Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
25 novembre 2022 à 11h45
9
TCL C635 © TCL
© TCL

Comptant parmi les gammes QLED les plus abordables du marché, la série C635 de TCL tente d’offrir une expérience complète à un tarif juste et équilibré. Après avoir essayé le téléviseur Mini-LED TCL C835 et avant de jeter un œil à la formule haut de gamme du fabricant avec le C935, le moment est venu de voir ce que nous réserve ce modèle accessible.

TCL 75C635
  • Bon contraste natif
  • Image agréable dans l'ensemble
  • Mode Film bien calibré
  • Mise à l'échelle convaincante
  • Bon rapport qualité/prix
  • Perte de détails dans les hautes lumières
  • Angles de vision réduits
  • Gestion des reflets
  • Accès aux paramètres d'image via Google TV

Depuis le lancement des premiers produits TCL en Europe, la marque s’évertue à faire du rapport qualité/prix et de l’accessibilité son cheval de bataille, sans pour autant en oublier de tirer son catalogue vers le haut. Le TCL C635 répond exactement à ces critères en se positionnant dans la fourchette tarifaire qui correspond au prix moyen d’achat d’un ménage français pour un téléviseur.

Avec pas moins de 5 diagonales proposées, de 43 à 75 pouces, le TCL C635 occupe pas mal d’espace sur ce segment du téléviseur de milieu de gamme. Il faut dire que sa fiche technique est alléchante compte tenu des tarifs affichés puisque nous avons le droit à un téléviseur doté de la technologie Quantum Dot (QLED), animé par Google TV et proposant des fonctionnalités comme l’HDR avec la présence du Dolby Vision comme de l’HDR10+, une section audio signée Onkyo, ou encore une expérience de jeu optimisée grâce à l’HDMI 2.1 et un input lag réduit. On regarde tout ça de plus près.

Prix et disponibilité

Le modèle de 55 pouces prêté par TCL pour ce test se trouve actuellement à partir de 499 € chez les différents marchands. Le téléviseur existe également avec des diagonales de 43, 50, 65 et 75 pouces avec des tarifs compris entre 379 € pour le plus petit et 999 € pour la diagonale la plus généreuse. Précisons également que les offres de réduction (ODR) sont régulièrement de mise avec TCL ; c’est d’ailleurs le cas à l’heure où nous écrivons ces lignes avec un remboursement pouvant atteindre 100 € sur l’achat d’un téléviseur de la série C635.

Toutes les mesures réalisées dans le cadre de ce test ont été enregistrées avec le logiciel CalMAN Ultimate, une sonde X-Rite i1 Display Pro Plus et un boîtier de mesure d'Input Lag Leo Bodnar.

Fiche technique TCL 75C635

Affichage

Diagonale
74in
Résolution d'écran
3840 x 2160 pixels - 4K
Technologie d'écran
LCD
Type de dalle
TFT
Type de rétroéclairage
Rétroéclairage
Processeur vidéo
Quad Core
Compatibilité HDR
HLG, HDR 10, HDR 10+, Dolby Vision
Fréquence de rafraîchissement
60Hz

Audio

Puissance des haut-parleurs (watts)
30
Nombre de haut-parleurs
2
Dolby Atmos
Oui
DTS:X
Non

Connectique

Nombre de ports HDMI
3
Standard HDMI
HDMI 2.1
ARC / eARC
ARC, eARC
ALLM
Oui
Autres entrées
2x usb, 1x ethernet, 1x CI+
Autres sorties
1x optique (SPDIF), 1x casque

Connectivité

Système d'exploitation
Google TV
Bluetooth
Oui
Wi-Fi
Oui
Norme Wi-Fi
5 (AC)
Assistant vocal
Google Assistant
Chromecast
Oui
Airplay 2
Non
Homekit
Non

Caracteristiques physiques

Hauteur
1 025mm
Largeur
1 671mm
Profondeur
363mm
Poids
28,4kg
Pied amovible
Oui
Hauteur (sans pied)
965mm
Largeur (sans pied)
1 671mm
Profondeur (sans pied)
99mm
Poids (sans pied)
28kg
Compatibilité VESA
Oui
Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
Images en sortie de carton avec le mode "Standard" © Matthieu Legouge pour Clubic
Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge

Design : une construction impeccable à ce tarif

Mis à part le support, le TCL C635 n’est pas vraiment différent des autres téléviseurs de la marque. On y retrouve une bordure inférieure effet aluminium brossé, un cadre fin d’à peine quelques millimètres, ainsi que des mensurations tout à fait correctes notamment avec une profondeur de 81 mm à son point le plus épais.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge

On ne retrouve pas le support central des autres gammes de TCL, mais deux pieds qui portent l’intérêt de pouvoir être installés avec deux positions différentes. Il est donc possible d’installer ce téléviseur sur certains meubles TV moins large avec un espacement de 648 mm entre les deux pieds, ou bien sur un meuble aux dimensions plus généreuses avec un espacement de 1163 mm, de quoi nous donner la possibilité d’installer une barre de son sans aucun souci.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Ce support à deux pieds a également l’avantage de ne pas demander trop d’espace en profondeur avec 292 mm seulement. Il est bien entendu possible d’opter pour une fixation murale puisque le C635 est compatible avec les supports VESA 300 × 300 mm. L’arrière du téléviseur est, on ne peut plus classique et intégralement réalisé dans un plastique qui semble dense et robuste.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Nous n’y trouvons pas de système de passage de câbles comme sur le C835, une simple attache rudimentaire est fournie avec le téléviseur, de quoi regrouper quelques câbles à l’arrière.

Test TCL 55C635_2 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Connectiques et audio

Sans surprise, ce téléviseur abordable fait quelques compromis pour réduire son tarif, chose que l’on remarque d’abord au niveau des connectiques avec des entrées et sorties moins nombreuses par rapport à d’autres modèles plus onéreux. Notre exemplaire de test dispose tout de même de trois entrées HDMI, deux en version 2.0 et une autre en HDMI 2.1. Cette dernière nous fait profiter de fonctionnalités telles que eARC, ALLM et VRR. Comme avec le C835, nous remarquons que TCL indique 3 ports HDMI 2.1 sur sa fiche produit, alors qu’un seul bénéficie réellement de ce standard.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Pour le reste, nous profitons d’une prise casque, d’une sortie optique numérique, d’une entrée composite, d’une prise RJ 45, et enfin de deux ports USB 1 × 33.0 et1 × 22.0). Du côté de la connectivité sans fil, nous avons le droit au Bluetooth et au Wi-Fi 5.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Onkyo est toujours à la barre du côté de l’audio avec les téléviseurs TCL. Le 55C635 s’équipe d’un système 2.0 classique grâce à deux haut-parleurs de 10 W chacun. Le son est bien suffisant pour regarder la télévision au quotidien, néanmoins on repassera pour une écoute musicale et cinématographique. Les basses manquent cruellement à l'appel et le rendu n’est pas spécialement équilibré, le son manque globalement de vie et de relief et la compatibilité Dolby Atmos n’y change rien. Une barre de son, même en entrée de gamme, sonnera beaucoup mieux que le système audio proposé avec le C635.

Expérience connectée, interface et télécommande

Comme sur les autres téléviseurs de la marque pour 2022, le C635 est animé par Google TV. L’interface est aussi fluide qu’avec le C835, en revanche le premier allumage du téléviseur ainsi que les sorties de veille sont sans doute légèrement moins rapides que sur ce dernier.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Aucune surprise au niveau de Google TV, l’interface est organisée de manière simple et tourne autour de la recommandation de contenus, suivant les services auxquels nous sommes connectés et nos centres d’intérêt. Cette interface, associée à la très large bibliothèque d’application de Google, fait de ce système l’un des plus fonctionnels pour qui souhaite une Smart TV moderne et complète.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


En revanche, la surcouche ajoutée par TCL est minimaliste. Tout, ou presque, se passe via les menus et options de Google TV. Il faut ainsi y passer pour ajuster les paramètres d’image, accéder au mode « Maitre du jeu », ou encore pour personnaliser le son. Cela signifie que le paramétrage du téléviseur est un peu plus fastidieux que sur d’autres téléviseurs comme chez LG, Sony ou même Philips par exemple, où nous avons le droit à des menus dédiés pour ajuster chaque paramètre.


TCL fournit deux télécommandes avec ces téléviseurs millésime 2022. Le modèle le plus compact réunit divers raccourcis, se dote d’un pavé directionnel circulaire et n’embarque pas plus d’une quinzaine de boutons. Elle est dénuée de pavé numérique, contrairement à l’autre modèle aux dimensions plus généreuses. En revanche, elle embarque un microphone pour faire appel à l’assistant vocal de Google. Aucune de ces télécommandes n’est rétroéclairée.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Qualité d'image

Le TCL C635 recourt à une dalle de type VA avec laquelle on retrouve, sans surprise, les forces et les faiblesses de cette technologie. Elle est épaulée par un rétroéclairage Direct LED avec un « Micro-dimming » qui sépare la dalle en plusieurs zones grâce à un traitement logiciel, ce afin d’optimiser le couple contraste/luminosité. Enfin, ce téléviseur hérite de la dénomination QLED grâce à un filtre qui vient doper les couleurs.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge


Dès nos premiers essais, on retrouve une image avec des noirs profonds et un excellent contraste natif que nous mesurons avec un rapport de 4 858 : 1. En revanche la luminosité reste plafonnée, le C635 ne dispose pas de grandes capacités sur ce point et son pic lumineux en SDR atteint seulement 361,2 cd/m² ; une valeur qui, comme nous allons le voir, n’augmente que sensiblement avec les signaux HDR.

Nous avons accès à certains paramètres pour activer la fonction de dimming logiciel du téléviseur, comme « renforcement du noir », « contraste dynamique » ou encore « luminosité dynamique ». Jouer sur ces différentes options n’apporte pas toujours que du bon à l’image, l’option de renforcement du noir a tendance à gommer le blooming mais débouche sur des zones sombres qui manquent cruellement de détails, même en ajustant le curseur sur « faible ». Il en va de même concernant la luminosité, les images en hautes lumières avec HDR paraissent parfois brulées et n’affichent que peu de détails, jouer sur les paramètres ne change malheureusement pas grand-chose à la donne. C’est notamment le cas sur notre cliché du jeune chevreuil dans la neige ou de la montagne enneigée sur sa droite, les zones les plus claires (la neige, le ciel, le reflet du ciel dans l’eau) n’expriment pas tout leur potentiel.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

L’image reste toutefois très agréable pour un téléviseur de ce tarif, d’abord grâce à l’excellent contraste (à partir du moment où on ne touche pas aux options de renforcement du noir et autres), et au volume de couleur, certes moindre que sur des téléviseurs plus onéreux, avec des couleurs sans doute moins éclatantes, mais aussi loin d’être ternes.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Du côté des traitements d’image, TCL livre une bonne copie si l’on garde en tête le tarif de ce téléviseur. La mise à l’échelle n’est pas aussi douce que sur les séries supérieures ou que chez d’autres fabricants reconnus pour leur expertise en matière de traitements vidéo ; on profite toutefois d’une image sans trop de perte de détail et d’une mise à l’échelle convaincante entre la Full HD et la 4K UHD, comme vous pouvez l’observer avec les deux images comparatives ci-dessous.

Test TCL 55C635_1 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Le constat est le même à propos de la gestion de mouvements, à savoir que le TCL C635 n’élimine pas complètement les saccades et peut donner la sensation d’effet soap opera par moment. On remarque surtout un suivi qui peut devenir gênant sur certains types de scènes, notamment sur les longs travellings ou les images aériennes, ou encore sur des scènes d’actions avec des mouvements très rapides. Rien de rédhibitoire, mais il faut savoir que le C635 montre des limites claires sur ce point.

Test TCL 55C635 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Enfin, on ne coupe pas à la faiblesse inhérente aux dalles VA, à savoir que les angles de vision du C635 sont médiocres : l’image perd de sa luminosité et de ses couleurs lorsque nous ne sommes plus positionnés dans son axe. Le filtre antireflet n’est pas très efficace pour diluer et gommer les reflets les plus impactants. C’était déjà le cas avec le C835, le C635 ne fait pas mieux et demandera à ce que l’on se plonge dans l’obscurité pour profiter d’un film ou d’une série dans un environnement sombre.

Nos mesures

Le TCL C635 bénéficie d’une bonne colorimétrie dans l’ensemble, ce qui est une très bonne chose pour un téléviseur au tarif abordable. C’est avec le mode Film que nous avons obtenu les meilleurs résultats lors de nos mesures. Avec une température moyenne de 6 699 K, le point blanc est légèrement plus haut que la valeur espérée de 6 500 K, la courbe est toutefois relativement stable et le rendu ne semble pas trop froid à l’œil.

Test TCL C635 © Matthieu Legouge

De son côté, la courbe gamma affiche une valeur moyenne de 2,451, très proche de la référence. Elle manque quelque peu de linéarité, avec une image qui peut parfois s’afficher plus claire qu’elle ne l’est réellement, mais le rendu est maitrisé dans l’ensemble.

Test TCL C635 © Matthieu Legouge

On le remarque d’ailleurs au niveau de la fidélité des couleurs avec un Delta E moyen de 1,42, largement inférieur au seuil à partir duquel l’œil est capable de percevoir les dérives chromatiques. On ne constate qu’une seule et légère dérive avec des bleus au-dessus de la moyenne et un Delta E max avec une valeur de 3,4. Les teintes de peau sont quant à elles parfaitement respectées et toutes en dessous de la moyenne Delta E.

HDR

Profitant d’une multiple compatibilité avec les différents formats HDR (HDR10, HDR10+, HDR HLG et Dolby Vision), le TCL C635 se montre très limité pour offrir une expérience HDR digne de ce nom. S’il offre un bon volume de couleurs sur les espaces WCG. Comme nous allons le voir, il est en revanche bridé par une luminosité de pointe qui compte parmi les plus faibles que nous ayons mesurées sur les dizaines de téléviseurs testés sur Clubic.

Test TCL C635 © Matthieu Legouge
Test TCL C635 © Matthieu Legouge

Flashé à 420 cd/m² par notre sonde, il surpasse uniquement le Samsung 55TU7125 ainsi que le Hisense A7GQ, des téléviseurs accessibles eux aussi. C’est en tout cas insuffisant pour faire ressortir les détails les plus fins, d’autant que le procédé logiciel de « micro-dimming » n’est pas des plus efficaces. Par exemple, les sous-titres manquent de luminosité alors que l’on constate un léger blooming tout autour. De manière générale, les objets clairs sur fonds sombres sont sujets à cet effet de halo qui affecte plus ou moins l’image.

Test TCL C635 © Matthieu Legouge

Toujours avec le mode Film, mais avec l’HDR activé cette fois-ci, la colorimétrie est moins jusque que lors de nos mesures en SDR. Le Delta E moyen s’établit à 3,16, une valeur correcte, tandis que la valeur maximale monte à 4,97.

Le volume de couleurs est assez important, le filtre Quantum Dot de ce téléviseur joue bien son rôle pour apporter des couleurs vives quand bien même la couverture reste inférieure à beaucoup de téléviseurs dernièrement testés. L’espace Rec. 2020, connu pour être très exigeant, est couvert à hauteur de 71,62 %. De son côté, l’espace DCI-P3 est couvert à 95,15 %, une valeur dans la moyenne sur ce type de téléviseur, même si nous commençons à être habitués à voir des références couvrir cet espace dans sa quasi-totalité.

Test TCL C635 - DCIP3 © Matthieu Legouge
DCI-P3
Test TCL C635 - Rec © Matthieu Legouge
Rec. 2020

Jeux vidéo

Le TCL C635 embarque certaines fonctionnalités liées à l’HDMI 2.1, comme l’ALLM et le VRR. Sa fréquence de rafraichissement en 4K est toutefois plafonnée à 60 Hz, pas plus, ce qui limitera notamment les joueurs PC. La plage VRR est d’ailleurs comprise entre 48 et 60 Hz, ce qui apporte un gain de confort intéressant sur console. Il est possible toutefois possible de jouer en 120 Hz, mais seulement en 1080p et en 1440p.


Comme sur le C835, on retrouve le mode « Maitre du jeu », il permet d’activer le VRR, mais surtout de profiter d’un input lag au plus bas. Il donne également accès à la Game Bar, un menu dédié au jeu par lequel nous pouvons accéder à certains paramètres et options durant nos sessions gaming.


Enfin, la latence est mesurée à seulement 9,8 ms sur ce téléviseur. C’est l’une des meilleures valeurs que nous ayons obtenues jusqu’à maintenant, alors que le TCL C835 nous affichait un input lag de 16,8 ms.

Consommation électrique

Le TCL C635 a une consommation électrique tout à fait maitrisée pour un téléviseur. Il se situe, en effet, dans la moyenne basse et est largement moins énergivore qu’un téléviseur OLED ou Mini-LED. Nous évaluons sa consommation à 57 W/m² à l’aide de notre protocole habituel qui consiste à diffuser une mire blanche calibrée à 150 cd/m² à l’écran.

TCL 55C635 : l'avis de Clubic

7

La série C635 se distingue clairement par son rapport qualité/prix, avec une formule qui contient certes des faiblesses évidentes, mais qui parvient dans l’ensemble à nous satisfaire grâce à une image d’une qualité fort convenable pour qui n’est pas trop exigeant. On passera sur les capacités de ce téléviseur en matière d’HDR, la grande compatibilité de ce téléviseur avec les formats HDR ne peut être un plus alors que le rendu n’est pas à la hauteur, c’est néanmoins le lot de tous les téléviseurs dans cette fourchette de prix.

Le TCL C635 est un bon compagnon du quotidien, pour la télévision comme pour le jeu vidéo, mais également grâce à son système d’exploitation qui reste l’un des meilleurs du marché, quand bien même, il accuse parfois quelques lenteurs sur ce modèle. Finalement, il nous semble difficile de demander beaucoup mieux en considérant le tarif intéressant de ce téléviseur dans cette diagonale de 55 pouces. Si vous cherchez à profiter d’une meilleure expérience cinéma, il faudra mettre un billet de plus ou rogner sur la diagonale et viser plus petit.

Les plus

  • Bon contraste natif
  • Image agréable dans l'ensemble
  • Mode Film bien calibré
  • Mise à l'échelle convaincante
  • Bon rapport qualité/prix

Les moins

  • Perte de détails dans les hautes lumières
  • Angles de vision réduits
  • Gestion des reflets
  • Accès aux paramètres d'image via Google TV

Qualité d'image 7

Design et ergonomie 7

Qualité audio 5

Jeux vidéo 7

Système d'exploitation 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
10
beber751
C’est drôle, dans l’image illustrant les mouvements, on a tout loisir de contempler le salon du testeur avec ses ‹ lampes d’Aladin ›
malak
TCL, ce sont des bons écrans, mais n’espérez pas un système d’exploitation performant. Les performances sont très mauvaises, les apps plantent régulièrement, impossible de voir un film entier sur Netflix sans que tout le système ne se fige et redémarre. Et aucune mise à jour du système, même pas de sécurité…<br /> Une clé ou box tv est obligatoire.
paulposition
@tux.le.vrai : Messages supprimés, hors sujet.
Lepered
Je confirme. Autant je recommande TCL pour la partie image (je ne suis pas un taliban du pixel ou dimming parfait, j’en ai juste pour mon argent). Ma 75 pouces, même pas haut de gamme, sans micro dimming est bluffante. Par contre il est clair que le processeur qui gère la partie Android est à la ramasse.<br /> Solution, pour environ +150€ prenez-vous un Cube TV d’Amazon (troisième génération) ou une Shield, un peu plus chère. La difference est bluffante avec un branchement câble Ethernet. C’est aussi réactif que mon PC Ryzen 7 sur yotube et l’interface est ultra réactive.<br /> Donc TV + Cube reste encore moins cher que d’autres marques.
bafue
C’est drôle Onkio ne fait plus de hifi…Mais du son de tv ??..Ha ok …
gemini7
Cet écran TV fait presque jeu égal avec Samsung et LG, pour le lag du moins, sa note est assez basse, mais son prix est correct.
fredmc
Je vous trouve assez sévères sur la note. Pour du bas de gamme elle fait largement le taf.<br /> Pour ceux qui galèrent avec la partie Android il y a des firmwares alternatifs épurées bien plus fluides que les firmwares officiels et en plus ils apportent parfois de nouvelles fonctionnalités.
Palou
fredmc:<br /> Pour du bas de gamme elle fait largement le taf.<br /> Tout à fait, surtout pour beaucoup d’utilisateurs qui ne reçoivent la télé que par la TNT hertzienne
fredolabecane
TCL c’était Thomson si je ne m’abuse? j’ai 2 TCL et une Thomson a la maison qui sont strictement les mêmes, jusqu’à la télécommande…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Apple MacBook Pro 14 (2023) : le M2 Pro pour les dominer tous
Test Logitech G Pro Racing Wheel & Pedals : le premier volant direct drive du Suisse est-il à la hauteur de son prix ?
Test JBL Tour One M2 : un casque haut de gamme réussi moins cher que la concurrence ?
Test Apple HomePod (2023) : retour en fanfare pour l'enceinte connectée d'Apple ?
Test Dell XPS 13 2-en-1 2022 : la Surface Pro 9 peut-elle dormir sur ses deux oreilles ?
Test JBL Tour Pro 2 : des écouteurs pas tout à fait matures, mais aux innovations prometteuses
Test Elgato Facecam : que vaut son
Test G.Skill Trident Z5 RGB DDR5-6800 CL34 : et la DDR5 se transforme en fusée !
Test Intel Core i3-13100F : que vaut l'entrée de gamme de Raptor Lake ?
Test Polar Ignite 3 : une montre connectée sport tout en élégance
Haut de page