Huawei trafique ses smartphones pour qu'ils paraissent plus performants

Pierre Crochart Contributeur
08 septembre 2018 à 18h50
0
Huawei

Sans scrupule, le constructeur chinois booste artificiellement les performances de ses téléphones lorsqu'une application de benchmark est détectée. Accusé de tricherie par Anandtech, Huawei ne nie pas : « tout le monde le fait », lâche le président de la marque.

Vous souvenez-vous du scandale Volkswagen ? En 2015, le constructeur automobile allemand se faisait épingler par les autorités pour avoir trafiqué les moteurs de ses véhicules dans l'objectif de les faire paraître moins polluants.

C'est cette même logique que Huawei (et Honor) semble suivre avec ses téléphones.

Dans un long dossier publié par Anandtech, nous apprenons que les smartphones de la marque sont équipés d'un logiciel permettant de détecter l'utilisation d'une application de benchmarking.

Des performances faussées



Anandtech le déclare en préambule : la pratique n'est pas nouvelle. Le site spécialisé pointe notamment un comportement similaire sur les Samsung Galaxy S4 équipés d'un SoC Exynos 5, il y a 5 ans. Reste que la méthode, elle, est inchangée.

Les appareils de marque Huawei et Honor (les Huawei P20 Pro, P20 et Honor Play dans le cas présent), bénéficient d'un mécanisme de détection d'applications de benchmark, accordant momentanément plus de puissance aux SoC dont ils sont équipés. En résultent des résultats tout bonnement faussés. Et comme vous allez le voir, certains téléphones poussent la fourberie un peu loin.

Honor benchmark faussé


Les smartphones équipés du Kirin 970 bannis de 3D Mark



Alerté par les accusations de Anandtech, UL Benchmark, l'éditeur de 3D Mark a décidé, lui aussi, de mener quelques tests sur les appareils Huawei et Honor mis en cause. En passant par une application indétectable par les smartphones, la société a pu confirmer les dires d'Anandtech.

Voyez plutôt :

Huawei benchmark 3D Mark faux


Pour certains appareils comme le Nova 3 de Huawei, on passe du simple au double en termes de performances mesurées.

Une preuve accablante, suivie d'une mesure ferme de la part de l'éditeur : certains smartphones Honor et Huawei - tous équipés du SoC Kirin 970 - sont désormais bannis de 3D Mark. Les Huawei P20, P20 Pro, Nova 3 et Honor Play sont concernés par cette mise au ban.

Huawei se défend de faire quoi que ce soit de mal



Plus que la pratique crapuleuse, c'est probablement la posture de Huawei qui suscite le plus de consternation.

Interrogé par Anandtech, Dr. Wang Chenglu, président de la division logicielle de Huawei, déclare ne pas avoir le choix. Et pour cause : tous ses concurrents font la même chose. Pour rester compétitif, Huawei doit jouer le jeu.

Un argumentaire un peu faible, teinté de mauvaise foi, qui achève de nous apparaître ridicule quand le fameux « d'autres constructeurs manipulent également leurs chiffres » est lancé.

Pour autant, Huawei déclare également travailler à une standardisation des tests qui seront effectués sur ses appareils à l'avenir. Selon Dr. Wang, Huawei s'assurera dorénavant que les benchmarks qu'ils mettront en avant seront validés par des organismes indépendants.

Une promesse dont les spécialistes se souviendront, et qu'ils ne manqueront pas de rappeler régulièrement au constructeur chinois. Du reste, Huawei est manifestement adepte de la filouterie : il y a quelques semaines, la marque était prise en flagrant délit de trucage d'une photo destinée à faire la promotion de l'APN de son futur Nova 3. En réalité, la photographie a été prise par un appareil Reflex haut de gamme.

De votre côté, faites-vous confiance aux benchmarks publiés par les constructeurs ?
25 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top