Gérald Darmanin propose la suppression de la redevance audiovisuelle

Alexandre Boero Contributeur
29 mars 2019 à 12h14
0
Vieille télévision
Shutterstock.com

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a indiqué avoir proposé à Emmanuel Macron et à Édouard Philippe la suppression de la redevance, qui s'élève à 139 euros par foyer en métropole.

En réponse peut-être au mouvement des gilets jaunes ou aux suggestions déposées par les Français dans le cadre du Grand débat national, Gérald Darmanin a dit, ce vendredi sur BFM TV et RMC, être favorable à la suppression de la redevance audiovisuelle, dans la lignée de la suppression progressive de la taxe d'habitation, un autre impôt historique, qui justifie d'ailleurs sa démarche. Le ministre des Comptes publics a a annoncé avoir proposé l'idée au président de la République et au Premier ministre, qui vont sans aucun doute l'étudier avec attention.

Une redevance qui n'est plus connectée au « monde d'aujourd'hui », dixit Darmanin


Pour Gérald Darmanin, la contribution à l'audiovisuel public va rapidement devenir un problème, puisque cette dernière est adressée en même temps que la taxe d'habitation, qui va bientôt disparaître de l'échiquier fiscal français. Et l'envoyer comme un seul et unique impôt pourrait coûter cher, pour une taxe qui ne rapporte « que » 3,2 milliards d'euros (en 2017) et qui est la cause de nombreuses fraudes, car basée sur une procédure déclarative dont beaucoup profitent pour s'en dispenser.

Le ministre parle d'un impôt qui ne lui paraît « pas tout à fait connecté au monde d'aujourd'hui » et se sert du changement des usages - légitime et réel - comme autre argument : « On regarde souvent la télévision par un autre moyen qu'un simple écran de télévision ».

Un impôt adressé aux contribuables imposables à la taxe d'habitation


En supprimant la redevance audiovisuelle, reversée à France Télévisions et à Radio France au nom du service public, l'État bousculerait sans aucun doute la réforme de ces deux acteurs, en proie à des coupes budgétaires significatives ces dernières années.

La contribution à l'audiovisuel public s'élève à 139 euros par an en métropole et à 89 euros pour les départements d'outre-mer. Elle est adressée, chaque année, aux citoyens qui reçoivent leur taxe d'habitation, qui en sont redevables à la condition d'occuper un logement équipé d'un téléviseur au 1er janvier de l'année d'imposition.

Êtes-vous, comme Gérald Darmanin, favorable à la suppression de la redevance audiovisuelle ?



42 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top