Test Razer Barracuda X : un casque gaming multiplateforme et abordable

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
11 août 2021 à 12h25
2
Razer BARRACUDA X © Razer
© Razer

Présenté comme un casque « 4 en 1 », le Barracuda X diffère assez largement des récents casques gaming produits par le fabricant californien. Polyvalent, sobre et particulièrement léger, c’est surtout une référence qui affiche pas mal d’arguments sur le papier, pour un tarif inférieur à 100 €. Un must-have pour une expérience gaming multiplateforme ?

Razer Barracuda X
  • Une belle polyvalence ...
  • Légèreté et ergonomie ...
  • Rendu sonore après égalisation
  • Design sobre et passe partout
  • Tarif abordable pour une telle connectivité
  • Restitution vocale
  • ... Ne manque que le Bluetooth
  • ... Ne rime pas forcément avec confort
  • Un son trop typé "gaming"
  • Pas de wireless sur Xbox

Les joueurs et joueuses sont souvent confrontés au besoin d'utiliser plusieurs casques pour s'adapter au mieux aux différentes plateformes. Il n'est ainsi pas rare de voir certaines personnes équipées d’un casque pour PC, d’un autre pour leur console, et d'un autre encore pour les déplacements et les jeux sur smartphone ou Nintendo Switch . Aussi, on recense de plus en plus de casques dits « polyvalents », le plus pertinent d’entre eux étant sans doute, à l’heure actuelle, l’Asus ROG Strix Go 2.4 .

En effet, pourquoi s’embarrasser, et dépenser de l’argent, lorsqu'un seul casque parvient à satisfaire tous les usages ? C’est l'objectif louable que poursuit aussi le Barracuda X, un casque qui cible par la même la majorité des joueurs et joueuses, quelle que soit leur plateforme de prédilection. Razer a-t-elle correctement mis ce concept en œuvre avec ce nouveau modèle ? C'est ce que nous allons voir dans ce test.

Test Razer Barracuda X_3 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Razer Barracuda X : la fiche technique

Le Razer Barracuda X, c'est :

  • Transducteur : néodyme - 40 mm
  • Réponse en fréquence : 20 Hz – 20 kHz
  • Microphone : cardioïde, sur tige amovible
  • Réponse en fréquence du micro : 100 Hz - 10 KHz
  • Connexion : analogique, câble jack 3,5 mm / sans fil, dongle USB-C (2,4 GHz)
  • Autonomie : 20 heures
  • Spatialisation : son surround 7.1 (sur Windows 10 64 bits uniquement)
  • Logiciel : non
  • Poids : 250 grammes
  • Prix et disponibilité : disponible, à 99,99 euros

Design et ergonomie

Le Barracuda X surprend par son design, non pas qu’il soit particulièrement excentrique ou très différent de ce que proposent ses concurrents, mais au contraire parce qu’il nous apparaît on ne peut plus classique. Autant aller droit au but, esthétiquement, ce casque est un peu en dessous de nos attentes par rapport au tarif demandé. Heureusement, nous allons le voir, il comble ce manque par d’autres atouts, à commencer par son poids plume.

Test Razer Barracuda X_11 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Au premier regard, les plastiques du Barracuda X apparaissent bon marché, comme pour la majorité des casques gaming qui misent sur la légèreté, tel le G733 Lightspeed par exemple. La sobriété est un bon point pour un casque qui se veut nomade, et ici seuls le nom et logo de la marque apparaissent sur l’arceau finement gravé et les oreillettes.

Test Razer Barracuda X_10 © Matthieu Legouge
Test Razer Barracuda X_9 © Matthieu Legouge

Razer a adopté un réglage tout à fait classique pour son arceau en aluminium, laissant une petite amplitude pour ajuster le casque, pas plus de 6 cm, qui devrait néanmoins être suffisante pour s'adapter à la plupart des morphologies. Le rembourrage qui vient se coller contre notre crâne n’est pas très épais, heureusement la légèreté du casque fait qu’on ne ressent pas de point de pression au sommet du crâne.

Test Razer Barracuda X_6 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

C’est un peu différent au niveau des oreilles, le Barracuda X ayant un léger effet « pince », qui ne se montre toutefois pas trop désagréable sur la durée. Les oreillettes englobent parfaitement nos esgourdes, et dans mon cas le pavillon ne vient pas toucher la structure. Le revêtement des coussinets n’est pas des plus confortables, on sent une nouvelle fois que des concessions ont été faites à ce niveau et on se demande d’ailleurs en quoi le rembourrage est une mousse à mémoire de forme, comme indiqué sur la fiche technique.

Au final, bien qu’il n’affiche que 250 grammes sur la balance, le Barracuda X n’est pas plus confortable qu'un autre casque gaming. En outre, ses coussinets n’assurent qu’une faible isolation de l’environnement extérieur ; certains apprécieront, d’autres moins. En contrepartie, notez que le casque respire bien et ne tient pas chaud.

Test Razer Barracuda X_12 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

L’ergonomie du Barracuda X aurait pu être très bonne ! Avec un système qui permet d’adapter l’angle des oreillettes sur l’axe vertical, à 90 degrés sur l’axe horizontal, et avec un léger angle dans le sens inverse, le casque à le potentiel pour s'adapter à différentes morphologies.

Test Razer Barracuda X_2 © Matthieu Legouge
Test Razer Barracuda X_8 © Matthieu Legouge

Un problème survient toutefois au moment de rabattre le casque autour de son cou, tant qu'on se demande s’il s’agit d’une erreur de conception, ou d'une véritable volonté du constructeur. En effet, lorsque que vous portez le casque correctement, écouteur gauche sur oreille gauche et écouteur droit sur oreille droite, et que vous souhaitez l'enlever pour le faire reposer autour de votre cou, c’est alors la partie extérieure de l’oreillette qui vient reposer contre vous, et non le coussinet comme on aurait pu le penser avec la rotation à 90 degrés. Il est alors plus confortable de conserver le casque autour du cou sans faire tourner les oreillettes, pour éviter que les plastiques viennent frotter contre les clavicules et que l’effet pince du casque vient vous comprimer le cou.

Si l’on met volontairement le casque à l’envers pour faire en sorte que ce soit les coussinets qui se plaquent contre nous, alors nous n’avons aucune gêne, mais la manipulation semble alors peu pratique…

Test Razer Barracuda X_14 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Fonctionnalités, connectivité et autonomie

La grande force du Barracuda X, c’est qu’il peut se connecter à quasiment tous les appareils, en filaire via son câble jack, et sans fil grâce à son dongle USB-C. Pour les appareils qui ne sont pas dotés de ports USB-C, Razer a prévu un adaptateur USB-A vers USB-C qui permet de connecter le dongle. D’aucuns auraient apprécié la présence du Bluetooth, il faudra toutefois s’en passer ici. Disons que ce qu’offre le Barracuda X est déjà pas mal sur cette fourchette de prix.

Test Razer Barracuda X_13 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Finalement, seule la connectivité sans fil Xbox manque à l'appel, et le Barracuda X ne pourra s'y connecter qu'en passant par son câble jack. Pour les PC, PlayStation, Nintendo Switch et autres appareils Android, il est possible de passer par l’analogique comme par le wireless.

La portée et la stabilité du signal sans fil sont très correctes, nous n’avons pas eu à nous en plaindre une seule fois. Aucun décrochage ou autre fluctuation n’est venu perturber notre expérience, sur ce point Razer maîtrise bien sa copie. L’autonomie et les fonctionnalités du Barracuda X sont toutefois un peu à la traîne.

Test Razer Barracuda X_5 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Pour un casque si léger, on ne s’attendait pourtant pas à une autonomie monstrueuse. La batterie intégrée au Barracuda X se montre suffisamment efficace pour assurer un peu plus d’une vingtaine d’heures d'utilisation, ce qui est tout à fait conforme à la promesse du fabricant, mais qui reste assez faible au regard des autres références du marché, d’autant que la charge rapide n’est pas au rendez-vous malgré l’USB-C.

Les fonctionnalités intégrées à ce casque sont relativement basiques, avec une molette de volume (non crantée), un bouton d’alimentation, et un autre pour activer et désactiver le micro. Toutes les commandes sont situées sur l’oreillette gauche. On regrette que ce casque ne soit pas logé à la même enseigne que les autres produits de Razer et ne soit pas pris en charge par le logiciel Synapse. Le Barracuda X souffre alors d'un manque cruel de fonctionnalités que pourrait combler ce logiciel, notamment pour celles et ceux qui utilisent le casque sur PC. Certes les fonctions alternatives du bouton d'alimentation (suivant, pause, prendre un appel) sont bienvenues mais elles ne changent pas la donne.

Rendu audio

Comme souvent avec les périphériques audio de Razer, on retrouve une signature sonore particulière que les amateurs de la marque reconnaîtront et apprécient sans doute. Le rendu se rapproche de ce que nous avons pu observer sur d’autres casques gaming testés récemment (Logitech G335 et HyperX Cloud II Wireless pour ne citer qu'eux) : Razer tente de procurer la meilleure immersion possible, idéale pour des jeux solo, mais loin de respecter les exigences que l’on peut avoir sur des jeux multijoueur, et encore moins pour l’écoute musicale.

Les basses sont en effet présentes en excès, au même titre que médiums et aigus, ce qui donne le sentiment que la restitution n’est pas maîtrisée, ou alors l’est seulement dans de rares situations. L’écoute musicale ne flatte assurément pas notre oreille ; les instruments ont du mal à se distinguer les uns des autres, les aigus les plus hauts sont trop agressifs et l’accent sur les basses résulte en un rendu imprécis qui a tendance à venir masquer des sons plus subtils. Tout ceci pourrait être partiellement corrigé avec un égaliseur, dommage qu’on ne puisse pas avoir accès à celui de Synapse…

Test Razer Barracuda X_1 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

En somme, il est clair que le Barracuda X n’est pas un casque pensé pour les mélomanes, et qu’il nécessite quelques réglages pour ne pas trop perturber l’environnement sonore de certains titres, notamment dans les jeux de tirs multijoueur où le besoin de précision et de communication est important. En revanche, cette signature renforce l’immersion dans les jeux solo avec un univers audio vaste et bien ficelé. Bref, pour les autres situations, il serait apparaît vraiment nécessaire de passer par un égaliseur !

Notons que le rendu est déjà meilleur lorsque l’on profite du son spatialisé. Sur PC, Windows Sonic améliore clairement l’expérience et rend le Barracuda X plus agréable à utiliser dans toutes sortes de jeux ; la sensation de profondeur est plus aboutie, les voix et les sons aigus se dégagent mieux de l’ensemble, sans pour autant modifier la signature de ce casque. THX Spatial Audio offre sans doute de meilleures performances, mais il demande un investissement supplémentaire. Sur PS5 , l’audio 3D Tempest devrait également aider à obtenir de meilleurs résultats.

Pour terminer, nous n'avons pas relevé de réelle différence entre l’écoute en wireless et en analogique. Sur ce point Razer montre que sa technologie sans fil peut parfaitement être mise à l’épreuve et relever le pari.

Et le microphone ?

Le microphone cardioïde du Barracuda X fait parfaitement le job pour des sessions de jeux multijoueur et des conversations quotidiennes. La voix est claire et limpide, assez fidèlement restituée, et semble naturelle, chose que l’on ne retrouve pas toujours en connexion sans fil.

En revanche, plusieurs camarades ont eu à me signaler que le volume de mon micro était plus faible que d’habitude. Il vous faudra peut-être ajuster l’option du volume dans Windows ou dans votre logiciel de communication pour avoir le meilleur volume de captation possible.

Test Razer Barracuda X_4 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Razer Barracuda X : l'avis de Clubic

Voilà un casque qui remplit sa part du contrat en offrant un son, certes trop typé « gaming » à notre goût, mais qui sera apprécié du public cible pour l’immersion qu’il procure. Le manque de fonctionnalités et le design bon marché du Barracuda X sont contrebalancés par son poids plume et sa grande polyvalence, même si les joueurs Xbox doivent se contenter de la connexion filaire.

Les qualités du casque Razer ne s’arrêtent d’ailleurs pas à ça, car la stabilité et la qualité du signal sans fil sont tout simplement excellentes, ce qui est loin d’être toujours le cas lorsqu’il s’agit de casque gaming wireless. Le microphone offre quant à lui une restitution bien meilleure que celle de la majorité des casques gaming sur ce segment de prix, une bonne nouvelle pour les joueurs, mais aussi pour les personnes en télétravail par exemple, qui ont besoin d’un casque avec micro pour communiquer au quotidien.

L’autonomie du Barracuda X est un peu en retrait, mais c'est chose logique au regard du poids de l’appareil. À raison de trois ou quatre heures d’utilisation par jour, le Barracuda X peut bien tenir cinq jours avant recharge. Par ailleurs, on regrette que le confort ne soit pas optimal malgré la légèreté du casque, lequel pâtit aussi d'une ergonomie qui, dans notre cas, semble mal pensée pour le laisser reposer autour du cou.

Razer Barracuda X

7

Casque multiplateforme par excellence, le Barracuda X est commercialisé à un tarif appréciable au regard de sa polyvalence. Cependant, son rendu audio n'est pas sans reproche et quelques critiques peuvent être adressées à d’autres de ces spécifications. Dans l’ensemble il reste un modèle sérieux et recommandable selon vos besoins et exigences.

Les plus

  • Une belle polyvalence ...
  • Légèreté et ergonomie ...
  • Rendu sonore après égalisation
  • Design sobre et passe partout
  • Tarif abordable pour une telle connectivité
  • Restitution vocale

Les moins

  • ... Ne manque que le Bluetooth
  • ... Ne rime pas forcément avec confort
  • Un son trop typé "gaming"
  • Pas de wireless sur Xbox

Design et confort 7

Qualité audio 6

Microphone 8

Autonomie 7

Ergonomie 7

Polyvalence 8

Modifié le 19/08/2021 à 11h21
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Amazon travaille sur une barre de son et une Echo murale
Asus Republic of Gamers annonce la gamme Moonlight, toute de blanc vêtue
TCL 85X925Pro : une télé Mini LED 8K qui nous a déjà fait forte impression
Le design Mavic 3 Pro de DJI fuite : deux caméras et 46 minutes en vol
Sonos Roam : découvrez ce que vous pouvez espérer de la nouvelle mise à jour
Creative annonce la barre de son Sound Blaster Katana V2, pensée pour le gaming
AU Optronics annonce une TV de 85 pouces 4K @ 240 Hz : le nirvana du joueur ?
Le spécialiste de l'audio Denon se lance aussi dans les intras sans-fil avec un design fou (non)
Samsung partenaire du Louvre pour proposer des nouveaux visuels pour son Frame
iPhone 13 Pro : le ProRes arrivera bientôt, par voie de mise à jour
Haut de page