CES 2020 : Toyota va construire une ville pour le développement de ses appareils connectés

07 janvier 2020 à 15h25
0
Toyota Woven city
© Toyota

Des projets de toutes sortes sont annoncés au CES 2020 qui se tient actuellement à Las Vegas. Parmi ceux-ci, Toyota a dévoilé une initiative pour le moins étonnante : bâtir une mini-ville d'environ 70 hectares pour étudier et développer la ville de demain.

La construction de cette ville baptisée « Woven City » doit commencer en 2021.

La ville de demain au pied du Mont Fuji

L'objectif annoncé par Toyota est de créer une ville à proximité du Mont Fuji, au Japon. Celle-ci doit devenir un concentré de technologie pour figurer la ville de demain. La Woven City (littéralement « ville tissée ») sera alimentée par de l'hydrogène et laissera une large place à la robotique, aux technologies autonomes et à l'intelligence artificielle.

Akio Toyoda, le P.D.-G. de Toyota Motor, a promis, lors du CES 2020, qu'il ne s'agirait pas d'un site de test comme les autres. Le communiqué de l'entreprise le qualifie davantage de « laboratoire vivant ».

Le dirigeant a déclaré : « Imaginez un site entièrement contrôlé donnant la possibilité à des chercheurs, à des ingénieurs et à des scientifiques de tester librement des technologies comme l'autonomie, le transport, la robotique, la maison connectée, l'intelligence artificielle et plus encore, dans un environnement réel ». Les habitations doivent comprendre des services robotisés assistant les individus dans leur vie quotidienne. Toyota précise aussi que ces bâtiments disposeront de capteurs permettant de suivre l'état de santé et les besoins de chaque personne. Enfin, aucun véhicule pilotable ne sera autorisé à Woven City : tous les déplacements se feront au moyen de véhicules pleinement autonomes et dépourvus d'émissions de CO2.

La mini-ville, dont la première phase de construction doit démarrer en 2021, comptera 2 000 habitants à son lancement. À priori, il s'agira essentiellement de scientifiques participant activement au programme de recherche.

Bjarke Ingels aux commandes

La construction sera aux mains de l'architecte danois Bjarke Ingels, le P.-D.G. de Bjarke Ingels Group (BIG). Cette société a travaillé sur de célèbres projets, comme la Two World Trade Center à New-York, la Lego House danoise ou le nouveau siège de Google à San Francisco. À propos de la Woven City, Bjarke Ingels a déclaré : « Une nuée de technologies différentes a commencé à changer radicalement notre manière de vivre et de nous déplacer dans nos villes. [ ... ] Avec l'étendue des technologies et des industries auxquelles nous avons pu accéder et en collaborant avec l'écosystème des entreprises Toyota, nous pensons que nous avons, avec la Woven City, une occasion unique d'explorer de nouvelles formes d'urbanité, ouvrant de nouvelles voies à explorer ».

Avec ce programme, Toyota confirme sa volonté d'aller plus loin que la simple construction automobile. La société s'est déjà positionnée dans les secteurs de la robotique (notamment avec ses modèles prévus pour les JO de Tokyo 2020), de l'intelligence artificielle et même de l'aérospatiale.

Source : TechCrunch.
Modifié le 07/01/2020 à 15h25
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top