Galaxy S10 : la reconnaissance faciale trompée par une photo, une vidéo... ou un parent

le 12 mars 2019
 0

Le tout dernier flagship de Samsung, le Galaxy S10, est un excellent smartphone. Il n'est toutefois pas exempt de défauts, à commencer par une reconnaissance faciale qui ne semble visiblement pas au point...

Ce phénomène n'est toutefois pas nouveau, rares sont les smartphones à offrir une reconnaissance faciale totalement sécurisée. Mais sur un terminal à presque 1 000 €, la pilule risque de mal passer auprès de certains usagers.

Le Galaxy S10 berné par des photos et vidéos


Beau, performant, complet : le Galaxy S10 mérite de nombreux qualitatifs. Il semble pourtant qu'il ne mérite pas celui de smartphone le plus sécurisé du marché, du moins quand il s'agit de reconnaissance faciale.

Divers sites tech se sont prêtés à des expérimentations pour tromper le smartphone de Samsung, qui est apparemment tombé dans le piège très rapidement. Il suffit en effet de présenter au système de reconnaissance faciale une photo ou une vidéo de l'utilisateur sur un autre smartphone pour déverrouiller le S10/S10+ et ainsi accéder à son contenu.


Plus grave, le Galaxy S10 semble dans certains cas être incapable de faire la différence entre l'utilisateur et un membre de sa famille. Une légère ressemblance suffit apparemment à tromper le smartphone.


La faute à cette reconnaissance faciale relativement aléatoire en reviendrait à l'absence de capteur de profondeur. Les appareils avant du S10 et S10+ ne permettent en effet qu'une détection en 2D, facilement trompée par des moyens simples.

La reconnaissance faciale trop souvent inefficace


Il convient toutefois de relativiser le cas Samsung. Le constructeur n'est pas le premier à voir la pertinence de sa reconnaissance faciale remise en cause. On se rappellera des déboires de l'iPhone X lors de la mise en place de Face ID, qui est pourtant un système annoncé comme plus fiable que ses concurrents.

D'autres marques ont aussi fait les frais d'une sécurité biométrique capricieuse. Samsung n'en cache toutefois rien à ses utilisateurs, annonçant d'emblée que la reconnaissance faciale n'est pas la meilleure des sécurités, bien que cette technologie apporte un vrai confort d'utilisation.

L'idéal reste donc de rester sur les bonnes vieilles méthodes de déverrouillage par schéma ou mot de passe complexe. Vous perdrez un peu plus de temps lors de l'accès au système, mais vous aurez plus de garanties que personne ne pourra le déverrouiller facilement en cas de vol. Aucune sécurité n'est toutefois inviolable, la prudence reste donc de mise !

Source : Android Police

Modifié le 25/03/2019 à 14h32
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Les bots malveillants représentent plus de 20% du trafic web
Cybersécurité : plusieurs ambassades européennes auraient été victimes de pirates russes
Ouch ! La TV 8K haut de gamme de Sony coûtera pas moins de 70 000$
Les Brave Rewards débarquent officiellement sur Android
Des employés de Microsoft appellent à soutenir la révolte de travailleurs chinois sur GitHub
Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome
Malgré les tumultes, Huawei a vu son chiffre d'affaires bondir au premier trimestre 2019
Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
scroll top