5G Free : forfaits, prix, villes et zones couvertes, notre guide pour tout savoir

15 décembre 2020 à 10h23
20
Free 5G © Free
© Free

L'opérateur avait plus ou moins promis de rester fidèle à sa réputation. Après le lancement de la 5G, le 15 décembre, celui-ci perpétue la tradition avec des forfaits mobile sans surcoût.

« La 5G sans surcoût sur le plus grand réseau 5G de France ». Voilà ce qu'affirme sans vergogne Free, qui a officialisé mardi le lancement de son réseau de cinquième génération. Symbole de la politique de bas prix de l'opérateur : un forfait 5G illimitée qu'il propose à 9,99 euros par mois pour les clients Freebox Pop . Pour les autres, ce n'est pas beaucoup plus cher. Couverture, forfait et fréquences, Clubic vous livre tous les détails.

Forfaits : pas d'énorme différence entre les abonnés et les non-abonnés Freebox

Prenons le taureau par les cornes, et lançons-nous tout de suite dans les forfaits 5G proposés par Free. Vous l'aurez compris, il n'y a pas de surcoût entre la 4G et la 5G. Tous les abonnés Freebox qui veulent profiter de la technologique mobile de cinquième génération n'auront tout simplement rien à faire. Et tout cela reste sans engagement.

¤ Forfaits 5G pour les abonnés Freebox

  • Forfait Free 5G illimitée : appels, SMS, MMS et data sans limite, pour 9,99 euros/mois pour les clients Freebox Pop. Le forfait demeure sans engagement.
  • Forfait Free 5G illimitée, appels, SMS, MMS et data sans limite, pour 15,99 euros/mois pour les clients Freebox, hors Freebox Pop. Forfait sans engagement.

¤ Forfait 5G pour les non-abonnés Freebox et nouveaux abonnés

  • Forfait Free 5G 150 Go, avec appels SMS et MMS illimités, pour 19,99 euros/mois.

Le forfait Free 5G actuel est évidemment disponible à compter du 15 décembre, et pour en profiter, il suffit de se rendre sur son espace abonné en ligne et d'activer son service 5G.

En comparaison avec les autres opérateurs, Orange propose son forfait 5G « Go illimités » à 79,99 euros/mois pour ses clients Open (avec engagement 12 mois). SFR, de son côté, diffuse un forfait « Illimité 5G » à 30 euros par mois pour ses clients box, avec engagement d'un an également. Quant à Bouygues Telecom, pas d'offre illimitée à l'horizon. Free veut en tout cas convaincre les aficionados potentiels de la 5G de souscrire à un abonné Freebox en même temps, puisqu'il ne propose pas d'offre illimitée pour les non-abonnés box, au contraire d'Orange et SFR.

Une couverture de 40% de la population française

Free se targue aujourd'hui de proposer le plus grand réseau mobile 5G de France. Et pour cause, l'opérateur, qui a pris un peu plus de temps que ses concurrents à communiquer et à lancer officiellement les hostilités sur le sujet, annonce que la population française est couverte à hauteur de 40%, avec une partie présente dans des territoires ruraux.

Pour avancer un tel chiffre, Free totalise 5 255 sites actifs (dont certains étaient déjà actifs depuis plusieurs jours) en sachant qu'un même site peut comporter plusieurs antennes. Et conformément aux obligations fixées par le régulateur des télécoms, l'ARCEP, Free propose à ses abonnés une carte, dont la dernière mise à jour date du 15 décembre 2020, pour suivre pas à pas le déploiement de la 5G en France. Et accessoirement savoir si vous êtes situé dans une zone couverte.

Il y a tout de même une nuance à apporter à la couverture 5G de Free.

carte couverture 5G Free © Free
Carte de la couverture 5G de Free

La carte de couverture du réseau Free permet de visualiser l'étendue du réseau 3G, 4G/4G+ et 5G, mais aussi 2G/35 hors Internet mobile.

La 5G de Free portée par deux bandes de fréquences

Pour assurer une bonne couverture de la France en 5G, Free Mobile utilise les fréquences issues de la bande 3,4 - 3,8 GHz, acquise cet automne au terme des enchères initiales puis de l'enchère dite « de positionnement » , qui a d'ailleurs permis à Free (qui a déboursé 605,1 millions d'euros pour ces fréquences) de se placer idéalement au milieu de la bande, à l'abri des interférences. Cette bande cœur peut offrir des débits jusqu'à trois fois supérieurs.

Mais pour l'heure, Free n'utilise quasiment pas cette bande de fréquences, exclusive à la 5G. Seules quelques antennes sont pour l'instant réparties sur le territoire, notamment à Paris. L'une d'entre elles se trouve d'ailleurs directement sur son siège et sa grande boutique du 8e arrondissement.

Si Free peut assurer une large diffusion de la 5G, c'est grâce à ses milliers d'antennes (plus de 5 000) utilisant les fréquences basses 700 MHz, déjà exploitées pour la 4G. L'avantage, c'est qu'il sera plus facile de capter le réseau mobile dans les bâtiments, car les basses fréquences assurent une meilleure pénétration dans les constructions. En revanche, ne vous attendez pas à des débits fous ou s'approchant des 2 Gbit/s, comme cela peut être théoriquement possible en étant à proximité d'une antenne 3,5 GHz.

Si Bouygues Telecom, Orange et SFR ont préféré soutenir le développement de leur parc d'antennes 3,5 GHz à l'aide de sites en 2,1 GHz (anciens 4G également), Free a donc choisi une stratégie différente : des débits moindres, mais une couverture plus optimale.

Modifié le 07/06/2021 à 14h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
20
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Même en Chine, Huawei ne fait plus partie du top 5 des vendeurs de smartphones
Le Realme Flash pourrait bénéficier d'une recharge magnétique, façon MagSafe d'Apple
Étanches, les Samsung Galaxy Flip et Galaxy Fold fuitent pourtant en photo
Fitbit Charge 5 en vue ? C'est ce que laisserait penser le nom de code «Morgan»
Avec le Nokia 6310, HMD réinvente le feature phone
ZTE lance l'Axon 30 : son nouveau smartphone avec caméra sous l'écran
HMD lance le Nokia XR20, un smartphone ultra résistant
Samsung confirme qu'aucun nouveau Galaxy Note ne sortira cet été
Attendu en automne, le Surface Duo 2 disposerait d’un triple module photo
Qu'y a-t-il dans une batterie MagSafe ? Deux batteries et une bobine (ou presque)
Haut de page