MVNO : Alternative Mobile a saisi l'Autorité de la concurence

Par
Le 10 octobre 2012
 0
Insatisfait du traitement réservé aux opérateurs virtuels, le collectif Alternative Mobile demande à ce que le gouvernement prête une attention particulière à leur activité. L'organisation précise avoir saisi l'autorité de la concurrence afin qu'elle puisse se prononcer sur l'ensemble des « contraintes » qui peuvent freiner leur émergence.

00fa000002290610-photo-autorite-concurrence.jpg
En mai dernier, un groupement d'opérateurs baptisé Alternative Mobile avait qualifié de mascarade les offres de Free Mobile. Afone, Auchan Télécom, Carrefour Interactive, Coriolis Télécom, Lebara mais également NRJ Mobile, Omea Télécom, Ortel Mobile, Prixtel et Transatel constataient, à titre d'exemple, que l'abonnement mensuel d'accès revenait à 2 euros HT aux Mvno (prix de gros) alors que Free Mobile propose également un forfait à 2 euros par mois TTC destiné aux particuliers.

Alternative Mobile souhaite désormais relancer le débat. Le collectif d'opérateurs virtuels indique avoir saisi l'Autorité de la concurrence le mois dernier afin qu'elle rendre un avis au sujet des « contraintes tarifaires, juridiques et techniques, susceptibles de freiner leur capacité à jouer pleinement leur rôle sur le marché ».

Ces Mvno rappellent dans un communiqué qu'ils représentent désormais 11 % du parc d'abonnés et que l'arrivée d'offres « low-cost » et leurs conséquences sur les modèles économiques des opérateurs les « frappent également de plein fouet ». Ces offres sont effectivement au centre du viseur car elles ne peuvent pas, selon l'organisation, être répliquées « dans des conditions de rentabilité minimale ».

De son côté, Free Mobile avait tenu à revoir ses offres en direction des opérateurs virtuels. Il avait ainsi modifié ses conditions tarifaires en baissant le tarif des SMS, de la minute voix et autorisait même l'utilisation des Femtocells Free. Par contre, le coût de la Data n'avait pas été modifié.

Visiblement insatisfaits par ces mesures, Alternative Mobile demande à l'Autorité de la concurrence de se prononcer. L'avis de l'organisme devrait être connu d'ici la fin de l'année.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top