CES 2021 : L’OLED en maître, le QNED en embuscade pour LG

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
11 janvier 2021 à 18h40
9

C’est le grand jour pour LG qui a dévoilé ses principales innovations en matière de téléviseurs lors d’une conférence en ligne à l’occasion du CES 2021.

Le géant sud-coréen en a profité pour dévoiler ses téléviseurs LCD MiniLED sous l’appellation QNED, ainsi que son catalogue OLED pour l’année à venir. Au programme en 2021, nous aurons également le droit à de l’HDMI 2.1 sur toutes les gammes, au support des services de Cloud gaming Google Stadia et GeForce Now, ainsi qu’à un processeur α 9 Gen 4 AI.

Focus sur les téléviseurs LG QNED MiniLED

Déjà annoncé fin décembre, bien avant le lancement du CES 2020, les téléviseurs QNED du fabricant ambitionnent ni plus ni moins que de révolutionner la technologie LCD, qui a encore de beaux jours devant elle.

LG indique ainsi vouloir tirer le meilleur parti de ses technologies existantes, à savoir Quantum Dot et NanoCell, en les associant à un rétroéclairage MiniLED. Évidemment la lutte sera rude à en croire les annonces de Samsung et ses téléviseurs Neo QLED, suivi de près par Hisense et TCL.

La gamme QNED intègrera aussi bien des modèles 4K que 8K UHD, notamment avec les références QNED99, QNED95 et QNED90, des modèles qui seront disponibles avec des diagonales allant de 65 à 86 pouces. Les deux premiers seront animés par la nouvelle puce Alpha 9 Gen 4, tandis que la dernière référence devra se contenter du processeur Alpha 7 Gen 4. Enfin, tous ces modèles seront équipés de ports HDMI 2.1, incluant la 4K à 120 Hz, l’ALLM et l’eARC. Seul le QNED90 ne supportera pas le VRR, en raison des limites de son processeur.

Malgré le lancement de ces gammes QNED, LG continuera de proposer ses téléviseurs NanoCell, qui profiteront bien entendu d’un tarif beaucoup plus accessible. Toutes ces références embarqueront LG WebOS 6.0, et seront livrées avec une télécommande « LG Remote » qui évolue légèrement.

LG continue sur sa lancée avec l’OLED

Si le MiniLED est porteur de belles promesses pour le marché des téléviseurs, l’OLED risque fort de continuer de régner en maître en 2021. LG a ainsi évoqué son engagement à « relever la barre de l'industrie » et cela passe bien évidemment par ses nouvelles gammes de téléviseurs.

LG introduit ainsi une dalle OLED evo qui prendra place sur le LG G1, successeur du LG GX. Avec cette dalle de nouvelle génération, le fabricant promet une luminosité augmentée d’environ 20 %, mais aussi une image toujours plus détaillée et des couleurs plus intenses. Le G1 arrive également avec un nouveau support élégant à trois pieds, le Gallery Stand, permettant de placer le téléviseur où bon nous semble. Le LG G1 sera disponible en 48, 55, 65, 77 et 83 pouces et embarquera le processeur Alpha 9 Gen 4.

Hormis cela, LG renouvelle ses gammes OLED habituelles, qui ne profitent cependant pas de cette dalle OLED evo. On aura donc le droit de retrouver le LG Z1 en 77 et 88 pouces, mais aussi les C1 et B1 avec des diagonales allant de 48 à 83 pouces. Contrairement aux téléviseurs QNED du fabricant, l’HDMI 2.1 apparait ici avec toutes ces fonctionnalités (y compris le VRR) sur l’ensemble des modèles.

Par ailleurs, LG s’est associé à Nvidia pour que ses gammes OLED soient certifiées G-Sync. Ces téléviseurs seront donc pleinement compatibles avec le VRR de Nvidia comme le FreeSync Premium d’AMD. Force est de constater que LG met le paquet sur le gaming, avec le support prochain de Google Stadia et GeForce Now, mais aussi avec la présence d’un panneau de contrôle « Game Optimizer » qui arrive avec diverses fonctionnalités pour les joueurs.

Dernière annonce phare : LG lancera prochainement un téléviseur OLED de 42 pouces ! Après avoir permis à l’industrie de proposer des téléviseurs de 48 pouces l’an passé, il semblerait bien que LG Display ait une nouvelle fois réussi à repousser les limites en étant en capacité de produire en masse des dalles de 42 pouces. Pour le moment, on ne sait pas dans quelle gamme viendra se ranger ce nouveau modèle, peut-être incarnera-t-il une nouvelle série !

Processeur Alpha 9 Gen 4 AI

Après le line-up 2021 intégrant les téléviseurs OLED, QNED et NanoCell, la mise à jour de LG WebOS et l’évolution de la télécommande, LG a également annoncé son dernier processeur en date : l’Alpha 9 Gen 4 AI.

Ce processeur équipera la majeure partie des références haut de gamme du fabricant, 4K et 8K UHD. Selon LG, le processeur tire parti du machine et du deep learning afin d’améliorer les capacités de mises à l’échelle, mais aussi avec AI Picture Pro de traiter chaque objet de l’image indépendamment, ou encore distinguer les corps et les visages ainsi que les avant-plans et arrière-plans. Il faudra sans doute attendre encore un peu pour en savoir plus sur les nouveautés de ce processeur.

Le processeur intègre aussi la fonction AI Sound Pro, qui profite pour 2021 de deux évolutions majeures : l'ajustement automatique du volume (Auto Volume Leveling) afin de conserver un volume homogène d'une source à une autre, mais surtout l'upmixing du son surround virutel en 5.1.2 afin de créer une expérience immersive.

À côté de cela, on retrouvera l’intégralité des technologies et fonctionnalités dont nous avons pu profiter en 2020, notamment avec le support des standards HDR (HDR10, HLG, Dolby Vision IQ) et de l’HGiG, le Filmmaker Mode, Dolby Atmos, Google Assistant, ou encore AirPlay 2 et Apple HomeKit.

Source : LG

Modifié le 13/01/2021 à 01h20
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
9
10
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le PC Hybride Microsoft Surface Pro X est bradé chez Fnac et Darty
VLC et Microsoft Edge bêta désormais compatibles avec les Mac M1
Huawei met à jour AppGallery, son store d'applications alternatif à Google Play
Comparatif des meilleures enceintes connectées (2021)
Apple envisagerait de lancer une plateforme payante de podcasts
Les prix des téléviseurs Neo QLED de Samsung sont sortis
Des taxis volants en phase de test à l'aérodrome de Pontoise
Dead Cells : le jeu gratuit sur Nintendo Switch pendant une durée limitée
IP statique et IP dédiée : quelles différences ?
Windows 10X : des développeurs font tourner l'OS sur MacBook Air M1, Lumia et Surface Go
Haut de page