Un arrêté pour créer le label "numérique inclusif" : le dernier cadeau de Mounir Mahjoubi

28 mars 2019 à 17h50
0
clavier-pixabay.jpg
Pixabay

13 millions de Français restent en difficulté avec le numérique. L'arrêt pris par le gouvernement va octroyer un label aux entités qui proposent des dispositifs visant à accompagner et favoriser l'insertion des oubliés du numérique.

Avant de troquer sa casquette de secrétaire d'État chargé du Numérique pour celle de candidat à la mairie de Paris, Mounir Mahjoubi a laissé un dernier cadeau avec la publication au journal officiel, mercredi, d'un arrêté datant du 26 mars 2019 qui vient créer le label « numérique inclusif ». Celui-ci vise à récompenser les dispositifs destinés à guider sur le chemin du numérique les millions de Français qui n'utilisent pas ou peu Internet, et qui éprouvent des difficultés face à la technologie : ils sont encore 13 millions aujourd'hui.

Les services publics territoriaux, principaux acteurs de l'inclusion numérique

Dans son programme présidentiel, Emmanuel Macron promettait « d'ici 2022, de pouvoir effectuer 100 % des démarches administratives depuis Internet ». Pour parvenir à cet objectif plutôt ambitieux, l'État compte notamment sur les services publics territoriaux, placés en première ligne de par leur position et leur implantation au sein de la société.

Le secrétariat d'État de Mounir Mahjoubi avait ainsi élaboré une stratégie nationale pour un numérique inclusif basée sur quatre axes : établir les vrais besoins des publics numériques, réunir les acteurs en créant une large coalition, renforcer les capacités des acteurs qui travaillent au quotidien à cette inclusion et documenter pour favoriser le partage de bonnes pratiques. Cette stratégie doit faire basculer les personnes en difficulté en situation d'autonomie, donner les outils nécessaires aux aidants (associations, travail social, guichets de service public) et soutenir la mise en place d'actions cohérentes par les collectivités territoriales.



« Pour qu'il n'y ait plus un seul oublié du numérique »

Les acteurs qui travaillent à l'inclusion numérique comme les entreprises privées, l'État, les collectivités ou les opérateurs de service public, devront participer au financement et à la mise en œuvre d'actions coordonnées. Les dispositifs proposés par ces acteurs reconnus comme permettant le développement des outils numériques et de la diffusion de la culture seront ainsi labellisés par l'Agence du numérique, gratuitement.

« Ce label est le résultat d'un an et demi de travail avec tous les acteurs de la médiation numérique à travers la France, avec toutes les collectivités territoriales », a indiqué Mounir Mahjoubi dans une vidéo postée sur son compte Twitter. « Ce label va permettre de labelliser, de reconnaître toutes les initiatives, les produits et les services qui font qu'en France on se mobilise aujourd'hui pour qu'il n'y ait plus un seul oublié du numérique. Le label ''numérique inclusif' sera la marque de confiance de l'État et des collectivités vis-à-vis des solutions nouvelles », a conclu celui qui vit ses dernières heures comme secrétaire d'État au Numérique. Un ultime baroud d'honneur.



1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top