Bouygues Télécom ne veut pas d'un nouveau contrat d'itinérance Free Mobile/Orange

11 juillet 2012 à 08h50
0
Martin Bouygues, le p-dg du groupe Bouygues vient d'adresser une lettre aux députés ainsi qu'aux sénateurs. Dans cette missive, le dirigeant critique la stratégie de Free Mobile et souhaite que les parlementaires n'autorisent pas le renouvellement en 2018 du contrat d'itinérance signé entre Free Mobile et Orange.

00FA000003943292-photo-logo-rh.jpg
Bouygues Télécom monte au créneau. Le patron du groupe Bouygues a envoyé une lettre dans laquelle il considère que Free Mobile a poussé le marché des télécommunications mobiles dans « une spirale autodestructrice » dont la principale conséquence est que les entreprises sont « profondément déstabilisées et affaiblies ». Selon Martin Bouygues, la cause de ce marasme est connu, le contrat d'itinérance passé entre Free Mobile et Orange.

Cet accord autorisant Free à utiliser le réseau de l'opérateur historique afin qu'il puisse répondre aux obligations réglementaires de couverture du territoire est ainsi dénoncé par son concurrent. A ce titre, Martin Bouygues rappelle à l'AFP que : « la principale explication du déséquilibre actuel du marché mobile réside dans le fait que le quatrième entrant est le premier et le seul opérateur en France à bénéficier, grâce au contrat d'itinérance 3G qui le lie à Orange, de la possibilité de n'investir dans son réseau mobile que là où il est sûr que c'est rentable ».

Le responsable pointe également une distorsion sur le terrain des investissements dans les réseaux mobiles. Selon le p-dg du groupe Bouygues (dont Bouygues Télécom fait partie intégrante), Free Mobile « n'a donc pas les mêmes contraintes d'investissement que ses trois concurrents. Il a pu n'investir dans son réseau mobile que 142 millions d'euros en 2011 alors qu'il aurait dû être en phase d'investissement intense. Pendant cette même période, un opérateur comme Bouygues Telecom a consacré près de 600 millions à son propre réseau pour simplement le compléter et le moderniser ».

C'est pourquoi il demande non seulement aux élus mais également à l'Arcep de ne pas accepter un éventuel nouvel accord entre Orange et Free Mobile lorsque celui qui est actuellement en vigueur arrivera à son échéance en 2018. En refusant la signature d'un nouvel accord (y compris sur la 4G), Free serait ainsi contraint d'investir dans ses propres installations, estime le dirigeant.

De son côté, Free n'a pas répondu à cette charge. Toutefois, Xavier Niel avait déjà en partie dévoilé sa position sur le sujet. Le responsable de Free expliquait ainsi devant l'Assemblée nationale, que son objectif est « d'avoir notre réseau en propre, l'Arcep a rappelé que nous couvrions plus de 27 % de la population française. Cette condition est le seul moyen de nous différencier. Pour l'instant, nous avons aussi un accord commercial avec Orange qui nous permet de couvrir la quasi-totalité de la population. Ce réseau nous le louons à Orange, c'est fantastique mais ce n'est pas la meilleure solution ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top