Samsung dévoile la première RAM 8 Go LPDDR5 alliant puissance et économie d’énergie

Par ,
le 18 juillet 2018
 0
lpddr5

Samsung vient de lancer un premier pavé dans la mare des puces mobiles de nouvelle génération en dévoilant une mémoire vive 8 Go LPDDR5 aux spécifications impressionnantes. S'il faudra attendre un moment avant de la voir débarquer sur nos smartphones préférés, elle préfigure la prochaine évolution dans les composants mobiles.

8 Go de RAM : ce chiffre semble presque anodin pour les smartphones haut de gamme qui tiennent actuellement le haut du marché. Oneplus, Xiaomi et même Samsung en font régulièrement usage dans leurs flagships. Il s'agit cependant de puces LPDDR4. Et d'après le constructeur coréen, elles pourraient bientôt devenir de l'histoire ancienne.

Au travers d'un long billet sur son blog officiel, Samsung vient d'annoncer le développement des toutes premières puces de mémoire vive de 8 Go LPDDR5. Il y a quelques mois déjà, des puces de 16 Go LPDDR5 avaient été dévoilées, mais ne visaient alors pas le marché des smartphones.

Samsung ne tari pas d'éloges sur sa nouvelle RAM, qu'il annonce être jusqu'à 1.5 fois plus rapide que la LPDDR4X. Les débits théoriques atteints par ces nouvelles puces gravées en 10 nm sont plus qu'impressionnants, affichant des taux de transfert jusqu'à 6 400 Mbits/s. A l'heure actuelle, la LPDDR4X plafonne à 4 266 Mbits/s. Une autre version de la nouvelle RAM disposera de débits moindres, allant jusqu'à 5 550 Mbits/s ?seulement?.

Si on pouvait craindre une hausse de la consommation électrique, il n'en serait rien - toujours d'après le constructeur coréen. Grâce à un doublement des ?banques? mémoires et une optimisation de l'architecture des circuits, ces 8 Go de RAM LPDDR5 consommeraient en fait 30% d'électricité en moins que la LPDDR4X.

fotolia 5g internet mobile


Quels usages pour cette RAM surpuissante ?


Si les spécifications de ces puces de mémoire vive sont impressionnantes sur le papier, on peut se poser la question de leur pertinence au sein de nos smartphones déjà très bien dotés actuellement. Il s'avère que Samsung vise le long terme et ne sortira pas immédiatement ses nouvelles puces qui n'en sont qu'au stade de prototype.

Leur puissance permettra néanmoins dans les années à venir de s'adapter à l'arrivée de la 5G et l'adoption de plus en plus massive de l'intelligence artificielle. Ces deux technologies demanderont plus de puissance de calcul et des débits toujours plus élevés.

Dans le meilleur des cas, ces mémoires de 8 Go LPDDR5 pourraient faire leurs premiers pas en 2019 avec l'arrivée du très attendu Galaxy S10. Il est aussi probable que les concurrents du constructeur coréen suivent les pas de Samsung en sortant leurs propres puces LPDDR5 dans les mois et années à venir. Quoiqu'il en soit, on a hâte de voir ces nouvelles générations de puces en action !

Lire aussi :
C'est quoi l'IA ?


Modifié le 17/07/2018 à 16h58
scroll top