Le Machine Learning pourrait permettre d'exploiter des processeurs composés de diamant

Nathan Le Gohlisse Contributeur
17 février 2019 à 16h45
0
TSMC Wafer

Utiliser l'intelligence artificielle pour révolutionner l'application des tensions au travers de matériaux cristallins : c'est le projet un peu fou, mais pas tant que cela, des chercheurs du MIT et de l'université technologique de Nanyang. Une fois concrétisées, ces recherches pourraient déboucher sur des progrès considérables sur le terrain des semi-conducteurs. L'exploitation de processeurs troquant l'habituel silicium pour du diamant serait alors envisageable, avec à la clé des retombées pour le moins substantielles en termes de performances.

Si l'on sait depuis longtemps que les propriétés des matériaux cristallins peuvent être modifiées drastiquement en leur appliquant une tension bien particulière, trouver la bonne tension sur une infinité de possibilités se révèle complexe, note Engadget. Pour dégrossir leur travail, les chercheurs misent donc sur les capacités du Machine Learning et de l'IA.

Du Machine Learning... sous tension

Pour parvenir à des résultats concrets, ces derniers ont mis au point un algorithme capable de discerner quelles tensions appliquer aux cristaux et comment les employer pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Infatigable, l'IA mise au point par les chercheurs du MIT et de l'université technologique de Nanyang est par ailleurs en mesure de prédire de quelle manière la direction et l'intensité de la tension choisie pourra affecter les propriétés d'un matériau cristallin donné. Résultat : ce traitement automatisé pourrait conduire à une augmentation drastique de l'efficacité de nos futurs semi-conducteur, et ce, sans que les chercheurs n'aient eu recours à leurs propres calculs. Une application finale parmi d'autres.

Engadget rapporte en effet que grâce à cette méthode, un panneau solaire en silicium pourrait par exemple capturer une quantité nettement plus importante d'énergie à l'avenir, tout en étant beaucoup plus fin que les modèles actuels. Dans le domaine de l'électronique de pointe, et comme évoqué plus haut, le silicium pourrait laisser sa place à du diamant dans nos futurs processeurs. Une meilleure compréhension des tensions à appliquer à ces nouvelles puces pourrait alors ouvrir la voie à des vitesses de calcul multipliables par 100 000, dans le meilleur des cas.

Des processeurs en diamant ? Possible, mais pas pour maintenant

Au-delà de ces applications potentielles en électronique, l'utilisation de l'algorithme mis au point par ces chercheurs pourrait avoir des effets bénéfiques sur des domaines tels que l'optique ou les propriétés thermiques de certains matériaux, apprend-on.

Seul bémol : il ne faudrait pas s'attendre à voir débarquer des processeurs en diamant dans nos smartphones avant plusieurs années au bas mot. Et pour cause, la complexité des puces actuelles (qui disposent de milliards de transistors) rend encore l'implémentation des tensions délicates... même avec une bonne IA.

1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top