OTT : la révolution de la TV par Internet bel et bien engagée

le 30 juin 2015 à 18h41
0
Les consommateurs pourront bientôt choisir leur bouquet de télévision indépendamment de leur offre d'accès à Internet. La révolution de l'OTT est en marche.

Si même l'opérateur historique se met à l'OTT, c'est bien que la révolution de la télévision est en marche. Orange a effectivement annoncé le lancement en France de la « Clé TV », une clé HDMI qui permet une fois de plus à un bouquet de télévision de s'émanciper d'un opérateur.

Depuis une douzaine d'années, depuis l'avènement du triple play, la majorité des foyers français se sont fait à l'idée que leur bouquet de télévision dépend du fournisseur d'accès à Internet qu'ils ont retenu. À moins qu'ils ne soient prêts à payer un abonnement supplémentaire à Canalsat ou à Numericable, et à condition qu'ils puissent installer une parabole ou qu'ils soient client d'un FAI partenaire dans le premier cas (auquel cas une partie du bouquet fait doublon), ou qu'ils soient raccordés au câble dans le second.

Mais ce paradigme est en train de changer, avec l'avènement et le développement rapide de l'OTT. L'over-the-top c'est ce qui emprunte Internet, comme n'importe quel service en ligne, par opposition à l'IPTV, au câble ou au satellite qui reposent sur des équipements propres à chacun des opérateurs.

0190000008049050-photo-t-l-viseur-cathodique-avec-mire-d-attente.jpg

La fin de la mainmise des FAI sur la TV



Ces dernières années, des acteurs comme E.Leclerc, Videofutur ou même Numericable ont ainsi lancé des offres de télévision OTT, destinées aux abonnés ADSL qui ne sont pas éligibles à l'IPTV.

Puis des acteurs du Web sont venus s'immiscer dans les téléviseurs, avec la ferme intention de détourner les téléspectateurs de la télévision traditionnelle. Le Google Chromecast porte ainsi les « chaînes » YouTube sur votre téléviseur, et Netflix se présente carrément comme « la chaîne de télévision sur Internet ».

Si bien que les grands groupes de télévision se mettent finalement à embrasser de nouveaux usages et à s'émanciper des diffuseurs et des moyens de diffusion traditionnels. France Télévisions a ainsi lancé FranceTV Zoom, une chaîne de TV sur-mesure, accessible via un smartphone. Et surtout la semaine suivante, le groupe Canal+ a lancé Le Cube S, la première offre « 100% Internet » généraliste du marché, à laquelle on peut souscrire indépendamment de son offre d'accès à Internet.

Les fournisseurs d'accès à Internet s'y mettent aussi. SFR s'y est essayé un temps, et c'est maintenant au tour d'Orange de lancer un décodeur d'appoint qu'on peut emporter chez un ami abonné à un autre FAI.

Enfin, le cofondateur de Canal+ Pierre Lescure et le fondateur d'AlloCiné Jean-David Blanc préparent Molotov, un service dont on ne sait presque rien à ce stade mais qui promet d'être un service de télévision, très certainement OTT, « pensé numérique et pas cathodique ».

0190000008067028-photo-canal-le-cube-s.jpg
Le Cube S de Canal+, 1er décodeur 100% Internet pour tous

Une concurrence renforcée au profit du consommateur



Ce n'est que le début, mais on tend vers un marché plus ouvert et plus souple pour le consommateur. Depuis peu, un foyer peut souscrire une offre d'accès à Internet double ou même « single » play, y compris une offre exotique s'il le souhaite, sans pour autant renoncer à un bouquet de télévision complet. Il peut effectivement souscrire aux offres Canal+, CanalSat (via Le Cube S précité), Réglo TV (E.Leclerc) ou Videofutur, indépendamment, et se concocter un triple play à la carte.

Pour le moment, les tarifs sont certes plus élevés. Une offre double play coûte environ 20 euros/mois (chez Bouygues Telecom, Alice ou Numericable), et le bouquet Canalsat Panorama 16 euros/mois la première année puis 25 euros/mois.

Mais cette ouverture du marché va mettre fin à la mainmise des FAI sur la télévision, ainsi qu'à leurs monopoles auprès de leurs abonnés respectifs. Ils vont devoir au pire innover pour rester compétitifs, au mieux ouvrir leurs offres aux abonnés des concurrents, ce qui renforcerait encore plus la concurrence.

Pour une fois, à terme, c'est le consommateur qui sera le grand gagnant.

012C000007296750-photo-google-chromecast.jpg

Contenus relatifs

Télécharger adsl TV pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : OTT
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Lyft propose une nouvelle fonctionnalité de sûreté : un bouton d'appel aux services d'urgence
Notre-Dame : quand le partage de données aide à la restauration
Le Sénat vote l'application de la taxe GAFA sur les géants du numérique
Adobe Premiere Rush est disponible sur Android
Selon Jim Ryan, Death Stranding, The Last of Us II et Ghost of Tsushima sortiront sur PS4
Une agence de l'ONU juge que les assistants personnels renforcent les préjugés sexistes
Lancement des 60 premiers satellites Starlink : comment regarder le décollage en direct
Une application Steam Chat débarque sur iOS et Android
Black Mirror : les trailers des 3 épisodes de la prochaine saison
Huawei P30 Lite vs Google Pixel 3a : lequel est le meilleur pour moins de 400 € ?
scroll top