Honor lance le View30 Pro : sortie le dans les prochains mois autour de 600€

2
Honor View 30 Pro
© Honor

Déjà disponible depuis décembre dernier en Chine, le Honor View30 Pro sera lancé globalement d'ici quelques semaines.

En direct depuis Barcelone où, malgré l'annulation du MWC, il tient une conférence, Honor nous présente ses nouveaux produits et dessine son avenir sans l'écosystème Google.

Un flagship un peu en retard

Côté technique, le View 30 Pro ne tient pas la comparaison avec le Realme X50 Pro 5G qui a été annoncé ce matin. C'est un fait : le dernier né des usines Honor peine à cocher toutes les cases d'un fer de lance en 2020.

Le smartphone dispose d'un écran LCD 6,57 pouces (FHD+), lequel intègre deux capteurs photo dans une capsule située en haut à gauche : une focale large de 32 mégapixels, et une seconde ultra large de 8 mégapixels. Le View 30 Pro échappe ainsi à l'intégration d'un capteur d'empreintes sous l'écran, et devra se déverrouiller via un scanner situé sur la tranche.

Honor View 30 Pro
© Honor

Sous le capot, le View 30 Pro fera vrombir un SoC Kirin 990 compatible 5G. La configuration se pare aussi de 8 Go de RAM pour 128 ou 256 Go de stockage en UFS 3.0. On peut s'attendre à une belle autonomie de la part de l'appareil grâce à une batterie de 4 100 mAh rechargeable à 40 W. Notons également qu'il s'agit-là du premier smartphone Honor à pouvoir être rechargé sans-fil, à 27 W.

La partie photo sera enfin assurée par un trio d'appareils photo.. Un grand angle de 40 mégapixels (1/1,7", ƒ/1,6, OIS), qui s'accompagne d'un téléobjectif 8 mégapixels (1/4", ƒ/2,4, OIS) et d'un ultra grand-angle de 12 mégapixels (ƒ/2,2).

Honor View 30 Pro
© Honor

Un smartphone pénalisé par l'absence de Google

On commence à prendre l'habitude de cette rengaine. Au même titre que le Huawei Mate Xs présenté plus tôt dans la journée, le Honor View 30 Pro aura bien du mal à convaincre le public européen de ses atouts alors qu'il n'embarque aucune application ni service Google.

Une absence directement imputable aux sanctions américaines qui pèsent sur le groupe depuis le 16 mai dernier, et qui ne semblent pas près de se résoudre. Pour preuve : Huawei déploie de gros efforts pour attirer les développeurs sur son propre magasin d'application — l'AppGallery — afin de se poser en concurrent sérieux de l'ogre Google.

Rappelons que lors du test du Huawei Mate 30 Pro, l'immense majorité des applications les plus populaires du Play Store étaient introuvables sur l'AppGallery. De plus, l'absence des Services Google empêche même certaines applis sideloadées de fonctionner correctement. C'est notamment la raison pour laquelle Huawei a mis en place ses Huawei Mobile Services qui, à terme, devraient permettre de rendre l'écosystème chinois plus viable.

Honor View 30 Pro
© Honor

Le Honor View30 Pro sera d'abord lancé en Russie dans les prochaines semaines avant d'arriver sur d'autres marchés. Honor n'a pas communiqué de prix pour son nouveau flagship, mais les enchères devraient démarrer autour des 600€
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Honor présente le 9X Pro : un smartphone moyenne gamme amputé de Google
Cyberpunk 2077 : la mise à niveau Xbox Series X offerte aux possesseurs de la version Xbox One
Six nouvelles failles trouvées dans le code de PayPal
Le Redmi K30 Pro sera lancé le mois prochain en Chine
Forfait mobile Free : une offre 50 Go sans engagement pour moins de 10€/mois
Des ingénieurs tentent de battre le record de vitesse terrestre avec un véhicule zéro émission
L'iPhone 11 a un prix jamais vu jusqu'à ce soir 23h59 !
L'application Pokémon Home comptabilise déjà 1.3 million de téléchargements
Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le marché de l’informatique devrait enregistrer un recul de plus de 3% cette année
Haut de page