Mohammed Adnène Trojette devient le nouveau conseiller au numérique de l'Elysée

Alexandre Boero Contributeur
04 avril 2019 à 08h58
0
Mohammed Adnène Trojette.jpg
DR

Il vous est peut-être inconnu, il est pourtant déjà familier de l'appareil de l'État. Voyons qui est Mohammed Adnène Trojette, le nouveau monsieur numérique d'Emmanuel Macron.

Le bonheur des uns fait... le bonheur des autres, parfois, oui. Cédric O a pris la succession de Mounir Mahjoubi au poste de secrétaire d'État chargé du numérique, laissant son poste de conseiller participations publiques et économie numérique de l'Élysée vacant. Mohammed Adnène Trojettes devient son remplaçant aux côtés d'Emmanuel Macron, où il hérite également du poste, lui aussi vacant, de conseiller institutions, action publique et transition numérique.

Un ancien énarque, ingénieur informatique

Mohammed Adnène Trojette présente un CV long comme le bras. Ingénieur en informatique et télécoms, ancien de l'ENA, de SciencesPo Paris et développeur Debian GNU/Linux, il fut très vite intégré au processus étatique, en parallèle de son cursus scolaire. Rapporteur stagiaire au Conseil d'État de juillet 2007 à février 2008, il est aussi passé par la Commission européenne, la préfecture de PACA avant d'atterrir à la Cour des comptes en 2011 pour en devenir l'un des magistrats, jusqu'en novembre 2016.

En novembre 2017, il fut choisi comme secrétaire général adjoint de la Cour des comptes où il exerçait au sein de la première présidence de la Cour et supervisait l'activité de cinq directions : direction des relations internationales, DSI, direction de la documentation et des archives, direction de la formation, direction des méthodes et des données. L'ingénieur est aussi connu pour avoir remis au Premier ministre Jean-Marc Ayrault un rapport, en 2013, sur l'ouverture des données publiques.

Cédric O et Mohammed Adnène Trojette, quelles différences à leur poste ?

Désormais, le voici propulsé comme nouveau monsieur numérique de l'Élysée et d'Emmanuel Macron. Mais quel est son rôle exact ? En tant que conseiller sur les questions économiques, il intègre le pôle économie des conseillers de l'Élysée, à côté des pôles régaliens (intérieur, sécurité, justice...), social et santé, territoire (agriculture, logement, forêt...), écologie, éducation nationale, diplomatique, parlementaire et communication. Son périmètre s'en tient donc aux strictes questions du numérique et sera la petite voix du président de la République sur ces questions.

Son « homologue » au gouvernement, Cédric O, est chargé d'une mission : préparer et coordonner la politique de transformation numérique de l'État en accord avec le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin. En tant que secrétaire d'État au numérique, Cédric O dispose d'une multitude de compétences, comme la mise en œuvre du programme des investissements d'avenir dans le domaine du numérique, l'élaboration du cadre juridique du numérique ou encore la promotion des actions destinées à accélérer la transformation numérique de l'économie, des organisations, de l'action publique et des territoires.

Contrairement au conseiller de l'Élysée, le secrétaire d'État est placé sous l'autorité du Premier ministre, qui lui confie ses missions. Il peut aussi signer des décrets qui relèvent de ses attributions, ce que ne peut évidemment pas faire un conseiller présidentiel.

9 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top