OnePlus coiffe Samsung au poteau sur le nombre de smartphones premium vendus en Inde

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
04 février 2020 à 18h08
0
OnePlus Concept One
© OnePlus

Le géant sud-coréen s'incline devant le trublion chinois. D'après une étude de marché publiée par Counterpoint, OnePlus aurait expédié davantage de smartphones que Samsung en Inde en 2019.

Le OnePlus 7 aura finalement eu raison du Galaxy S10. Du moins en Inde, où le constructeur chinois aurait expédié plus de 2 millions d'appareils sur l'année 2019. Suffisant pour s'offrir la première place d'un podium sans cesse chahuté par l'arrivée de nouveaux acteurs.

Une progression de 28 % sur un an

D'après les calculs de Counterpoint, OnePlus aurait enregistré une hausse de ses ventes de l'ordre de 28 % en 2019 par rapport à 2018. Samsung talonne son concurrent avec une progression de 24 % sur un an, mais ils restent tous deux très en retrait face à Apple, en grande forme, avec une progression de 41 % sur l'année.

En termes de parts de marché en revanche, c'est la déculottée pour les ténors du marché. OnePlus apparaît comme le seul du trio à enregistrer une progression et représente aujourd'hui plus de 30 % du parc de smartphones premium (au prix supérieur ou égal à 420 $) installés dans le pays. Samsung devance de peu Apple autour de 20 % des parts.


Parts marché Inde Smartphone Premium
La part de marché de OnePlus est en constante progression en Inde. © Counterpoint Research

De façon globale, le marché du smartphone haut de gamme a progressé de 29 % en 2019 et atteint un niveau record.

L'Inde : un marché décisif pour les constructeurs

Le deuxième pays le plus peuplé du monde (1,35 milliard d'habitants en 2018) est aussi l'un de ceux à la croissance la plus exponentielle au fil des ans. En 2019, celle-ci se situait encore au-dessus des 7 %, alors que celle de la Chine entame une légère décélération.

Il va sans dire qu'une telle puissance émergente représente un marché juteux pour les constructeurs de smartphones qui, chaque année, mobilisent davantage de ressources pour en équiper la population.


Mais les acteurs historiques doivent aussi composer avec l'agressivité sans fard des OEM chinois. En 2019, Xiaomi restait le constructeur préféré des Indiens avec plus de 27 % des parts de marché. Samsung jouit pour sa part d'une certaine stabilité dans le pays, mais voit arriver dans son rétroviseur un certain Realme qui ne ménage pas ses efforts depuis son arrivée sur le marché en 2018. En un an, cette filiale d'OPPO multipliait déjà ses parts de marché par six.

Parts marché Inde 2018-2019
Le marché du smartphone en Inde est peu à peu grignoté par les constructeurs à bas coûts. © Counteroint Research

Source : Counterpoint Research
Modifié le 04/02/2020 à 20h02
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
scroll top