Gérald Darmanin propose la suppression de la redevance audiovisuelle

le 29 mars 2019
 0
Vieille télévision
Shutterstock.com

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a indiqué avoir proposé à Emmanuel Macron et à Édouard Philippe la suppression de la redevance, qui s'élève à 139 euros par foyer en métropole.

En réponse peut-être au mouvement des gilets jaunes ou aux suggestions déposées par les Français dans le cadre du Grand débat national, Gérald Darmanin a dit, ce vendredi sur BFM TV et RMC, être favorable à la suppression de la redevance audiovisuelle, dans la lignée de la suppression progressive de la taxe d'habitation, un autre impôt historique, qui justifie d'ailleurs sa démarche. Le ministre des Comptes publics a a annoncé avoir proposé l'idée au président de la République et au Premier ministre, qui vont sans aucun doute l'étudier avec attention.

Une redevance qui n'est plus connectée au « monde d'aujourd'hui », dixit Darmanin


Pour Gérald Darmanin, la contribution à l'audiovisuel public va rapidement devenir un problème, puisque cette dernière est adressée en même temps que la taxe d'habitation, qui va bientôt disparaître de l'échiquier fiscal français. Et l'envoyer comme un seul et unique impôt pourrait coûter cher, pour une taxe qui ne rapporte « que » 3,2 milliards d'euros (en 2017) et qui est la cause de nombreuses fraudes, car basée sur une procédure déclarative dont beaucoup profitent pour s'en dispenser.

Le ministre parle d'un impôt qui ne lui paraît « pas tout à fait connecté au monde d'aujourd'hui » et se sert du changement des usages - légitime et réel - comme autre argument : « On regarde souvent la télévision par un autre moyen qu'un simple écran de télévision ».

Un impôt adressé aux contribuables imposables à la taxe d'habitation


En supprimant la redevance audiovisuelle, reversée à France Télévisions et à Radio France au nom du service public, l'État bousculerait sans aucun doute la réforme de ces deux acteurs, en proie à des coupes budgétaires significatives ces dernières années.

La contribution à l'audiovisuel public s'élève à 139 euros par an en métropole et à 89 euros pour les départements d'outre-mer. Elle est adressée, chaque année, aux citoyens qui reçoivent leur taxe d'habitation, qui en sont redevables à la condition d'occuper un logement équipé d'un téléviseur au 1er janvier de l'année d'imposition.

Êtes-vous, comme Gérald Darmanin, favorable à la suppression de la redevance audiovisuelle ?



Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
Lenovo a confirmé la prise de photos à 100 mégapixels sur le Z6 Pro
Les Freebox Delta, Revolution et Mini 4K s'offrent une mise à jour
La NASA publie une vidéo montrant comment des souris réagissent à la microgravité
Withings permet à la Body Cardio de calculer votre vitesse d'onde de pouls
scroll top