Insolite : il met un Raspberry Pi dans son clavier Raspberry Pi

Matthieu Legouge Contributeur
07 avril 2019 à 18h01
0
Clavier Raspberry Pi

À peine commercialisé, le tout premier clavier officiel de la fondation Raspberry Pi est déjà passé entre les mains d'habiles bricoleurs.

Résultat ? Sur le blog Pimonori, Sandy Macdonald nous livre sa méthode pour considérablement améliorer ce clavier filaire : en y insérant un Raspberry Pi !


Le Raspberry Pi 3 A + a la taille idéale


Dès la sortie du combo officiel clavier/souris de la fondation Raspberry Pi, Sandy Macdonald avait déjà dans l'idée de jeter un coup d'œil à l'intérieur du clavier pour voir s'il disposait de suffisamment d'espace pour y loger un Raspberry Pi. Les nombreux tweets à ce propos lui ont mis la puce à l'oreille.

À l'ouverture, il a remarqué qu'à côté du circuit imprimé qui permet de piloter le clavier ainsi que d'alimenter les trois ports du hub USB situé à l'arrière de celui-ci, l'espace était largement suffisant pour y insérer un Raspberry Pi modèle 3 A +.


Évidemment, comme souvent avec ce genre de hacks, il est toutefois nécessaire de légèrement modifier les éléments pour parvenir à avoir un résultat opérationnel. Après avoir découpé les traverses en plastique puis lissé la surface ainsi obtenue à l'intérieur du clavier, le bricoleur a supprimé tout ce qui ne lui serait pas nécessaire sur le Raspberry Pi et n'a finalement gardé que le port HDMI. Pour l'alimentation du nano-ordinateur, il suffira donc de passer par ses ports GPIO.

pi-keyboard-hack-10.jpg
© Pimonori

Après la découpe au laser d'une plaque permettant de légèrement rehausser le Raspberry Pi, ainsi que de deux espaces permettant d'accéder au port HDMI et à la carte microSD, il ne restait plus qu'à fixer le nano-ordinateur avec de simples vis et écrous en nylon.

Pour la partie câblage et alimentation, quelques connaissances en électronique sont requises. Afin de garder le fonctionnement originel du clavier, et notamment de son hub USB, quelques soudures sont nécessaires.

Un clavier quad-core !


Au final, esthétiquement le clavier est presque identique à ce qu'il était au départ, excepté les deux nouveaux emplacements pour la carte SD et le port HDMI. Cette configuration revêt au moins l'utilité de se débarrasser d'une partie des câbles extérieurs puisqu'il suffira de brancher un écran, une alimentation micro-USB, ainsi qu'une souris pour profiter pleinement de ce « nano-clavier-ordinateur quad-core ».

Pour conclure, l'auteur de ce détournement nous invite à encore améliorer son concept, par exemple en ajoutant un haut-parleur au clavier, ou même une batterie afin de se séparer du câble d'alimentation. Alors à vous de jouer maintenant !

10 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top