AMD : son principal fournisseur ne produira pas la prochaine génération

Par
Le 29 août 2018
 0
amd ryzen

GlobalFoundries, qui fournit les puces qui équipent les processeurs Ryzen et les cartes graphiques Radeon de AMD, a déclaré qu'il arrêtait le développement de puces gravées en 7 nanomètres. Plus inquiétant : aucun autre projet de recherche et développement ne semble être dans les tuyaux.

C'est un communiqué teinté d'un parfum d'abandon qu'a publié GlobalFoundries sur son site Internet.

L'entreprise laisse ainsi le champ libre à ses principaux concurrents, TSMC et Samsung, pour avancer sur le sujet des puces en 5 et 3 nm. GlobalFoundries se concentrera désormais sur la production exclusive de puces de 12 et de 14 nanomètres.

AMD opère un rapprochement avec TSMC

Une décision qui ne chagrine pas AMD plus que ça. La firme a en effet annoncé dans le même temps que ses prochains produits se feront avec le concours de TSMC. Y compris les processeurs Zen 2 et les GPU Navi, attendus pour 2019.

Dans une interview accordée à Marketwatch, Lisa Su, CEO de AMD, temporise. « Malte (l'usine qui produit les puces de 14 et 12nm de GlobalFoundries) continuera à nous fournir le plus gros du volume », déclare-t-elle, et ajoute que le développement des puces en 7 nanomètres sera facilité en ne travaillant qu'avec un seul fournisseur. TSMC, dans le cas présent.

GlobalFoundries, pour sa part, focalise dorénavant son activité sur des technologies telles que l'Internet des objets, la 5G, et l'industrie automobile.

Modifié le 29/08/2018 à 11h22

Les dernières actualités Processeurs AMD

scroll top