Free : des résultats décevants... et une rémunération des dirigeants qui détonne

09 septembre 2019 à 11h24
0
Maxime Lombardini - Iliad - Free

Dans une période marquée par des résultats mitigés de Free au premier semestre, cinq hauts dirigeants d'Iliad, maison-mère de l'opérateur, ont reçu des actions pour une valeur de plus de 55 millions d'euros. Et cette généreuse rétribution n'est pas du goût de certains investisseurs.

Il a quelques jours, Free a dévoilé ses résultats du premier semestre 2019 et ils n'étaient pas des plus enthousiasmants, marqués notamment par une nouvelle baisse du nombre d'abonnés. Et les conséquences de cette annonce ne se sont pas fait attendre : le cours de l'action Iliad a chuté de plus de 11 % depuis le début de la semaine.

Plus de 55 millions en actions Iliad

Malgré tout, certains dirigeants du groupe ont reçu une belle récompense il y a quelques semaines : des actions Iliad pour une valeur de 55,3 millions d'euros. Pour comprendre comment une telle rémunération a pu être établie, il faut revenir quelques années en arrière.

En 2010 et 2011, 23 salariés du groupe ont bénéficié d'un programme d'attribution gratuite d'actions, équivalant à 5 % de Free Mobile (alors que l'opérateur n'avait pas encore véritablement lancé son activité). L'idée était ensuite d'avoir la possibilité de se faire racheter ces actions ou de les échanger contre des titres Iliad ultérieurement.


Polémique à la tête du groupe

Retour en 2019 : le 14 juin dernier, le conseil d'administration du groupe aurait autorisé cet échange, pour une valeur totale de 97 millions d'euros. Et d'après le Financial Times, plus de la moitié de cette somme (les fameux 55,3 millions d'euros) serait revenue à cinq hauts dirigeants : le président du conseil Maxime Lombardini, le directeur général délégué Rani Assaf, le secrétaire général Cyril Poidatz, le directeur général délégué Antoine Levavasseur et le directeur général Thomas Reynaud.

Mais cette politique n'est pas approuvée par tout le monde. Certains investisseurs estiment qu'elle a pour effet de dissocier les intérêts de l'équipe dirigeante. Il y aurait ainsi d'un côté les cadres qui voient leur rémunération être fortement influencée par les performances de Free Mobile, et de l'autre, ceux qui dépendent des résultats globaux du groupe (qui ne se portent pas très bien).


Ce débat ne devrait toutefois pas se reproduire à l'avenir, Iliad ayant depuis modifié la politique de rétribution de ses dirigeants.

Source : Les Échos
9
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top