Lésé par la rivalité de Free Mobile, Bouygues Telecom demande 2,3 milliards d'euros à l'État

08 décembre 2015 à 18h18
0
Bouygues Telecom n'en a pas fini avec le contrat d'itinérance sur la 2G et la 3G conclu entre Orange et Free Mobile. Il met en cause le rôle de l'Arcep et réclame une indemnité à l'État.

Perte de clients, de revenus, de salariés... depuis trois ans, Bouygues Telecom est dans la tourmente et il l'impute à l'arrivée de Free Mobile sur le marché des télécoms en janvier 2012. Fragilisé, l'opérateur fait - à nouveau - l'objet de rumeurs - démenties - de rachat par Orange. S'estimant lésé, Bouygues Telecom a envoyé une lettre au Premier ministre, selon Les Echos. L'opérateur réclame 2,285 milliards d'euros.

Ce que la filiale du groupe de BTP remet en cause, c'est l'encadrement par le régulateur des télécoms du contrat d'itinérance en 2G et 3G entre Orange et Free Mobile. « En s'abstenant illégalement d'encadrer cette itinérance nationale (...), l'Arcep a permis le développement d'une situation concurrentielle gravement déséquilibrée au profit de Free Mobile et au détriment, principalement, de Bouygues Telecom », dit la lettre.

Selon l'opérateur, un encadrement « normal » de l'itinérance n'aurait pas permis à Free Mobile de pratiquer des prix aussi bas, et donc d'entraîner tout le marché à la baisse. En juillet 2014, Martin Bouygues accusait le régulateur d'avoir accordé « des avantages considérables » à Free... omettant que Bouygues a lui-même bénéficié de l'autorisation de l'Arcep d'utiliser les 1 800 MHz sur la 4G, lui procurant aussi un bel avantage.


0320000007983817-photo-bouygues-telecom.jpg


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

AMD veut des pixels plus beaux : HDR, HDMI 2.0 et FreeSync sur HDMI en vue
iOS 9.2 disponible, Watch OS 2.1 et tvOS 9.1 également de sortie
Infos US de la nuit : AOL taille dans ses effectifs
Mozilla lance Focus, un bloqueur de pubs sur iOS
Firefox OS : quel avenir sur les smartphones ?
En cas de piratage, eBay, Amazon et Google devront signaler les infractions
Les transactions numériques à la loupe
Qualcomm : pour Bruxelles, il y a abus de position dominante
Les objets connectés, boudés par les Français
Android : Google décloisonnera ses applications Téléphone et Contacts
Haut de page