Ubiquitilink permettra à nos smartphones "ordinaires" de communiquer par satellite

le 04 mars 2019
 0
Satellite

La startup Ubiquitilink a mis au point un système permettant à des smartphones classiques de recevoir des signaux depuis l'espace. L'objectif de l'entreprise est de fournir une couverture réseau à la quasi-totalité de la planète.

La communication téléphone par satellite existe déjà, mais pour pouvoir en bénéficier, il faut posséder un appareil spécifique. Le problème, c'est que ce type de téléphone est généralement coûteux et encombrant. Au dernier MWC, la startup Ubiquitilink a présenté une technologie qui pourrait changer la donne.

Des satellites relayant les antennes-relais


En effet, d'après l'entreprise, la plupart des smartphones actuels possède en réalité la faculté de communiquer avec des satellites. Mais pour activer cette capacité, cela nécessite quelques ajustements logiciels. Car les téléphones récents tiennent compte du fonctionnement actuel des réseaux mobiles, en partant du principe que les antennes-relais ne peuvent être situées à plus de 30 km de l'appareil. En procédant aux modifications nécessaires, Ubiquitilink a prouvé qu'il était possible de se connecter via un signal satellite (en 2G).

Néanmoins, pour que la communication puisse s'opérer, quelques critères doivent être respectés, notamment en ce qui concerne la bande radiofréquence et la longueur d'onde utilisées. De plus, les satellites doivent être en orbite basse, c'est-à-dire à environ 500 km au-dessus de la surface de la Terre.

Fournir des milliards de personnes en réseau mobile


Le but d'Ubiquitilink est de se servir d'engins présents dans l'espace pour améliorer la couverture réseau sur notre planète. Car d'après la société, aujourd'hui, seules 25 % des terres sont couvertes par des antennes-relais. Ce qui laisse des milliards de personnes sans la possibilité de communiquer, même en cas d'urgence.

L'entreprise entend ainsi jouer un rôle majeur dans l'itinérance auprès des opérateurs mobiles, mais également offrir la possibilité à des milliards d'individus de contacter un service d'urgence gratuitement, où qu'ils se situent. Il faudra, pour cela, disposer d'au moins un millier de satellites en orbite basse.

Source : Android Police

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
Luke Wood, CEO de Beats : « Le Powerbeats Pro est le premier produit totalement conçu avec Apple »
Un Huawei Mate 20 X compatible 5G apparaît sur Internet
La NASA a découvert le tout premier type de molécule à avoir existé dans l'Univers
Facebook bannit plusieurs grands groupes britanniques d'extrême droite de son réseau social
iPhone 2019 : Apple va muscler son jeu en photo, notamment en autoportrait
Castlevania Anniversary Collection : le 16 mai sur PC, Xbox, PS4 et Nintendo Switch
L'Etat français déploie sa messagerie Tchap... et on a déjà détecté une grosse faille
[MàJ] Cloud computing : les Lyonnais de Hume détaillent leurs tarifs
Deux plaintes déposées contre Apple, qui aurait menti sur ses performances de ventes
Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
scroll top