Bouygues Telecom va supprimer 1516 emplois

11 juin 2014 à 16h59
0
L'opérateur a annoncé comme prévu son plan destiné à réaliser des économies. Bouygues Telecom explique qu'il va réduire ses effectifs de 1 516 collaborateurs mais conserve sa stratégie et promet la sortie d'une nouvelle box.

00FA000005575691-photo-logo-bouygues-telecom.jpg
Bouygues Telecom annonce son plan d'économies. La société s'engage dans un plan de transformation dont les conséquences sur l'emploi seront lourdes. L'opérateur emploie à ce jour plus de 9 000 personnes mais devra se séparer de 1 516 collaborateurs dans les prochains mois.

La société tentera de privilégier les départs volontaires et de reclasser en interne les personnes intéressées. Le mouvement est important d'autant que Bouygues Telecom a déjà mis sur pied en 2012 un plan de restructuration concernant 556 collaborateurs.

Dans son communiqué, l'opérateur présente 3 axes permettant de se relancer sur le marché. Il met ainsi en avant son objectif de « développer les nouveaux usages et l'internet mobile en poursuivant les investissements dans le réseau mobile ». Rien de très nouveau sur ce point, Bouygues devrait rester sur sa stratégie de développement de la 4G.

Second point majeur. Bouygues va travailler à la refonte de ses offres mobiles. Si l'opérateur dit simplement vouloir proposer de nouvelles offres à l'avenir, de nombreux forfaits seront rapidement supprimés en passant d'une centaine à ce jour à une poignée seulement. Dans le même temps, le système de points destiné à renouveler un téléphone sera abandonné.

En échange, la direction de Bouygues promet à ses clients de leur « proposer un nouveau terminal tous les 18 mois ». Une mesure dont les détails exacts doivent encore être connus avant d'en connaitre la portée réelle.

Une nouvelle box pour le 26 juin

Sur le fixe, Bouygues Telecom souhaite rester actif et va présenter une nouvelle box le 26 juin prochain. Dans ce cadre, l'opérateur souhaite miser sur la fibre via son partenariat avec SFR ou le câble, avec Numericable.

Enfin, la filiale du groupe Bouygues explique qu'il conservera son réseau de boutiques ainsi que ses conseillers de clientèle. Ces derniers « qui sont en contact direct avec les clients ne seront pas concernés par le plan de réductions d'effectifs », précise l'opérateur. Ce choix a néanmoins un prix, la société confirme la vente de son QG et compte réaliser pas moins de 300 millions d'euros par an.

Pour en savoir plus

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top