Un arrêté pour créer le label "numérique inclusif" : le dernier cadeau de Mounir Mahjoubi

Alexandre Boero Contributeur
28 mars 2019 à 17h50
0
clavier-pixabay.jpg
Pixabay

13 millions de Français restent en difficulté avec le numérique. L'arrêt pris par le gouvernement va octroyer un label aux entités qui proposent des dispositifs visant à accompagner et favoriser l'insertion des oubliés du numérique.

Avant de troquer sa casquette de secrétaire d'État chargé du Numérique pour celle de candidat à la mairie de Paris, Mounir Mahjoubi a laissé un dernier cadeau avec la publication au journal officiel, mercredi, d'un arrêté datant du 26 mars 2019 qui vient créer le label « numérique inclusif ». Celui-ci vise à récompenser les dispositifs destinés à guider sur le chemin du numérique les millions de Français qui n'utilisent pas ou peu Internet, et qui éprouvent des difficultés face à la technologie : ils sont encore 13 millions aujourd'hui.

Les services publics territoriaux, principaux acteurs de l'inclusion numérique


Dans son programme présidentiel, Emmanuel Macron promettait « d'ici 2022, de pouvoir effectuer 100 % des démarches administratives depuis Internet ». Pour parvenir à cet objectif plutôt ambitieux, l'État compte notamment sur les services publics territoriaux, placés en première ligne de par leur position et leur implantation au sein de la société.

Le secrétariat d'État de Mounir Mahjoubi avait ainsi élaboré une stratégie nationale pour un numérique inclusif basée sur quatre axes : établir les vrais besoins des publics numériques, réunir les acteurs en créant une large coalition, renforcer les capacités des acteurs qui travaillent au quotidien à cette inclusion et documenter pour favoriser le partage de bonnes pratiques. Cette stratégie doit faire basculer les personnes en difficulté en situation d'autonomie, donner les outils nécessaires aux aidants (associations, travail social, guichets de service public) et soutenir la mise en place d'actions cohérentes par les collectivités territoriales.



« Pour qu'il n'y ait plus un seul oublié du numérique »


Les acteurs qui travaillent à l'inclusion numérique comme les entreprises privées, l'État, les collectivités ou les opérateurs de service public, devront participer au financement et à la mise en œuvre d'actions coordonnées. Les dispositifs proposés par ces acteurs reconnus comme permettant le développement des outils numériques et de la diffusion de la culture seront ainsi labellisés par l'Agence du numérique, gratuitement.

« Ce label est le résultat d'un an et demi de travail avec tous les acteurs de la médiation numérique à travers la France, avec toutes les collectivités territoriales », a indiqué Mounir Mahjoubi dans une vidéo postée sur son compte Twitter. « Ce label va permettre de labelliser, de reconnaître toutes les initiatives, les produits et les services qui font qu'en France on se mobilise aujourd'hui pour qu'il n'y ait plus un seul oublié du numérique. Le label ''numérique inclusif' sera la marque de confiance de l'État et des collectivités vis-à-vis des solutions nouvelles », a conclu celui qui vit ses dernières heures comme secrétaire d'État au Numérique. Un ultime baroud d'honneur.



1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Renault présente des résultats en baisse au S1... sauf sur l'électrique, en plein boom
scroll top