5G : l'UFC-Que Choisir dénonce la confusion des cartes de couverture des opérateurs

16 décembre 2020 à 13h05
7
Reseau 5G

L'association de consommateurs met en demeure trois des quatre opérateurs télécoms de proposer aux abonnés et utilisateurs des cartes plus transparentes.

Depuis le mardi 15 décembre et le lancement officiel de la 5G chez Free , tous les opérateurs proposent désormais au public leurs forfaits de cinquième génération. L'UFC-Que Choisir, elle, n'a pas perdu de temps pour scruter les cartes de couverture 5G mises en ligne par Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. L'association de consommateurs, qui a procédé à leur analyse, leur reproche un « manque de transparence et de pertinence ». Et leur met la pression.

L'UFC-Que Choisir déplore la commercialisation d'une 5G qui utilise en grande partie des technologies 4G

Nous avons eu l'occasion de l'écrire sur notre site ces dernières semaines au rythme des annonces de lancement des opérateurs : tous soutiennent un déploiement de la 5G à l'aide de fréquences issues de la… 4G, soit dans la bande 2,1 GHz, pour Orange, SFR et Bouygues Telecom, soit dans la bande 700 MHz pour Free.

Ces choix ont pour conséquence de livrer aux premiers utilisateurs français de la 5G des débits moindres que ceux qui pourraient être proposés à l'aide de la bande cœur de la technologie, portée par la bande de fréquences 3,4 - 3,8 GHz, pour le moment très peu utilisée, dans l'ensemble, par les acteurs des télécoms. C'est l'un des reproches faits par l'UFC-Que Choisir.

« Ces fréquences (…) ne justifient donc pas à elles seules la souscription d'abonnements 5G souvent plus chers, ni l'achat dédié de smartphones compatibles 5G », déplore l'association. Elle appelle par ailleurs le régulateur des télécoms, l'ARCEP, à imposer des règles s'agissant de ces fameuses cartes, « afin de permettre aux consommateurs de comprendre aisément les subtilités de la 5G ». Et là, l'UFC soulève un lièvre, car en effet, si l'ARCEP encourage bien le déploiement, la tenue et la transparence de cartes, il ne s'agit ici que d'une recommandation, au sens juridique du terme. Pas de mesure contraignante pour les opérateurs, donc.

Un manque de transparence dénoncé sur la différence de débits entre les fréquences

L'UFC-Que Choisir dénonce par exemple les couches subtiles et difficilement interprétables de la carte de couverture 5G de SFR, qui ne permet pas avec précision de différencier les zones couvertes sur la bande 3,5 GHz de celles couvertes en 2,1 GHz.

carte 5G SFR
Capture d'écran de la carte 5G de SFR (© UFC-Que Choisir, le 15 décembre 2020)

Bouygues Telecom, de son côté, opère bien une distinction de couleurs entre la 5G 3,5 GHz et la 5G 2,1 GHz, mais celle-ci est difficilement perceptible, et surtout, l'opérateur semble sous-entendre qu'il existe une équivalence dans la qualité des débits, puisque les deux bandes sont rassemblées sous le même qualificatif, celui de « bandes hautes ». Avec des données qui pourraient être échangées en 5G « à l'extérieur des bâtiments dans la plupart des cas », dixit l'opérateur. Pour l'association, « dès lors, les consommateurs ne sont pas en mesure de comprendre qu’en souscrivant un abonnement 5G dans une zone prétendue couverte, ils pourraient parfaitement ne bénéficier d’aucun saut qualitatif en termes de débit par rapport à leur actuel abonnement 4G ».

Du côté de Free, le problème est encore différent. Certes, l'opérateur distingue bien sur sa carte les deux types de fréquences, mais il n'explique pas à ses utilisateurs la différence (très importante) de débits entre les zones couvertes en 700 MHz, débits bien plus proches de la 4G, et celles couvertes en « vraie 5G », en 3,5 GHz.

S'agissant d'Orange, l'UFC-Que Choisir salue le fait que la carte 5G de l'opérateur historique ne fait apparaître que les zones exclusivement couvertes en 3,5 GHz. « En revanche, se pose la question de la pertinence du débit maximal de 2,1 Gbit/s annoncé par l'opérateur », soulève l'organisation, qui appelle Orange à clarifier sa communication.

SFR, Bouygues Telecom et Free mis en demeure

En marge de ses constatations, l'UFC-Que Choisir annonce mettre en demeure trois des quatre opérateurs, Bouygues Telecom, Free Mobile et SFR, « de modifier la présentation de leurs cartes de couverture, pour y faire apparaître de manière visible les différences de qualité de la 5G selon la fréquence utilisée ».

Quant à Orange, l'association lui demande de fournir des précisions techniques appuyant sa communication « sur le débit maximal théorique dans les zones où l'opérateur exploite uniquement la fréquence 3,5 GHz ».

L'UFC-Que Choisir en appelle, enfin, au gouvernement et à l'ARCEP pour poser une réglementation qui viendrait plus strictement encadrer la communication des opérateurs sur la technologie de cinquième génération, « pour garantir aux consommateurs une information fiable, compréhensible, et pertinente ».

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

L'UFC-Que Choisir, nous le disions, soulève un lièvre. Les opérateurs, et notamment Free, qui fait tourner 96% de sa 5G sur une fréquence 4G (700 MHz), nous évoquent des débits ultra-rapides et historiques. Une promesse très tentante sur le papier. Sauf qu'au-delà du peu de zones couvertes, les débits ne seront pas tout de suite partout supérieurs aux 2 Gbit/s que certains professionnels pouvaient annoncer, le nombre d'antennes en 3,5 GHz étant encore très faible sur le territoire. Tout cela pour dire que la patience est de mise. La 5G est une technologie « à 10 ans », et son déploiement à pleine capacité prendra plusieurs années.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
wedgantilles
C’est sût que lorsque l’on paye plus pour la 5G il faudrait que ca soit plus clair, pour le coup chez Free vu qu’il n’y a pas d’augmentation de prix, c’est moins traitre.<br /> Et puis c’est la même chose finalement qu’en ADSL, entre deux lignes les résultats vont être totalement différent selon la distance au NRA, on a pas de carte de couverture ADSL en fonction de la qualité de connexion, et on a toujours un débit maxi théorique, mais aucun opérateur ne fourni de garantie du débit spécifique à la ligne.<br /> Les débits sont plus bas au meilleurs débits possible, mais cela reste de la 5G.
cbubu67
Wedgantilles à raison sur un point. FREE est le seul à ne pas avoir augmenter ses prix au contraire des 3 autres voleurs. La dessus UFC QueChoisir n’a pas dit un seul mot … étrange …
ZeBigBoss
Free est en 700MHz, c’est du bas débit de 4G. Heureusement qu’ils n’ont pas augmenté le prix! Attendez donc qu’ils commencent à ouvrir les autres bandes de fréquences.<br /> Et ça leur permet d’annoncer une couverture gigantesque, mais purement marketing.
wedgantilles
Comme les autres, et ils n’augmenteront pas les prix puisqu’ils ont déjà des sites 5G 3,5Ghz certes seulement 220 actifs aujourd’hui. Donc le prix n’est pas limité à la 5G à 700MHZ, et je ne vois pas Free par la suite changer sa politique tarifaire.<br /> Ils se sont lancé en 3G en 2012, et n’avais déjà pas augmenter pour la 4G en 2013.
cbubu67
Du bas débit ? Sur quelle échelle te bases tu pour dire du bas débit ? Bas débit comme les débits internet des années 1998 à 3,80Ko/s ?<br /> Free a toujours été agressif ( par rapport aux 3 autres ) au niveau des tarifs. Je doute qu’avec l’ouverture des sites à 3.5 Ghz cela va changer quoi que ce soit.
Kar-ine
aller Hop Free est le pas beau du quartier mais regarder bien les tarifs des autres operateurs.<br /> SFR, ORANGE et bouygues proposent des forfaits spéciaux avec de la 5G «&nbsp;plus meilleurs que leur voisin&nbsp;» mais à quel prix.<br /> Sans surcout free serait déjà en train de pleurer mais de là à payer un forfait à plus 45 euros … non on est pas des vaches à lait.<br /> l’argent s’est le fer de lance de tout le monde.<br /> et en vérité la 5G va surtout intéresser les pro si on veut du débit on rentre à la maison et se colle sur son wifi voila.
Boups
Je suis retombé sur cet article qui dit «&nbsp;S’agissant d’Orange, l’UFC-Que Choisir salue le fait que la carte 5G de l’opérateur historique ne fait apparaître que les zones exclusivement couvertes en 3,5 GHz.&nbsp;»<br /> En regardant la carte : Carte de couverture mobile | Réseaux Orange<br /> Il n’est pas possible de n’afficher que les zones 3.5GHz. Il y a deux cases à cocher mais elles fonctionnent ensemble… Soit UFC n’a pas réellement regardé avant de se plaindre, soit Orange à modifier sa carte pour faire comme les autres.<br /> Autre point pour ceux qui disent que Free n’utilise que du bas débit contrairement aux autres, regardez l’observatoire des déploiements de l’ARCEP à ce jour (Observatoire du déploiement 5G - Janvier 2021 | Arcep). Si seule la 3.5GHz est de la «&nbsp;vraie 5G&nbsp;», ce qui est faux, alors Free a plus d’antennes 3.5GHz déployées que Bouygues et SFR réunis et sans augmentation de tarif.<br /> Orange a 78% des ses antennes 5G en 3.5GHz, SFR 19%, Bouygues 9,5% et Free moins de 6%. Mais ces pourcentages sont trompeurs sur la couverture 3.5GHz car en nombre d’antennes on est pour Orange à 579, pour Free à 322, pour SFR à 152 et pour Bouygues à 145. Le classement est tout autre.<br /> Dans tous les cas, le déploiement et la couverture 5G (toutes fréquences confondues) ne justifient pas encore une augmentation de tarif par rapport à la 4G, en particulier avec des forfaits avec engagement de 12 mois minimum (sauf pour afficher un bandeau avec un Speedtest 5G dans sa signature ? )<br /> Ce n’est pas parce que la 5G peut utiliser aussi des fréquences de la 4G que c’est de la 4G. La 5G pourra, entre autre, apporter un meilleur débit mais aussi un meilleur partage des fréquences entre utilisateurs et des latences plus faibles, même sur les anciennes bandes de la 4G.<br /> Quant au débit maximum théorique de 2.1 Gb/s affiché par Orange, il ne sera accessible que s’ils déploient à la fois en 3.5GHz et sur les anciennes bandes 4G pour faire de l’agrégation (c’est d’ailleurs écrit au dessus de la carte Orange). Quand les échéances d’obligation de couverture arriveront, j’imagine qu’Orange accélérera sur le déploiement 700MHz<br /> D’ailleurs je me demande pourquoi l’UFC ne se plaint pas qu’Orange utilise le 2100MHz qui est la bande de fréquence principale de la 3G pour sa 5G…<br /> Pour finir, si on veut distinguer de la «&nbsp;vraie 5G&nbsp;» et de la «&nbsp;fausse 5G&nbsp;», attendons l’attribution des fréquences 26GHz et leur déploiement pour en reparler.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Avec Cinematic, l'IA de Google ajoutera un effet 3D aux photos 2D
Mortal Kombat : le reboot (du film) le 16 avril 2021 au cinéma... et sur HBO Max
AMD : le Ryzen 7 5800H 23% plus rapide que son prédécesseur en single core sur Geekbench
iPhone 12 Pro et Pro Max : comment et pourquoi exploiter vos photos en ProRAW
Valeo s'attaque au marché des vélos électriques, avec de sérieux atouts
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page