CES 2019 - Nreal : ce projet de lunettes de réalité augmentée chinois pourrait surprendre Magic Leap

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
10 janvier 2019 à 17h45
2
NrealLightCES.jpg

Repérées par The Verge dans les couloirs du CES, les lunettes de réalité augmentée de la startup chinoise Nreal pourraient se positionner comme une alternative décente aux casques hors de prix vendus par Microsoft et MagicLeap (respectivement commercialisés à 3 300 euros et 2 295 dollars). Prenant l'apparence de simples lunettes de soleil, elles seront vraisemblablement proposées sous la barre des 1 000 dollars. Leur poids, quant à lui, n'excède pas les 85 grammes (contre 325 pour le MagicLeap One).

C'est Chi Xu, un ancien de MagicLeap, qui est à l'origine de Nreal. Fin 2016, l'intéressé décidait de quitter la startup américaine basée en Floride pour prendre un vol direct vers Pékin. Quelques semaines plus tard, il fondait Nreal, avec l'objectif de concurrencer ses anciens patrons sur le secteur naissant de l'AR. Son pari pourrait être en passe de se révéler gagnant grâce aux Nreal Light, qui portent finalement bien leur nom.

Un format compact et des capacités à saluer

Un peu moins sophistiquées technologiquement parlant que le MagicLeap One, les lunettes d'AR de Nreal ont pour elles de profiter d'un format nettement plus compact.

Elles sont par ailleurs capables de projeter une image en 1080p au travers de deux lentilles permettant un FOV de 52 degrés. Le MagicLeap One et ses 50 degrés de FOV est battu d'une courte avance.

Des lunettes de réalité augmentée abouties, propulsées par un Snapdragon 845... ou par un smartphone Samsung

Pour les animer, un boîtier externe embarquant un Snapdragon 845 est fourni. Il se raccorde aux lunettes par le biais d'un simple cordon USB Type-C. Si ce boîtier reprend peu ou prou les mêmes dimensions que celui qui permet de donner vie au Magic Leap (il peut tenir dans la poche), The Verge note qu'il a tendance à chauffer un peu plus, ce qui pourra rebuter certains utilisateurs. Nreal propose toutefois une alternative particulièrement intrigante à ce boîtier externe. La start-up indique ainsi que les lunettes peuvent être raccordées à un smartphone, qui prendra alors en charge le calcul des éléments d'AR à afficher dans l'environnement.

Une chouette idée, contrebalancée par des problèmes de compatibilité. Pour l'heure, le groupe précise en effet ne travailler qu'avec Samsung pour donner vie à cette intéressante perspective. D'autres marques pourraient suivre, mais rien est clairement établi pour l'instant, apprend-on.

Dotées de deux haut-parleurs capables de diffuser un son à 360°, les lunettes de Nreal sont fournies avec un contrôleur semblable aux Touch de l'Oculus Rift. La seule véritable interrogation concernant le potentiel succès des Nreal Light sur le marché gravite autour du contenu disponible, dans les faits, au lancement du dispositif. Une problématique qui est aussi celle de MagicLeap, qui investit actuellement de manière massive pour se constituer une bibliothèque copieuse d'expériences en AR.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Anthem : la refonte du jeu est officiellement annulée
Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar
Séries originales (ou non) : notre sélection des meilleures séries proposées sur Disney+
Cyberpunk 2077 : la seconde mise à jour majeure repoussée à fin mars suite à la cyberattaque
Soldes : cette caméra 360° Xiaomi Mi Home Security est au meilleur prix chez Darty
Starlink : l'ARCEP autorise le déploiement du réseau internet par satellite d'Elon Musk en France
Soldes : les promotions high-tech à ne pas manquer ce mercredi
Klipsch T5 II : des écouteurs premium à la sonorité équilibrée, enfin à maturité
Forfait mobile : Free relance son célèbre forfait 80 Go à 11,99€/mois
Soldes Cdiscount : cette tablette Samsung Galaxy Tab S7 profite de 100€ d'ODR
Haut de page