Un câble avec télécommande fait la jonction entre les deux oreillettes. On peut ajuster le serrage grâce à un petit accessoire nommé « Speed Cinch », et au besoin, ce petit bout de plastique peut être remplacé par une pince à vêtement, fournie dans la boite.

Jaybird Tarah - Design

Les écouteurs de Jaybird sont conçus en plastique, le poids total de l'ensemble affichant 17 grammes sur notre balance de cuisine. Ils sont donc légers et passent inaperçus une fois en place dans les oreilles. Afin de convenir à tout le monde, trois paires d'embouts en silicone de tailles différentes sont fournies dans la boite. Ils sont tous très souples et assurent une bonne isolation passive. Vous ne devriez avoir aucun mal à les supporter plusieurs heures d'affilée.

Jaybird Tarah - Oreillettes

Jaybird ne nous floue pas avec son marketing : en plus d'être confortables, les écouteurs sans-fil Tarah tiennent parfaitement en place même en secouant vivement la tête. Un excès de sueur ne devrait pas non plus les faire bouger outre mesure.

Jaybird Tarah - Commandes

Si la partie confort est indéniablement une réussite, quelques petits manques viennent vite se faire sentir. Le plus gros d'entre eux est l'absence d'attache magnétique entre les oreillettes. Difficile de porter les Tarah au coup sans les perdre. La marque américaine ne fournit même pas de pochette de transport. Pas le choix, les petits intras finiront dans les poches, faute de mieux...


Qualité sonore : un son de qualité facilement personnalisable

Jaybird n'en est pas à sa première paire d'intras et ça se sent. Dès les premières minutes d'écoute, le son produit par les transducteurs de 6 mm des Tarah nous a séduit. Le réglage neutre envoie des basses plutôt puissantes pour des écouteurs de ce type. Mediums et aigus sont bien reproduits, même si on pourra reprocher une certaine accentuation des aigus.

La scène, elle, n'est pas des plus larges, mais reste suffisante pour donner une certaine profondeur à l'écoute. Ces petits intras sport se débrouillent donc plutôt bien et n'ont pas à rougir face à leurs concurrents de même prix.

Jaybird Tarah - Vue oreillette

La bonne nouvelle, c'est que l'application compatible Android et iOS offre de nombreux réglages d'égaliseur. Si les huit pré-réglages embarqués ne vous suffisent pas, sachez qu'il est possible d'en télécharger des dizaines d'autres en quelques secondes. Chacun pourra donc trouver chaussure à son pied, quel que soit son type de musique préféré.

Notre seul regret, ici, provient de l'absence des codecs AptX et AptX HD, qui auraient donné un atout supplémentaire aux Jaybird Tarah. En l'occurrence, il faudra se contenter du SBC.

Application Jaybird

Sportifs sous Android et iOS, le meilleur moyen de profiter de vos écouteurs sera de passer par l'application Jaybird. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire pour utiliser les Tarah, elle offre quelques options intéressantes à ne pas négliger.

La première d'entre elle est l'égaliseur. Comme nous l'avons vu plus haut, huit pré-réglages sont disponibles. Vous pouvez toutefois en télécharger des dizaines d'autres, créés pas les utilisateurs de la communauté Jaybird. Si le cœur vous en dit, vous pourrez même partager vos propres réglages d'égalisation.

Jaybird Tarah - Application 1
Jaybird Tarah - Application 2


L'application met aussi à disposition des sportifs des musiques et des podcasts. Ces derniers sont toutefois en anglais, ce qui limitera l'intérêt des non-anglophones. Si vous n'avez pas d'abonnement à Spotify ou Deezer, l'application Jaybird saura donc vous accompagner en musique lors de vos séances d'entraînement.

Jaybird Tarah - Application 3

En parlant de Spotify, notez que vous pourrez d'ailleurs partager vos morceaux préférés et vos playlists sportives depuis l'onglet Profil. C'est aussi ici que se partagent les profils personnalisés d'égaliseur.

Jaybird Tarah - Application 4

La dernière partie de l'application Jaybird sert à gérer les écouteurs. Vous pourrez y modifier l'utilisation des boutons de la télécommande, régler la langue des invites vocales ou encore lancer une recherche de vos écouteurs, si vous les égarez. Des vidéos d'aide sont aussi disponibles.

Jaybird Tarah - Application 5
Jaybird Tarah - Application 6


L'application Jaybird est donc très complète, tout en restant simple d'accès. Dommage que certaines parties soient mal traduites. Espérons que de futures mises à jour améliorent les choses de ce côté-là !

Autonomie : la grosse déception

Aussi sympathiques soient-ils, les Jaybird Tarah souffrent d'un défaut qu'il est difficile de laisser passer dans leur gamme de prix, à savoir une autonomie trop légère. Le constructeur annonce en effet six heures d'usage, ce qui est bien faible face à une concurrence, de même prix, qui assure en moyenne huit à dix heures d'autonomie...

De fait, durant nos essais, les intras sportifs réussissaient à garder la charge pendant 5 heures 45 minutes environ. Un score décevant, heureusement compensé par la charge rapide : dix minutes sur un port USB suffisent à assurer une heure d'écoute complète. Un remplissage complet de la batterie demande un peu moins de deux heures.

Jaybird Tarah - Chargeur

Un autre défaut se fait vite remarquer. Jaybird fait en effet le choix d'un socle de recharge propriétaire. L'absence de port USB permet, certes, d'obtenir une télécommande plus mince que la concurrence, mais en cas de perte ou de casse du chargeur vous devrez en acquérir un autre auprès de la marque, ce qui n'est pas forcément la chose la plus simple, ni la moins onéreuse.

Jaybird Tarah : le verdict de Clubic

Même si nous avons pour principe de ne pas tenir compte du prix des produits testés dans la notation, il faut bien avouer que celui des Jaybird Tarah est un peu trop élevé par rapport à leur niveau de prestation.

Ils possèdent un son de bonne facture, facilement personnalisable via une application Android et iOS fort complète. Le confort et le maintien sont à la même enseigne, faisant des Tarah d'excellents compagnons pour les sportifs.

Hélas, impossible de faire fi de la trop faible autonomie, de l'absence d'attache magnétique ou encore du chargeur propriétaire, qui viennent nuire à l'ensemble. Nous vous recommandons vivement d'attendre une promotion avant de craquer. À 60€ ou 70€, vous pourrez foncer sans hésiter sur les Jaybird Tarah, sinon attendez un peu ou voyez plutôt du côté des Oneplus Bullets Wireless 2 par exemple.

Jaybird Tarah

Les plus
+ Certification IPX7
+ Son de bonne qualité
+ Bon maintien et confort
+ Nombreux réglages dans l'application
+ Recharge rapide
Les moins
- Autonomie décevante
- Chargeur propriétaire
- Pas d'attache magnétique
- Application parfois mal traduite
- Prix un peu trop élevé
Design
Confort
Qualité audio
Autonomie
Application
3

Modifié le 11/09/2019 à 10h46
0 réponses
1 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top