FranceTV Zoom : une chaîne de TV sur-mesure sur mobile

0
France Télévisions a présenté et lancé ce matin FranceTV Zoom, un service proposant une chaîne mobile sur-mesure, à mi-chemin entre la télévision linéaire traditionnelle et le rattrapage.

0000014008058212-photo-francetv-zoom.jpg

Les nouveaux téléspectateurs veulent accéder à tout, mais ne savent pas quoi choisir. Ils pensent qu'il y a trop de choix mais qu'il n'y a rien à regarder. C'est en réponse à ces contradictions que France Télévisions lance FranceTV Zoom, présenté comme « une chaîne mobile sur-mesure ».

Ce service s'intercale entre la programmation linéaire des chaînes de télévision traditionnelles et le service de rattrapage FranceTV Pluzz. Zoom n'est pas un service de vidéo à la demande, c'est un service de recommandation qui relinéarise des contenus en fonction des goûts de l'utilisateur, du temps dont il dispose et du contexte dans lequel il se trouve.

0000014008058030-photo-francetv-zoom.jpg
0000014008058032-photo-francetv-zoom.jpg
0000014008058034-photo-francetv-zoom.jpg
Présentation du service au 1er lancement

Une chaîne mobile à son goût

Concrètement, l'utilisateur indique ses thèmes de prédilection, les programmes de France Télévisions qu'il apprécie et ceux qu'il n'apprécie pas. Un algorithme lui concocte alors une programmation sur mesure d'une durée au choix (5, 10, 20 min ou « plus de temps »). Des programmes courts et des extraits de quelques minutes s'enchaînent alors automatiquement, entrecoupés de publicité vidéo (mid-roll), qu'on nous promet non-ciblées, à raison de 30 secondes toutes les 10 minutes (soit 5 % du temps de visionnage).

0000014008058018-photo-francetv-zoom.jpg
0000014008058020-photo-francetv-zoom.jpg
0000014008058022-photo-francetv-zoom.jpg
Création du profil (anonyme)

L'utilisateur peut « zapper » un programme, indiquer s'il l'aime ou pas, ce qui permet d'affiner son profil et donc les futures programmations. On ne crée pas de compte, du moins pas pour le moment, ce qui risque de fausser les recommandations en cas de partage d'un même appareil. L'utilisateur peut aussi marquer un programme à voir plus tard, potentiellement en intégralité, il pourra prochainement le synchroniser pour une consultation hors connexion, et il peut le diffuser sur grand écran par le biais d'un Chromecast ou d'une Apple TV.

La transposition vidéo des radios personnalisées de Spotify et consorts

La page d'accueil recense enfin quelques playlists thématiques, éditorialisées par les équipes de France Télévisions, qui sont proposées en fonction du contexte : au lever, à la pause déjeuner, en début de soirée, etc.

0000014008058024-photo-francetv-zoom.jpg
0000014008058026-photo-francetv-zoom.jpg
0000014008058028-photo-francetv-zoom.jpg
Page d'accueil, lecteur vidéo et fonctions principales

En somme, FranceTV Zoom transpose à la vidéo le concept des radios personnalisées de services de musique à la demande tels que l'américain Pandora, et que Spotify, Deezer et consorts proposent également. Il répond à un nouveau mode de consommation, plus instantané et surtout plus mobile. Pour France Télévisions, l'enjeu est de capter le temps passé sur mobile qui, après s'être additionné, commence à mordre sur le temps passé devant d'autres écrans, dont la télévision.

FranceTV Zoom est ainsi un service exclusivement mobile. Sous couvert de « démarche prototype », il n'est dans un premier temps proposé que sur iPhone. Le service sera porté sur iPad et sur Android d'ici la fin de l'année. Mais une application Web universelle sera lancée entre temps.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Computex : Intel annonce Thunderbolt 3, 40 Gbps sur connecteur USB type-C
Windows 10 : ce qu'il faut savoir sur la mise à jour
Canonical annonce l'Aquaris E5 HD Ubuntu Edition
GeForce GTX 980 Ti : du watercooling et jusqu'à 25 % d'overclocking
Facebook choisit la France pour son centre sur l'intelligence artificielle
Fredrik Neij, le cofondateur de The Pirate Bay, sort de prison
Intel lance ses processeurs Core Broadwell pour PC de bureau
Sony prépare une PlayStation 4 avec 1 To de disque dur
Tubes cathodiques : 528 millions de dollars pour arrêter les plaintes
Les ventes de serveurs atteignent un niveau historique
Haut de page