Google suspend ses opérations controversées de scan facial dans la rue

Bastien Contreras Contributeur
07 octobre 2019 à 19h39
0
Reconnaissance faciale

Cet été, Google avait lancé une campagne visant à améliorer le système de reconnaissance faciale de son futur Pixel 4, en scannant le visage de passants dans la rue, en échange d'une faible rétribution. Après de multiples polémiques, l'entreprise a décidé d'interrompre provisoirement le programme.

En juillet dernier, on apprenait que Google faisait appel à des intérimaires, via l'entreprise de recrutement Randstad, dans le but de perfectionner son système de reconnaissance faciale. Leur mission : apostropher des passants, pour les convaincre de se livrer à une brève expérience, consistant à voir leur visage scanné par un appareil. Avec à la clé : cinq malheureux dollars en bons d'achat Amazon ou Starbucks.

Mensonges et focus sur des personnes vulnérables

Une telle révélation a nécessairement suscité une certaine défiance. Mais l'affaire ne s'est pas arrêtée là. La semaine dernière, une enquête du New York Daily News a en effet permis de révéler que les contractuels engagés étaient encouragés à mentir quant à l'utilisation faite des données récoltées, en mettant en avant un prétendu test d'application.

Et si vous trouvez la méthode déjà limite, sachez que cela peut devenir encore plus malsain. Toujours d'après le New York Daily News, un sous-traitant de Google aurait particulièrement ciblé les personnes sans-abri, dans la commune d'Atlanta (États-Unis). Cela a vivement fait réagir la procureure de la ville, qui a envoyé un mail à Google : « La possibilité que des individus faisant partie des populations les plus vulnérables soient exploités pour servir les intérêts commerciaux de votre société est profondément alarmant pour de nombreuses raisons ».

Google va mener l'enquête

Confrontée à ces controverses embarrassantes, l'entreprise n'a donc finalement pas eu d'autre choix que d'arrêter les frais. Elle a décidé de suspendre l'opération, en attendant de mener sa propre enquête. Par ailleurs, elle a affirmé avoir insisté auprès de ses sous-traitants pour que les participants à l'expérience soient totalement au courant de sa nature. C'est d'ailleurs ce qui la conduit à qualifier les allégations publiées dans la presse de « très troublantes ».

Pour Google, l'idée du programme était uniquement d'enrichir son système de reconnaissance faciale avec le plus large éventail possible de visages. Et ce, dans le but d'éviter que sa technologie ne fasse preuve de discrimination, notamment envers les « personnes non-blanches ». À quelques jours de la sortie du Pixel 4, l'objectif est donc sans doute atteint. Mais au prix d'une polémique retentissante.

Source : The Verge
Modifié le 08/10/2019 à 09h26
10 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top