"Renoir", la nouvelle APU d'AMD, supportera la mémoire LPDDR4X

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 septembre 2019 à 18h21
2
AMD Ryzen.jpg
© AMD

« Renoir », la nouvelle cuvée d'APU pensée pour prendre la suite de l'actuelle lignée « Picasso », fait de nouveau parler d'elle. Outre la confirmation qu'un iGPU « Vega » d'ancienne génération sera une fois encore de la partie, on apprend que le contrôleur mémoire de ces futures puces supportera le standard LPDDR4X.

Faire du neuf avec du vieux, mais pas trop non plus. Avec « Renoir », AMD semble s'orienter vers un patchwork de technologies en mélangeant de l'ancien avec du nouveau. Cette nouvelle génération d'APUs doit notamment troquer la gravure en 12 nm de la lignée « Picasso » pour le node 7 nm et l'architecture ZEN 2. À la clé, la promesse de performances en hausse sur le plan CPU. Le GPU intégré à ces processeurs, lui, doit par contre dépendre une nouvelle fois de l'architecture vieillissante « Vega », qu'AMD prévoirait malgré tout de dépoussiérer pour l'occasion.

Un iGPU d'ancienne génération... mais tout de même retapé entre temps

Nous aurions ainsi droit à un moteur d'affichage repensé (présent d'ailleurs sur les puces Navi 10), capable de prendre en charge les derniers standards (DSC 1.2a, VCN 2.1) et de supporter la 4K jusqu'à 240 Hz ou la 8K en 60 Hz sur un seul câble, avec une profondeur de couleurs de 30 bits par pixel.

Le décodage et l'accélération matérielle de normes vidéo, comme le VP9 ou le H.265 en 4K à 90 FPS ou 8K à 24 FPS, seraient aussi prévus, au même titre que l'accélération matérielle du H.264, jusqu'à une définition 4K et un framerate de 150 FPS.

LPDDR4X au programme pour mieux concurrencer les puces « Ice-Lake U » d'Intel

Côté mémoire, « Renoir » doit embarquer un contrôleur capable de supporter le nouveau standard LPDDR4X jusqu'à une fréquence de 4 266 MHz. Une spécificité qui permettrait à AMD de concurrencer plus efficacement les nouvelles puces Ice-Lake U (10 nm) d'Intel, qui gèrent, elles aussi, la mémoire LPDDR4X, mais en se limitant à seulement 3 733 MHz.

Pour le reste, on ignore encore comment AMD compte organiser les différents éléments de son APUs sur le die. Difficile pour l'heure de dire s'il s'agira d'un die monolithique ou d'un module multi-chip, arborant un chiplet ZEN 2 gravé en 7 nm doublé d'un contrôleur I/O élargi dédié à l'iGPU. Plus d'informations devraient nous parvenir lors de l'officialisation de ces puces, pressentie lors du prochain CES, à Las Vegas.

Source : TechPowerUp
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
bmustang
du vieux retapé… que dit clubic, mais pas dégueulasse et devrait répondre à la concurrence !?<br /> AMD nous surprend presque chaque jour et ça surprend clubic de voir tout ça bouger aussi vite et bien.
soaf78
entre amd qui attaque intel de toute part (ordinateurs, laptops et serveurs) et Qualcomm et ses procs pour pc qui arrivent, Intel va devoir se sortir les pouces, baisser ses prix et reprendre la R&amp;D.<br /> Une bonne nouvelle pour les consommateurs que nous sommes
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

5G : le Coréen SK Telecom devient le premier opérateur à franchir le million d'abonnés
Deepfake : une nouvelle appli chinoise, Zao, rencontre succès et critiques éthiques sur la confidentialité
Après Instagram, Facebook pourrait cacher le nombre de
Réforme de l'audiovisuel : retour du cinéma, investissement des plateformes... les réunions ont démarré
Ford annonce des versions électriques de plusieurs modèles iconiques, dont le pick-up F-150
CRISPR-Cas9 : une équipe de chercheurs a créé les premiers lézards génétiquement modifiés
🔥 GeForce GTX 1660 Ti et RTX 2080 en promo pour la rentrée !
🔥 Forfait sans engagement : pour la rentrée Free prolonge son forfait 50 Go à 8,99€/mois
YouTube Originals : des programmes bientôt gratuits... mais avec de la publicité
La Huawei Watch GT 2 bien partie pour battre les records d’autonomie
Haut de page