Réalité Virtuelle : pour un documentaire, une mère voit sa fille décédée virtuellement recréée

Virgile Rasera
Spécialiste Gaming
10 février 2020 à 14h35
14
Nayeon
Crédits : Middle-East Broadcasting Center

Pour les besoins d'un documentaire, la société de production sud-coréenne Middle-East Broadcasting Center s'est risquée à une expérimentation pour le moins dérangeante : ressusciter virtuellement une enfant décédée et filmer ses retrouvailles avec sa mère.

Quand la réalité rejoint la fiction

On croirait cette histoire tout droit sortie de la série télévisée britannique Black Mirror - notamment du premier épisode de la deuxième saison, intitulé « Bientôt de retour ». Tragiquement emportée par une maladie incurable il y a trois ans, la petite Nayeon a été recréée en 3D pour les besoins d'un documentaire sud-coréen centré sur les possibilités ouvertes par la réalité virtuelle.

Huit mois de travail ont été nécessaires pour mener ce projet à terme et aboutir aux retrouvailles télévisées entre Naeyong et sa mère Jang-ji Sung.



Une expérience à la fois troublante et dérangeante

Baptisé « I Met You », le programme a donc mis en scène les réactions d'une mère éplorée face à cet avatar créé à partir de photos, vidéos et autres souvenirs. Le modèle 3D de Nayeon a été animé en motion capture et sa voix a même été reproduite au plus près de celle de la petite fille. Le lieu virtuel dans lequel ces retrouvailles ont été organisées est également une recréation d'un endroit où Jang et sa fille se plaisaient à passer du temps ensemble. Enfin pour accroître encore le réalisme de la scène, la production a même équipé Jang de gants haptiques en plus de l'indispensable casque de réalité virtuelle, en l'occurrence un HTC Vive.

Bien que Jang ait déclaré par la suite que cette expérience fut un « moment heureux » pour elle et « le rêve [ qu'elle avait ] toujours voulu vivre », une expérimentation de cette nature soulève de nombreuses questions d'ordre éthique. N'aurait-il pas mieux valu laisser cette mère vivre ce moment dans l'intimité plutôt que d'en faire la retransmission à la télévision puis sur internet ? Ce genre de services - dont on peut imaginer qu'ils pourront être commercialisés à l'avenir - ne risquent-ils pas d'interrompre le processus de deuil et d'enfermer ceux qui en feront l'expérience dans le traumatisme de la perte de l'être aimé ?

Sans nul doute, cette troublante expérimentation fera date et nous n'avons pas fini d'en évaluer les implications pour l'avenir.

Source : Interesting Engineering
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
14
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le menu Démarrer de Windows 10 suggère aux utilisateurs de Firefox de passer au nouveau Edge
À New York, tous les véhicules municipaux épouseront l'électrique d'ici 2040
Steam et CS:GO ont encore pulvérisé leurs records d'utilisateurs en ligne
Les Etats-Unis activeront leur
Coronavirus : la Gigafactory 3 de Tesla (Shanghai) autorisée à relancer sa production
Brave tacle Google Chrome concernant ses avancées sur la vie privée
BlueFrag : une nouvelle faille Bluetooth découverte dans Android 8 et 9
C'est sur smartphone que le jeu vidéo rapporte le plus... pour grande partie grace aux achats in-app
Après les smartphones renforcés, Crosscall se lance sur le marché des tablettes
Haut de page