Qualcomm : vers des caméras 64 Mpx (et même beaucoup plus) sur nos smartphones dès 2019 ?

Nathan Le Gohlisse Contributeur
19 mars 2019 à 15h16
0
Qualcomm

D'après Judd Heape, cadre de Qualcomm attaché aux management produits (mais aussi aux secteurs caméra et vidéo chez le géant californien), de « multiples marques » de smartphones travailleraient actuellement au lancement, dès la fin 2019, de mobiles équipés de capteurs 64 Mpx. Des caméras pourvues de plus de 100 Mpx seraient aussi sur le point d'arriver sur smartphone, apprend-on de l'intéressé, qui n'a pas souhaité donner les noms des entreprises concernées.

La course au pixel sur les capteurs photo de nos mobiles semble sur le point de reprendre de plus belle, après une brève période d'accalmie. Dans le cadre d'un entretien avec MySmartPrice, Judd Heape se montre clair : la fin d'année 2019 devrait voir arriver une flopée de smartphones armés de modules sous stéroïdes. Le but de l'opération ? Améliorer la qualité des clichés grâce, notamment, au pixel-binning.

Plus de pixels... pour mieux les combiner


Concrètement, il ne faut pas s'attendre à pouvoir prendre des photos de 64 Mpx (ou plus) avec les téléphones à venir fin 2019, début 2020. Comme l'avance 9to5Google, les constructeurs miseront plutôt, et selon toute vraisemblance, sur des clichés plus détaillés obtenus grâce au procédé de pixel-binning.

En clair, le gros des pixels générés par un module 64 Mpx, par exemple, seront combinés les uns aux autres afin d'aboutir à une image finale de 16 Mpx plus fidèle (en général, quatre pixels sont ainsi fusionnés pour n'en former qu'un seul). Une méthode d'ores et déjà employée sur certains appareils embarquant un capteur 48 Mpx (comme les récents Honor View 20 et Xiaomi Redmi Note 7, par exemple).

Quantité = qualité ?


Auprès de MySmartPrice, Judd Heape, décidément bavard, a également confirmé que les chipsets de Qualcomm avaient toujours été capables de supporter des capteurs de 192 Mpx. Un point qui fait tout de même tiquer 9to5Google, qui rétorque pour sa part que sur son site officiel, Qualcomm a l'habitude de ne citer que la définition maximale supportée par ses puces dans le cadre d'enregistrements en 30 et 60 FPS.

Le média pointe ainsi que les Snapdragon 660, 670, 710, 845 et 855 supportent tous, et nativement, des capteurs de « seulement » 48 Mpx (comme le Samsung ISOCELL GM1 ou le Sony IMX586), et ce sans réduction de bruit multi-frame ou fonctionnalités en lien avec le shutter lag (délai d'obturation).

Reste enfin à savoir si quantité de pixels rime systématiquement avec qualité des clichés finaux. En effet, le Google Pixel 3, souvent considéré comme le meilleur photophone du marché, se contente d'un unique capteur 12 Mpx et parvient pourtant à faire mieux avec son traitement logiciel qu'un Honor View 20 pourvu d'un module de 48 Mpx. Affaire à suivre.

Modifié le 20/03/2019 à 15h05
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top