Le OnePlus 7 Pro sera disponible en fin de semaine à partir de 709€

le 14 mai 2019 à 17h40
0
OnePlus 7 Pro
Crédits : OnePlus

Cette année, OnePlus bouleverse ses habitudes et présente en sus de son OnePlus 7 un OnePlus 7 Pro qui lui vole sans mal la vedette. Grâce à une flopée d'innovations et une fourchette tarifaire comprise entre 709€ et 829€, le trublion chinois s'apprête à frapper un grand coup sur le segment du haut de gamme.

Depuis sept ans, OnePlus s'est forgé une solide réputation en concevant des smartphones extrêmement fiables et performants à un tarif défiant toute concurrence. Un gimmick qui a fait des émules, notamment du côté de chez Xiaomi ou Honor qui, dernièrement, se sont montrés encore plus féroces que OnePlus.

Aussi l'entreprise chinoise joue aujourd'hui une nouvelle carte : frapper un grand coup sur le très haut de gamme avec un smartphone particulièrement innovant et surpuissant, proposé à partir de 709€.

Le OnePlus 7 Pro sera vendu dès le 18 mai en exclusivité au sein des Pop-up store de la marque dans les FNAC et boutiques Bouygues Telecom participantes (Paris, Nantes, Lille, Lyon, Bordeaux et Toulouse). Le smartphone sera ensuite disponible à l'achat dans les enseignes habituelles dès le 21 mai. Les précommandes seront ouvertes le 15 mai à 11h sur la boutique OnePlus et chez les revendeurs partenaires.

OnePlus 7 Pro
Le OnePlus 7 Pro sera lancé le 18 mai. Crédits : OnePlus

Le OnePlus 7 Pro brouille les cartes du très haut de gamme


On le sait depuis plusieurs mois déjà : le OnePlus 7 Pro est le véritable nouveau flagship du constructeur cette année. Un virage à 180° pour OnePlus, qui se limitait jusqu'à présent au segment du milieu de gamme avec ses appareils. Une vraie épreuve du feu donc, pour laquelle le constructeur semble avoir fourbi ses armes.

  • Écran : 6,67 pouces (19,5:9), OLED, définition de 3120 x 1440 pixels (516 ppi) 90 Hz couvrant environ 88,6% de la face avant
  • SoC : Snapdragon 855 (7 nm)
  • Mémoire vive : 6, 8 ou 12 Go
  • Stockage interne : 128 ou 256 Go (non extensible) en UFS 3.0
  • Batterie : 4 000mAh
  • Étanchéité : Non certifié
  • Prise jack 3,5 mm : Non
  • Appareils photo arrière : Sony IMX 586 48 MP (f/1.7) + téléobjectif 8 MP (f/2.4) + ultra grand-angle 16 MP (f/2.2)
  • Appareil photo avant : Sony IMX471 16 MP (f/2.0)
  • Capteur d'empreintes : Oui, sous l'écran
  • Recharge inversée : Non
  • Double SIM : Oui
  • OS : Android 9.0 Pie + OxygenOS 9
  • Coloris : Nebula Blue, Mirror Gray, Almond
  • Prix : 709€ (6+128 Go), 759€ (8+256 Go) ou 829€ (12+256 Go)

Comme si cela ne suffisait pas, OnePlus a aussi apporté de nombreuses améliorations à ses technologies préexistantes comme le capteur d'empreintes sous l'écran, que l'on nous dit plus rapide et fiable, et surtout la Warp Charge qui passe en version 30 pour une accélération de la charge de l'ordre de 38%. Concrètement, vous pourrez récupérer 50% de batterie en 20 minutes seulement.

OnePlus indique aussi avoir intégré un moteur de vibrations à son nouveau flagship. L'objectif ? Améliorer le feedback lors d'actions comme la frappe au clavier ou la réception de notifications. Un point souvent négligé par les constructeurs, si ce n'est Google qui avait fait de même sur son très bon Pixel 3.

OnePlus 7 Pro

OnePlus 7 Pro
Crédits : OnePlus

Une concurrence des plus rudes à ce tarif


Affiché à partir de 709€, le OnePlus 7 Pro a pour concurrents directs les Huawei P30, et les Samsung Galaxy S10e ; deux des meilleurs smartphones de l'année.

Ne vous reste plus qu'à consulter notre test complet du OnePlus 7 Pro pour savoir si le trublion chinois parvient à faire mieux que ses adversaires.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
scroll top