Pixel 4 : Google promet une mise à jour pour le déverrouillage facial sans contact visuel

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
21 octobre 2019 à 15h27
0
Google Pixel 4
© Google

En fin de semaine dernière, nous apprenions que la reconnaissance faciale du Pixel 4 fonctionnerait même si son propriétaire a les yeux fermés.

Une « feature » qui n'a pas manqué de faire réagir la toile ; certaines personnes pointant un manque criant de sécurité pour le nouveau flagship de Google. La firme de Mountain View a contacté The Verge à ce propos, et promet qu'une mise à jour prochaine viendra résoudre ce couac.

It's a bug, not a feature

Google a-t-elle été prise de court en développant sa propre technologie de reconnaissance faciale sécurisée ? La déclaration de l'entreprise au média américain The Verge tend vers cette option. Pour preuve, Google admet être en train de développer une option nécessitant à l'utilisateur de regarder son écran pour déverrouiller son smartphone.

D'après The Verge, le géant du Web annonce être en train de « travailler à une option demandant aux utilisateurs de garder les yeux ouverts pour déverrouiller le téléphone ». Une option qui sera intégrée « à une mise à jour dans les prochains mois ».

Depuis la présentation officielle des Pixel 4 et Pixel 4 XL la semaine dernière, quelques fuites ont déjà donné à voir une telle option apparaître dans les paramètres de Face Unlock sur le smartphone. Mais The Verge assure que cette fonctionnalité ne sera pas disponible sur les modèles qui commenceront à arriver dans les mains des clients le 24 octobre prochain.


Pixel 4 face unlock
Une option de Face Unlock requérant l'attention de l'utilisateur a déjà été repérée dans le code du PIxel 4. © The Verge

La reconnaissance faciale de Google en plein débat

Faut-il voir derrière ce problème de sécurité le résultat de la polémique dont Google a fait l'objet en amont de la sortie des Pixel 4 ?

Souvenez-vous : début octobre, le New York Daily News rapportait que Google avait fait appel à des intérimaires pour mener une opération de scan facial à grande échelle aux États-Unis. Mais ce qui n'était sur le papier qu'un moyen pour le géant du Web de perfectionner son algorithme de reconnaissance faciale et d'éviter les discriminations s'est depuis transformé en véritable enfer de relations publiques. En cause : une certaine préférence pour le ciblage de personnes vulnérables et dans le besoin, plus à même de céder leurs données biométriques contre une bouchée de pain.


L'opération ayant dû être suspendue séance tenante, peut-être Google n'a pas encore recueilli suffisamment de données pour assurer à l'utilisateur une sécurité optimale sur les Pixel 4. Ce qui expliquerait qu'un délai de plusieurs mois soit annoncé par la firme avant l'ajout de la fonctionnalité décrite ci-dessus.

Source : The Verge
Modifié le 21/10/2019 à 16h25
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
scroll top