🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Test Netgear Orbi RBK852 : un système mesh Wi-Fi 6 très performant, mais coûteux

07 février 2022 à 14h55
2
Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
© Alexandre Schmid pour Clubic

Un système mesh Wi-Fi 6 tri-bande avec des débits jusqu'à 6 000 Mbps : telle est la proposition de Netgear avec son Orbi RBK852. Pour une connexion stable et rapide dans tout le domicile ?

Netgear Orbi Wi-Fi 6 RBK852
  • Superbe design
  • Routeur tri-bande
  • Débits élevés
  • Bonne couverture, même sans mesh
  • 4 ports Ethernet Gigabit, 1 WAN 2,5 Gbps
  • Une application complète
  • Beaucoup de fonctions payantes par abonnement
  • Absence de ports USB
  • Un prix élevé

Marque incontournable lorsque l'on évoque le matériel de réseau domestique, Netgear veut se positionner comme le fabricant premium de ce marché qui devient de plus en plus concurrentiel.

Et pour y parvenir, il compte entre autres sur le Orbi RBK852, un système mesh Wi-Fi 6 qui promet des performances très élevées et une couverture particulièrement étendue, même dans des environnements difficiles. Il y a quelque temps, le Orbi RBK752 nous avait convaincus. Ce modèle plus haut de gamme est cette fois censé améliorer la formule et se montrer encore plus rapide. Voyons voir s'il y parvient.

Fiche technique Netgear Orbi Wi-Fi 6 RBK852

Résumé

Norme ethernet
10/100/1000 Mbps
Norme Wi-Fi
Wi-Fi 6 6000 (IEEE 802.11ax)
Cryptage Wi-Fi
Cryptage WPA/WPA3
Authentification WPS
Oui
Débit théorique annoncé
6000 Mbps

Réseau

Norme ethernet
10/100/1000 Mbps
Norme Wi-Fi
Wi-Fi 6 6000 (IEEE 802.11ax)
Cryptage Wi-Fi
Cryptage WPA/WPA3
Wi-Fi Maillé
Oui
MU-MIMO
Oui
Bluetooth
Non
Authentification WPS
Oui
Bandes de fréquence
Tri-band
Compatible IPv6
Oui
Débit théorique annoncé
6000 Mbps

Connectiques

Connecteur(s) Réseau
WAN - 2.5 GbE
Interface
Gigabit Ethernet
Lecteur carte mémoire
Non
Antennes
Interne(s)
Branchements antennes externes
Non

Fonctionnalités

Contrôle parental
Oui
Interface web avec le routeur
Oui
Application Mobile
Oui

Caractéristiques physiques

Écran
Non
Longueur
7,1cm
Largeur
19,05cm
Hauteur
25,4cm
Poids
1,29kg

Unboxing du Netgear Orbi Wi-Fi 6 RBK852

Ce pack contient deux équipements de réseau, la base à connecter en filaire au modem ou à la box internet, ainsi qu'un satellite qui permet d'étendre la couverture du signal dans la maison.

Sont inclus également un câble Ethernet d'une longueur de deux mètres et deux blocs d'alimentation, avec deux adaptateurs Type C pour la France et la plupart des pays européens et deux autres adaptateurs Type G pour le Royaume-Uni.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Tout est là, on peut commencer l'installation © Alexandre Schmid pour Clubic

La dénomination du kit que nous avons reçu dans le cadre de ce test est Orbi RBK852, qui fait référence au pack incluant la base et le satellite qui l'accompagne. Le routeur lui-même est connu sous le nom RBR850, alors que le satellite seul est le RBS850.

De très beaux et imposants routeurs

Le routeur Orbi RBR850 et le satellite Orbi RBS850 qui composent ce système maillé sont presque identiques du point de vue du design. Ils affichent le même poids de 1,29 kilogramme sur la balance pour des dimensions de 25,4 x 7,1 x 19,05 cm. Les bornes sont donc à la fois lourdes et grandes, il va peut-être falloir se creuser la tête pour leur trouver un endroit à leur convenance.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
La base et le satellite se ressemblent comme deux gouttes d'eau © Alexandre Schmid pour Clubic

L'esthétique est bien sûr un aspect très personnel et tout le monde ne sera pas d'accord, mais je trouve les appareils du kit Orbi RBK852 vraiment très élégants. Ils font partie des équipements réseau les plus beaux parmi ceux que j'ai pu voir passer entre mes mains et s'intègrent parfaitement dans des pièces qui misent sur une décoration moderne.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Netgear a soigné le design du produit © Alexandre Schmid pour Clubic

Netgear mise sur un design à la verticale sans antennes externes et joue sur les couleurs (blanc, gris, noir) pour mettre en évidence les différentes parties du routeur et du satellite. L'ensemble est bien équilibré et la lumière LED qui émane de la partie inférieure de l'appareil vient le sublimer. Dommage qu'elle ne puisse s'allumer qu'au démarrage, indiquant au passage la qualité de la connexion, et qu'elle disparaisse par la suite.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Une esthétique moderne pour le Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic

Malgré son design original, le Orbi RBK852 fait plutôt dans la sobriété avec ces deux larges panneaux blancs qui recouvrent une grande partie des surfaces avant et arrière.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Un routeur qui ne fait tache dans le salon © Alexandre Schmid pour Clubic

En bas et au dos des appareils, on retrouve leur connectique. Le bouton WPS de synchronisation est positionné tout à gauche, la petite LED d'allumage, le bouton d'alimentation et le bouton de reset sont sur la droite. Au centre, le routeur principal dispose d'un port Internet WAN 2,5 Gbps (en jaune pour l'identifier plus facilement) et de quatre prises LAN Ethernet Gigabit. Logiquement, le satellite n'a droit qu'aux quatre ports Ethernet 1 Gbps. De l'extérieur il s'agit du seul moyen pour différencier le routeur du satellite.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
4 ports Ethernet LAN Gigabit sur le satellite © Alexandre Schmid pour Clubic

Une configuration comme sur des roulettes

Passons maintenant à la configuration du système mesh. Pour simuler l'expérience que vivent la majorité des utilisateurs, nous allons passer par l'application mobile. Il s'agit ici de l'app Orbi, disponible sur le Play Store d'Android et l'App Store d'iOS, sur smartphone et tablette. Comme toujours avec Netgear, il est nécessaire de créer un compte pour aller plus loin. Si vous avez déjà utilisé des produits d'autres gammes de la marque, comme Nighthawk, les mêmes identifiants sont valides avec Orbi.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
L'app accompagne l'utilisateur, qui ne peut pas se perdre dans la procédure © Alexandre Schmid pour Clubic

La suite de la procédure est on ne peut plus simple. On scanne le QR Code situé sur le dessous du routeur pour que l'appli reconnaisse le produit, puis on suit les étapes détaillées à l'écran. Notez que l'une des consignes consiste à réinitialiser complètement son modem, ce qui n'est pas indispensable.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Pour notre test, nous avions une base et un satellite © Alexandre Schmid pour Clubic

Alors que commence l'installation du routeur, nous sommes vite invités à mettre en place le ou les satellites qui l'accompagnent. Il faut ensuite paramétrer le réseau Wi-Fi, et le tour est joué. Nous n'avons rencontré aucune difficulté tout au long de cette configuration, il faut juste se montrer patient : les temps d'attente sont parfois assez longs pour passer d'une étape à l'autre. Mais le parcours d'installation reste quant à lui fluide et clair.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Le réseau met un peu de temps à se configurer © Alexandre Schmid pour Clubic

Il est possible de relier le système Wi-Fi mesh aux assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant, mais les commandes vocales disponibles restent très limitées, voire insignifiantes.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
L'app se montre un poil insistante avec Netgear Armor... © Alexandre Schmid pour Clubic

Une app réussie, mais un contrôle parental inutile sans payer un abonnement

L'application Netgear Orbi est agréable à parcourir. Visuellement, elle est très réussie, et l'on navigue aisément entre les menus. L'écran d'accueil affiche des raccourcis vers les options les plus à même d'être utilisées. On peut vérifier quels sont les appareils connectés au réseau, mesurer la puissance du signal Wi-Fi et du débit internet (via un speedtest Ookla intégré pour ce dernier), obtenir la quantité de trafic réalisé au cours de la journée, de la semaine et du mois, et même jeter un œil sur le mappage du réseau pour s'assurer que tout fonctionne bien.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
L'UI de l'app est efficace © Alexandre Schmid pour Clubic

Il est possible de mettre en place un réseau Wi-Fi invités et de choisir entre le laisser actif indéfiniment ou le laisser seulement pour une période donnée : 1, 5, 10 ou 24 heures, ou bien toute une semaine. La méthode de sécurité peut aussi être paramétrée pour ce réseau en particulier.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Le réseau Wi-Fi guests peut être configuré depuis l'app © Alexandre Schmid pour Clubic

Le contrôle parental peut également être géré depuis l'appli. Malheureusement, celui-ci est très pauvre en fonctions si l'on ne passe pas à la caisse. Il est seulement possible de créer des profils et de leur associer des appareils. Une fois que c'est fait, le contrôle parental n'autorise qu'une seule chose : couper (ou réactiver) manuellement Internet sur tous les appareils du profil grâce à une simple pression sur un bouton.

Pour le reste, il faut souscrire un abonnement « contrôle parental intelligent » qui n'est vraiment pas donné : après un essai de 30 jours gratuits, le service coûte 6,99 euros par mois ou 59,99 euros par an. Au vu de l'investissement initial consenti pour le Netgear Orbi RBK852, faire payer autant pour des options de contrôle parental est un choix discutable.

Cette offre premium permet de bloquer l'accès à certains contenus, à des sites web spécifiques et à des applications. On peut aussi définir une heure à partir de laquelle Internet n'est plus disponible, imposer des limites de temps de connexion ou préciser un temps minimum à passer hors-ligne. Un système de récompense permet d'accorder du temps de connexion supplémentaire à Internet en cas de bon comportement.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Le contrôle parental gratuit n'a que peu d'intérêt © Alexandre Schmid pour Clubic

Netgear Armor est une suite de sécurité propulsée par BitDefender, proposée pour assurer la protection de son réseau et de ses appareils connectés. Après 30 jours d'essai gratuits, le service est facturé 69,99 euros par an. Comme pour le contrôle parental intelligent, cela nous semble excessif, vu le prix du Orbi RBK852. Surtout qu'en adoptant des principes de précaution de base, on peut parfaitement se passer d'un tel service.

Pour fouiller plus loin dans les options disponibles pour le routeur, le réseau et la connexion, il faut quitter l'application afin de se rendre sur l'interface web. Contrairement à d'autres routeurs qui se substituent à la box internet du FAI ou au modem sur l'adresse URL http://192.168.1.1/ généralement utilisée pour accéder au panneau de configuration web, il faut ici, sauf manipulation, passer par le http://10.0.0.1/

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Pour accéder à cette interface, rendez-vous au 10.0.0.1 © Alexandre Schmid pour Clubic

Options de sécurité, configuration avancée, gestion des différentes bandes de fréquence, DNS dynamique, VPN, IPv6, VLAN, ouverture ou déclenchement de port, mode routeur ou point d'accès, et bien d'autres paramètres sont disponibles dans cet espace, bien plus complet que l'app.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
L'interface web est riche en options © Alexandre Schmid pour Clubic

Sur l'application comme sur l'interface web, nous avons remarqué bon nombre d'erreurs et de fautes de français. Et sur l'interface web, certains contenus ne sont même pas traduits en français, mais affichés en anglais. Pour changer de mode par exemple, la page du mode point d'accès est en français alors que celle du mode routeur est en anglais. Curieux.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Un paragraphe en anglais au milieu d'un menu en français ? © Alexandre Schmid pour Clubic

Des débits solides, une couverture étendue

Sur le papier, le Netgear Orbi RBK852 prend en charge une bande passante de 6 000 Mbps, répartie sur trois bandes de fréquence. Deux bandes sont consacrées à la communication entre le routeur ou le satellite et les appareils connectés au réseau Wi-Fi. Fait rare, le système maillé autorise 2 400 Mbps sur la bande de fréquence 2,4 GHz, ce qui est idéal pour les objets connectés (enceintes, caméras, ampoules…) et pour les terminaux situés à distance du routeur ou du satellite.

Nous avons aussi 2 400 Mbps sur les 5 GHz, et enfin, 1 200 Mbps supplémentaires sur une liaison 5 GHz à part qui permet au routeur d'échanger avec le ou les satellites. Grâce au tri-bande, le signal mesh du réseau ne produit pas d'interférences et n'obstrue pas les canaux des signaux vers et depuis nos appareils. Le Wi-Fi 6 est bien sûr supporté, avec tout ce que cela implique de technologies aidant à fluidifier le trafic.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
© Alexandre Schmid pour Clubic

Voyons donc si ces spécifications techniques qui n'augurent que du bon se vérifient en conditions réelles. Nous avons commencé par comparer les performances du routeur seul du Netgear Orbi RBK852, sans réseau maillé, avec celles du routeur fourni par un opérateur, à chaque fois en Wi-Fi, et non via connexion câblée.

À courte et moyenne portée, les deux solutions délivrent des débits intéressants, mais le Orbi RBK852 prend tout de même nettement l'avantage en offrant des Mbps très proches de la vitesse maximale permise par notre connexion internet fibrée. Nous pouvons enfin profiter des débits théoriques annoncés par notre FAI, ce qui n'était pas le cas avec la box internet. En moyenne, nous mesurons des débits plus élevés de 45 % avec le Netgear Orbi RBK852 dans cette configuration.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Même à courte portée, le Orbi RBK852 se distingue © Alexandre Schmid pour Clubic

Nous avons effectué les mêmes tests, mais à longue portée et avec des obstacles, toujours sans utiliser le satellite, et donc sans Wi-Fi mesh. Cela nous a permis de juger si une unité d'équipement réseau seule se comportait mieux en matière de couverture par rapport au routeur du FAI sans compter sur le réseau mesh. Le Orbi RBK852 s'en sort encore très bien et, comme nous pouvions l'anticiper, il creuse l'écart avec ce protocole. En moyenne, nous constatons sur nos mesures des débits à hauteur de 100 % supérieurs avec le routeur de Netgear, qui est donc deux fois plus rapide dans cette situation. Même sans système maillé, la couverture est meilleure et plus étendue.

Il est désormais temps d'avoir recours à notre satellite afin d'apprécier sa capacité à apporter de très hauts débits dans des zones de la maison éloignées du routeur principal et mal pourvues en signal. Et là, c'est tout de suite le jour et la nuit. Avec le système mesh activé, nous obtenons des débits 150 % (x2,5) plus élevés à longue distance qu'avec le seul routeur du kit Orbi RBK852. Les débits sont même multipliés par 5 (+600 %) par rapport aux performances du routeur opérateur.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
Le système mesh permet de garantir de très bons débits à longue distance du routeur © Alexandre Schmid pour Clubic

En fait, le satellite nous permet presque d'atteindre les mêmes débits que ceux que nous avons expérimentés à courte portée du routeur de Netgear (qui fait 8 % mieux). C'est bien sûr tout l'intérêt des systèmes Wi-Fi mesh, mais il est toujours satisfaisant d'observer leur véritable efficacité.

Nous avons également branché des périphériques via la connectique Ethernet du Orbi RBK852. Pour rappel, Netgear a eu la bonne idée d'inclure un port Internet WAN 2,5 Gbps sur le routeur, alors que nous avons une interface Ethernet LAN. Les débits sont à peu près similaires à ceux distribués par signal Wi-Fi, mais nous bénéficions logiquement d'une stabilité accrue, qui peut se révéler importante pour jouer en ligne, pour le cloud gaming ou pour le streaming.

Test Netgear Orbi RBK852 © Alexandre Schmid pour Clubic
© Alexandre Schmid pour Clubic

Netgear Orbi RBK852 : l'avis de Clubic

Netgear Orbi Wi-Fi 6 RBK852

8

Les performances du Netgear Orbi RBK852 sont à la hauteur de ce que laissait présager sa fiche technique. Le routeur et ses satellites offrent une couverture étendue du réseau Wi-Fi de la maison, et la distance et les obstacles font bien moins faiblir le signal que ce que nous avons pu constater sur d'autres systèmes mesh. La bande de fréquence 5 GHz consacrée à la communication entre le routeur et les satellites fait très bien son travail.

Il s'agit d'un beau produit premium, facile à installer et à configurer, mais dont le prix peut constituer un frein à l'achat : comptez un peu moins de 800 euros actuellement pour un pack comprenant un routeur et un satellite, et plus si vous avez besoin de satellites supplémentaires. C'est là un investissement conséquent qui doit forcément être réfléchi, même si la qualité du système Netgear Orbi RBK852 ne fait aucun doute.

Enfin, nous regrettons qu'à ces tarifs, la marque fasse payer certaines fonctionnalités. Cela peut se comprendre pour la suite de sécurité, mais la stratégie est moins défendable en ce qui concerne les options de contrôle parental, très limitées sur la version gratuite par rapport à ce que l'on peut voir chez certains concurrents.

Les plus

  • Superbe design
  • Routeur tri-bande
  • Débits élevés
  • Bonne couverture, même sans mesh
  • 4 ports Ethernet Gigabit, 1 WAN 2,5 Gbps
  • Une application complète

Les moins

  • Beaucoup de fonctions payantes par abonnement
  • Absence de ports USB
  • Un prix élevé
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Peggy10Huitres
Pas mal !<br /> Dommage que ça ne fasse pas Enceintes et Lampes de Chevet en plus …<br />
Helmut90
Bof bof. J’ai le RBK853 + 1 satellite complementaire suite mauvaise reception dans la piece du fond. J’en suis tres decu, les debits sont impressionnants a 1 ou 2 m en champ libre du routeur, apres ca s’écroule tres vite. Ma freebox delta tenait mieux le choc dans la distance. Pour ma maison de 80m2 au sol, j’ai besoin tout de meme de 3 satellites sinon mes objets connectés ne gardent pas la connexion. Si comme moi vous avez d’ancien iot en 2,4ghz, impossible de separer les reseaux sur ce routeur, donc grosse galère. Temps de boot très très long! Perte de synchro régulière lors de deco de la box, les satellittes se deconnectent du routeur et il faut resynchro les 3 en appuyant sur les boutons. Pratique quand ils sont sous plafond … sans compter le format imposant et la chaleur dégagée des engins. je ne comprends pas non plus les fluctuations de debits ni la repartition de la connexion des objets entre la base ou les satellites. La moindre distance n’est pas ce qui est appliqué. Bref pour un ensemble à plus de 1000euros je m’attendais à vraiment bcp mieux
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Samsung Galaxy Watch 5 et 5 Pro : on connaît leur prix, et elles subissent l'inflation de plein fouet
Dimensity 9000+ : l’arme de MediaTek pour concurrencer Qualcomm et son Snapdragon 8+ Gen1
Nothing phone (1) : pas encore présenté officiellement, vous pouvez déjà le précommander
Le POCO F4 et le POCO X4 GT arrivent avec de nouveaux processeurs et des prix contenus
iOS 16 : cette évolution du système de sauvegarde des données d'un iPhone était très attendue !
Apple publie la bêta 2 d'iOS 16 : voici les nouveautés qui débarqueront sur votre iPhone
La voix de vos aïeux survivra grâce à l'IA d'Alexa
Tensor 2, pas de fulgurance à venir pour le processeur des Pixel 7 Pro ?
OnePlus : cette mise à jour corrige d'importants bugs sur les produits phares de la marque
iOS 16 : on connaît désormais la date de sortie de la bêta publique
Haut de page