Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question

Mathieu Grumiaux Contributeur
22 avril 2019 à 17h22
0
Susan Wojcicki

Dans un portrait réalisé par le New York Times, Susan Wojcicki s'exprime longuement sur les problèmes de modération rencontrés par YouTube et les différents moyens mis en oeuvre pour traiter l'immense flux de vidéos uploadé chaque jour sur la plateforme.

Le New York Times a signé ces derniers jours un portrait de Susan Wojcicki. Si le grand public ne la connait pas, il connait bien en revanche la plateforme qu'elle préside : YouTube.

Une modération complexe sur des dizaines d'heures de vidéo publiées par jour


Dans ce portrait, la dirigeante revient en détail sur le problème majeur que rencontre la plateforme ces derniers mois à savoir la modération des contenus postés quotidiennement. Et le défi est de taille puisque, chaque minute, les utilisateurs publient environ 500 heures de contenu sur YouTube.

Le sujet est explosif. YouTube a dû faire face à de nombreuses controverses, dont les vidéos en direct du tireur de Christchurch en Nouvelle-Zélande massivement relayées, ou encore les accusations portées par un vidéaste à propos de l'algorithme de recommandations qui proposerait en quelques clics des vidéos flirtant avec la pédophilie.

YouTube prend des mesures au cas par cas, sans résoudre le problème de fond


Susan Wojcicki, bien qu'elle juge la situation « regrettable » préfère mettre en avant les progrès accomplis par son entreprise durant les derniers mois. Revenant sur le scandale des vidéos figurant des mineurs, elle note que YouTube a pu désactiver les commentaires de millions de contenus en un seul week-end, ce que l'entreprise n'aurait pas pu faire auparavant.

La dirigeante note également que lors de l'attentat de Christchurch, YouTube a désactivé les fonctions de recherche liées à l'événement quelques minutes seulement après la mise en ligne de la vidéo sordide du meurtrier.

Des mesures concrètes, mais qui semblent dérisoires par rapport à la masse de contenus publiés quotidiennement sur le site. Susan Wojcicki en est consciente, mais plaide la difficulté pour ses équipes de modération de gérer en flux tendu les milliers d'heures mises en ligne : « Ce n'est pas comme s'il n'y avait qu'un seul levier que l'on puisse tirer et dire : "Hé, faisons tous ces changements", et tout serait résolu ».

La PDG conclut en indiquant que son entreprise peut mieux faire et qu'elle mettrait tout en oeuvre pour y arriver. Et il faudra agir vite et fort pour éviter une autre polémique d'ampleur qui pourrait faire fuir les annonceurs.

Source : Gizmodo

7 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top